COVID-19 : Les banques en ligne proposent une réduction des frais bancaires pendant le confinement

Réduction des frais bancaire pendant le confinnement
Durant le confinement, les Français ont moins utilisé leur carte bancaire. Une bonne nouvelle… sauf pour les clients de banques en ligne, qui se voient facturer des frais d’inactivité s’ils n’utilisent pas leur carte bancaire un certain nombre de fois dans le mois. Heureusement, les banques ont décidé de modifier leurs mesures pour plus de flexibilité pendant cette période exceptionnelle.

Frais d’inactivité : qu’est-ce que c’est ?

Posséder une carte bancaire occasionne des frais : en effet, en 2020, le coût moyen annuel d’une carte bancaire classique est de 42,50 €, d’après une étude du journal Le Monde pour le site Meilleurebanque.com.

D’où l’engouement pour les banques en lignes, banques 100 % mobiles ou néobanques, qui proposent des cartes bancaires gratuites.Toutefois, il faut savoir que même si vous avez opté pour une néobanque, vous risquez de payer des frais de carte bancaire.

En effet, la plupart des banques en ligne facturent des frais d’inactivité si vous ne l’utilisez pas un certain nombre de fois dans le mois. Autrement dit, si vous n’utilisez pas votre carte bancaire, vous risquez de payer des frais !
Les frais d’inactivité ont été mis en place car la plupart des clients des banques en ligne possèdent plusieurs comptes bancaires et ne se servent par exemple de leur compte en néobanque que pour leurs voyages, pour éviter les frais de retrait à l’étranger. Ce système permet ainsi aux banques en ligne de pouvoir maintenir la gratuité de leurs cartes bancaires grâce aux commissions reçues sur les transactions.

Les banques en ligne proposent la réduction des frais d’inactivité pendant le confinement

Or, pendant le confinement, le nombre de transactions par carte bancaire a diminué de -30 % à -70 % en moyenne. A Paris, la baisse a atteint -80 % ! Pas étonnant : lorsque l’on doit limiter les sorties, on va utiliser moins souvent sa carte bancaire.

De plus, taper le code sur le terminal est un risque de contamination supplémentaire !
Face à ce constat, certaines banques en ligne ont décidé de ne pas facturer les frais d’inactivité des mois de mars, d’avril et de mai. En effet, les frais d’inactivité peuvent aller jusqu’à 15 euros selon le type de carte et selon la banque.

Les réductions des frais d’inactivité en fonction des banques

Boursorama Banque a ainsi décidé de ne pas facturer les frais d’inactivité pour le mois de mars, le mois d’avril et le mois de juin pour les détenteurs d’une carte Welcome, Visa Premier ou Visa Ultim.

Réduction de frais d'inactivité
@ boursorama-banque.com

C’est la banque en ligne qui assouplit le plus ses conditions pendant le confinement : en cas d’inactivité, les détenteurs d’une carte Welcome doivent habituellement payer 5 € de frais, et les détenteurs d’une carte Visa Premier ou Visa Ultim doivent payer 15 € de frais.

BforBank propose le même type d’assouplissement. Toutefois, comme la banque facture les frais d’inactivité par trimestre, ce n’est pas les mois de mars, avril et mai qui seront concernés mais le deuxième trimestre 2020, soit la période d’avril à juin. Habituellement, les clients doivent payer 6 € de frais d’inactivité avec une Visa Classic et 9 € avec une Visa Premier.
Quant à la banque en ligne Fortuneo, elle ne facturera aucun frais d’inactivité pour les détenteurs d’une carte Classic, Fosfo ou Gold, et ce uniquement pendant le mois d’avril. Habituellement, les clients Fortuneo doivent payer 3 € (Fosfo ou Classic) à 9 € (Gold) de frais s’ils n’utilisent pas leur carte au moins une fois dans le mois.

Orange Bank réduit le nombre de retraits mensuels minimum

Orange Bank facture des frais de 5 € lorsque les clients n’effectuent pas un minimum de retraits dans le mois avec leur carte bancaire. La banque en ligne d’Orange a choisi de diminuer le nombre de retraits mensuels à partir du mois d’avril, le baissant ainsi à 1 retrait par mois (il était jusqu’à présent fixé à 3).

Orange Bank réduit le nombre de retraits mensuels
@ orangebank.fr

Quant aux frais prélevés, ils passent de 5 à 2 €. Le président d’Orange Bank a tenu à préciser que ces modifications ne se limitent pas à la période du confinement mais s’étendront encore après le déconfinement, de manière pérenne. A noter que ces modifications ne concernent pas les détenteurs d’une carte Premium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *