Prime inflation : les bénéficiaires lésés en 2021 devraient bientôt la toucher

 

Les auto-entrepreneurs inscrits à Pole Emploi ou bénéficiaires du RSA sont les grands oubliés de ce coup de pouce du gouvernement à cause d’un couac administratif. La situation est sur le point de se régler à en croire les dernières annonces de Gabriel Attal, ministre des Comptes Publics.

Des bénéficiaires au double-statut

La prime inflation de 100€ attribuée à toutes les personnes aux revenus inférieurs à 2000€ n’a pas été versée à tous. Les salariés l’ont reçu de la part de leur employeur, les bénéficiaires des minima sociaux par la CAF, les indépendants par l’URSAFF entre décembre 2021 et février 2022.

Seul hic, les auto-entrepreneurs bénéficiaires du RSA ou demandeurs d’emploi ont été victimes de leur double-statut, le processus a donc été ralenti lors des versements, car l’organisme en charge n’a pas été désigné ce qui a entraîné un imbroglio.

La Caf et Pôle Emploi ont dans un premier temps refusé de verser la prime de 100€ aux bénéficiaires au double-statut, mais cette situation est en passe de se régler selon le ministre des Comptes Publics, Gabriel Attal : « une nouvelle instruction a été donnée cette semaine aux services afin d’assurer le bénéfice de ce droit car il est vrai que le montage est complexe”. Il faudra donc encore patienter pour voir apparaître les 100€ sur son compte bancaire en ligne ou classique.

Une plateforme de réclamation disponible depuis mars

Pour accompagner les oubliés de la prime inflation annoncée fin 2021, le gouvernement avait mis en place en mars 2022 une plateforme numérique de réclamation. Sur le portail Mesdroitssociaux.gouv,  les bénéficiaires peuvent faire une demande en quelques clics.

Pour cela, ils doivent se connecter via France Connect, à l’aide des identifiants de l’Assurance Maladie par exemple, puis renseigner leur numéro de sécurité sociale, leurs coordonnés et un RIB. Le téléservice calcule sur la base des informations fournies si vous êtes bien éligible, il suffit donc de valider la demande une fois les renseignements enregistrés.

Pour rappel, pour bénéficier de cette aide exceptionnelle, les auto-entrepreneurs doivent avoir déclaré au minimum 900€ de chiffre d’affaires sur la période du 1er janvier au 30 septembre 2021 et avoir des revenus inférieurs à 2000€ nets par mois.e

Après l’étude de votre dossier, la prime inflation sera directement versée sur votre compte bancaire dans un délai de 20 jours.

Le coup de pouce 2022 du gouvernement

L’inflation continue de grimper pour atteindre 5,8% sur une année en juin 2022. Pour faire face à cette montée de prix record, le gouvernement travaille sur un projet de loi Pouvoir d’Achat, grâce à laquelle une population ciblée recevra un coup de pouce supplémentaire.

Tout d’abord, la loi prévoit un second coup de pouce de 100€, mais celui-ci sera réservé aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, AAH…), des APL ou encore de l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées). Les étudiants boursiers sont également éligibles à cette nouvelle prime. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, à l’objectif que cette « aide exceptionnelle de rentrée » ou « chèque alimentaire » soit versé courant septembre, mais l’organisme en charge du versement n’est pas encore connu.

Une autre aide est également inscrite dans le projet de loi : la prime carburant. Celle-ci ne concernera pas tout le monde, mais une certaine catégorie de la population. En effet, seuls les actifs qui utilisent leur voiture pour aller travailler pourront bénéficier de 100 à 300€ d’aide si leurs revenus ne dépassent pas un certain plafond.

D’autres mesures sont envisagées : le triplement de la prime Macron pour les salariés, le plafonnement de l’augmentation des loyers ou encore l’augmentation de la bourse pour les étudiants. Pour l’instant, l’application de cette loi est encore en suspend, car chaque mesure sera débattue à l’Assemblée Nationale à partir du 18 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.