Choisir une banque en ligne pour SARL

L’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire dès la création d’une SARL (société à responsabilité limitée). Cette opération vous laisse bien entendu le choix de l’enseigne bancaire chez qui souscrire. Autrement dit, il est tout à fait possible de créer votre compte au sein d’une banque en ligne pour SARL. Et sur bien des aspects (notamment celui des frais bancaires), les banques digitales s’avèrent bien plus intéressantes comparées aux banques traditionnelles.

Notez également que la création d’un compte professionnel revêt un caractère juridique. Le compte en question est effectivement requis pour pouvoir immatriculer la société. Bien évidemment, il sera créé au nom de l’entreprise, laquelle en sera la seule décisionnaire. Précisons que cette règle reste la même, même si la SARL (personne morale) est gérée par un seul dirigeant.

Les étapes à suivre pour créer le compte

compte pro en ligne

La création du compte professionnel pour SARL est régie par les dispositions de libération du capital social. En effet, des apports en numéraire sont requis pour assurer l’opération. Ils doivent être au moins à hauteur de la moitié du montant légal, au moment de présenter le dossier de création du compte.

À part les documents à signer, la banque demandera à chaque actionnaire de déposer un chèque, sur lequel sera inscrit un montant équivalent à leur part dans l’entreprise. De son côté, une attestation de dépôt sera délivrée par la banque. Ce document est à présenter au Centre de formalités des entreprises. Pour débloquer le fonds, il faudra également présenter à la banque l’extrait K-bis délivré par la Chambre de Commerce. Ce document forme d’ailleurs la carte d’identité de la SARL.

L’acheminement des fonds

Les apports numéraires constitués via les chèques des actionnaires seront alors déposés sur un compte bancaire désigné par les créateurs de la SARL. Ils ne seront débloqués qu’après la fin des démarches, c’est-à-dire une fois que la SARL sera inscrite au Registre des commerces et des sociétés. À l’échéance, ils seront versés sur le nouveau compte professionnel de la l’entreprise.

Les règlements de base

Le compte courant professionnel au nom d’une SARL est soumis à des règles strictes. Les fonds qui y sont déposés serviront exclusivement à la gestion des activités de l’entreprise. Les dirigeants y auront recours pour régler leurs actionnaires, pour payer leurs fournisseurs, ou encore pour constituer un fonds d’investissement.

Autrement dit, le compte en question ne peut pas être utilisé pour financer les projets personnels des dirigeants. De même, ces derniers sont dans l’impossibilité de faire un transfert de fonds vers un compte personnel, même s’il s’agit de celui de l’un des actionnaires de la SARL.

Compte professionnel obligatoire

Une banque se montre frileuse à l’idée d’affilier un compte personnel à une entreprise de type SARL. À vrai dire, la loi lui interdit de faire ce genre de montage. De même, l’administration fiscale exige une transparence totale en termes de comptabilité d’entreprise. Elle verrait ainsi d’un mauvais œil cette pratique qui brouillerait les frontières entre les opérations non liées et celles liées à l’entreprise.

Pourquoi s’en tenir à un compte professionnel ?

Si certains dirigeants d’entreprise décident malgré tout d’ouvrir un compte personnel au nom de leur entreprise, généralement pour des raisons financières, il est plus que préférable de ne pas suivre cette pratique.

D’autant qu’un compte professionnel est souvent associé à un certain nombre d’avantages souvent inaccessibles avec un compte personnel, notamment lorsqu’il s’agit de financer les activités d’une entreprise. En cas de prêt bancaire, un compte personnel ne permet, par exemple, pas de prétendre à un montant conséquent.

De plus, avec un compte professionnel, la banque se montre généralement plus ouverte et plus conciliante en termes de garanties.

Bien choisir la banque

Mieux vaut bien choisir la banque dans laquelle créer un compte professionnel pour sa SARL. Une démarche qui inclut une vaste campagne visant à recueillir un maximum d’informations sur les offres proposées sur le marché, notamment celles dédiées aux SARL.

D’un établissement à un autre, les frais (forfaitaires ou proportionnels à la taille de l’entreprise) peuvent effectivement passer du simple au double. Ils sont, entre autres, constitués des frais de tenue de compte, mais aussi des commissions (mouvements ou découvert).

Comme évoqué plus haut, les banques en ligne seront plus intéressantes que les banques traditionnelles dans l’optique d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Pour vous aider à choisir votre banque en ligne pour SARL, nous avons réalisé une analyse du marché dont vous pourrez retrouver la synthèse dans le tableau ci-dessous :

Comparez les banques en ligne pour SARL :
Banque en lignePourTarifsEn savoir plus
Autoentrepreneurs et individuels (sauf EIRL)9€ Voir l'offre
Autoentrepreneurs7€ Voir l'offre
Tout pro43,50€ Voir l'offre
Freelance
Autoentrepreneurs
0€ (si respect des conditions) Voir l'offre
Tout pro9,5€ Voir l'offre
Tout pro9€ Voir l'offre

Copyright images : cbanque.com, meilleurtaux.com

Choisir une banque en ligne pour SARL
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *