Banque pour FICP : laquelle choisir ?

Au cours de ces dernières années, le nombre de personnes en situation d’interdit bancaire en France s’est accumulé. Dès lors, elles sont « fichées » à la Banque de France, soit dans le Fichier Central des chèques (FCC), soit dans le FICP.

Quoi qu’il en soit, ce qui nous intéresse aujourd’hui est de savoir quelle banque accepte les FICP, sachant que même en étant inscrit au FICP, il est possible de prétendre à un compte bancaire, notamment dans une banque en ligne.

Voici les informations clés à retenir avant de choisir la banque pour FICP la plus adaptée à vos besoins.

FICP : quèsaco ?

FICP

Le FICP ou Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers permet à la Banque de France de recenser les personnes en situation d’interdit bancaire, soit :

  • Suite à des incidents de paiement liés à des découverts bancaires ou des crédits (conso, immobilier…) ;
  • Après l’émission de chèque non approvisionné ;
  • En situation de surendettement

Dans l’Hexagone, le nombre de personnes inscrites au FICP dépasse aujourd’hui les 2,5 millions. Compte tenu de leur situation financière fragile, beaucoup d’établissements financiers sont moins enclins à ouvrir leurs portes aux FICP.

La question qui se pose est donc de savoir quelle est la banque qui prête au FICP, ou du moins existe-t-il une banque pour FICP ? Avant de répondre à cette question, il serait intéressant de connaître les différentes informations enregistrées sur le FICP.

Que contient le FICP ?

L’inscription au FICP n’est pas facile à vivre, sachant que les victimes resteront interdites de banque pendant 5 ans à compter de la date à laquelle l’incident aura été déclaré. C’est uniquement après l’acquittement de la totalité de leurs dettes que leur nom sera rayé du fichier. Celui-ci contient en effet :

  • L’identité complète du client : nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance
  • La nature et le nombre d’incidents de paiements
  • Le nom et le nombre de banques émettrices de la déclaration
  • Les informations relatives à la situation de surendettement
  • Les dates de déclaration et de radiation du fichier

Même si la durée de l’interdiction bancaire est fixée à 5 ans, cela ne signifie pas que le FICP ne pourra pas ouvrir un compte dans un établissement financier de son choix. En cas de refus des banques, il peut d’ailleurs recourir à la Banque de France pour faire valoir son « droit au compte », laquelle lui proposera une banque qui accepte un FICP.

Quelle banque pour FICP ?

FICP : trouver une banque en ligne

Qu’il s’agisse d’une banque de réseau classique ou d’une banque sur Internet, la majorité des établissements financiers peuvent accepter les personnes en situation d’interdit bancaire.

Grâce aux avancées technologiques et à l’essor de la mobilité, il est aujourd’hui plus aisé de trouver une banque pour FICP, plus précisément une banque en ligne pour FICP.

Les FICP disposent ainsi de plusieurs solutions, soit opter pour les banques sur Internet dites « pures players », soit se tourner vers les néobanques et banques mobiles.

Banques en ligne : les « pures players »

Pour trouver une banque pour FICP, il suffit de consulter les offres bancaires sur Internet. Aujourd’hui, de nombreuses banques en ligne acceptent d’ouvrir un compte pour les interdits bancaires, sachant que celui-ci est limité aux services de base tels qu’une carte bancaire prépayée ou à autorisation systématique. Il est aussi possible d’effectuer des retraits, mais sans découverts bancaires.

Comme le modèle des banques dématérialisées repose sur la gratuité de certains services courants tels que le compte et la carte bancaire, elles exigent généralement des conditions de revenus minimums par mois. À titre d’exemple, il faut justifier d’un revenu d’au moins 1 000 € chez Hello Bank, contre 1 200 € chez Fortuneo et 1 600 € chez BforBank.

Comparez les banques en ligne : 


Visa Classic
24€/an

120€ offerts ! Voir l'offre


Visa Classic / Premier
gratuites

80€ offerts ! Voir l'offre



Mastercard Gold
gratuite

160€ offerts ! Voir l'offre

4


Mastercard Classic / Gold / Elite
gratuites

80€ offerts ! Voir l'offre

5


Visa Premier
gratuite

200€ offerts ! Voir l'offre

6


Visa Electron / Classic / Premier
gratuites

80€ offerts ! Voir l'offre

7


Mastercard Internationale
24€/an

8 mois de
Deezer premium offerts !
Voir l'offre

8


Visa Classic 45€/an
Visa Premier 134€/an

200€ offerts ! Voir l'offre

9


Mastercard
gratuite

Voir l'offre

10


Visa Classic 44,5€/an
Visa Premier 134€/an

CB gratuite
1 an
Voir l'offre

Banque pour FICP : les « Fintechs »

Bien que les banques « pures players » acceptent les personnes en situation d’interdit bancaire, leurs offres ne sont pas encore à la hauteur de toutes les attentes. Si vous cherchez une meilleure banque pour FICP, la solution la plus intéressante sera d’opter pour les comptes sans banque et les banques 100 % mobiles.

La banque mobile N26

Le compte N26
N26 propose une carte MasterCard gratuite et un RIB à l’ouverture d’un compte.

N26 est une banque mobile allemande ouverte à toute personne majeure de plus de 18 ans et habitant dans un pays couvert par le réseau. Comme elle n’est pas soumise à la législation française, son offre est accessible aux personnes fichées à la Banque de France, y compris celles en situation d’interdit bancaire et inscrites au FICP. L’offre de N26 comprend :

  • Un compte classique N26
    • Une carte MasterCard gratuite : il faut effectuer 9 opérations tous les trois mois au risque de payer des frais mensuels de 2,90 € dans les trois mois qui suivent.
    • Un RIB (en allemand)
  • Un compte premium N26 Black accessible moyennant un abonnement mensuel de 5,90 €.

Bon à savoir : comme N26 est un compte sans banque, aucun découvert n’est autorisé.

La néobanque Anytime

le compte anytime
Anytime propose une carte bancaire et un RIB à l’ouverture d’un compte pour 27 € par an.

Lancée récemment en France, Anytime est une banque 100 % mobile qui s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Comme il s’agit d’un compte sans banque comme N26, il peut parfaitement faire office de banque pour FICP. L’offre comprend :

  • Une carte de paiement international à débit immédiat
  • Un RIB

L’abonnement annuel s’élève à 27 €, sachant qu’Anytime n’exige aucune condition de revenus, ni d’encours minimum. Grâce à une application dédiée et des notifications par SMS, le client peut gérer et consulter les détails de son compte en temps réel depuis son Smartphone.

Le compte Nickel

Le compte Nickel
Le compte Nickel propose une carte bancaire et un RIB à l’ouverture d’un compte pour 20 € par an.

Aussi composé d’une carte bancaire et d’un RIB, le compte Nickel est commercialisé dans plus de 2 500 buralistes français et partenaires du réseau. Comme les autres comptes sans banque, cette offre n’exige aucune condition de revenus ni d’encours minimum et s’adresse aux particuliers comme aux FICP. Pour profiter d’une carte MasterCard pour effectuer des paiements dans l’Hexagone et à l’étranger, il suffit de s’acquitter d’un abonnement annuel de 20 €.

Le coffret C-Zam

C-Zam
C-Zam propose une carte bancaire et un RIB pour 1 € par mois.

À la fois innovant et pratique, le compte C-Zam lancé récemment par Carrefour Banque constitue une autre alternative à la banque pour FICP. Pour un abonnement mensuel de 1 € seulement, les personnes en situation d’interdit bancaire pourront ouvrir un compte courant C-Zam, sans découvert.

Copyright image à la une : ooreka.fr, meilleurtaux.com, ma-neobanque.com

Banque pour FICP : laquelle choisir ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *