Pourquoi payer les frais d’agence ?

Acheteur et frais d'agence immobiliere
Quand vous vendez ou achetez un appartement ou une maison à l’aide d’une agence immobilière, vous devez régler des frais d’agence. Ces frais peuvent être réglé par le vendeur du bien immobilier comme par l’acheteur. Dans quel cas est-ce plus judicieux de les régler ? Nos conseils.

Si vous êtes l’acheteur

Si vous achetez un appartement ou une maison, vous n’êtes pas dans l’obligation de payer des frais d’agence, néanmoins il serait sûrement plus intéressant de les régler vous et non la personne vendant le bien. Pourquoi ? Tout simplement, car si ces frais sont réglés par le vendeur alors ils seront alors directement inclus dans le coût total de vente et le prix sera alors plus élevé. De plus, si le coût de votre bien est plus élevé alors les frais notaires subissent également une augmentation.

En effet, si vous réglez les frais d’agence alors vous pourrez faire des économies puisque le prix du bien restera identique et par conséquent les frais de notaire également. Si vous achetez un appartement au prix de 300 000€ par exemple avec les frais d’agence compris alors les frais de notaire sont estimés à 22 387€.

Alors que si vous preniez en charge les 25 000€ de frais d’agence immobilière, alors vous pourrez déduire cette somme des 300 000€ et les frais de notaire reviendront alors à 20 666€ et vous ferez donc des économies de plus de 1700€.

Dans le cas où vous vendez votre résidence secondaire

Si vous vendez une résidence secondaire, vous devez également régler des frais d’agence ou alors laisser cette somme à payer aux acheteurs. Si dans le cas de la vente d’une résidence principale, il est généralement plus intéressant d’inclure les frais d’agence dans le prix global de vente de votre bien immobilier, dans le cas de la vente d’une résidence secondaire, il est sûrement plus profitable de régler vous-même ces frais demandés par l’agence immobilière en charge de la vente de votre bien.

Vendre sa résidence secondaire
@ Adobestock

En effet, vous pourrez obtenir une réduction d’impôt. En réglant les frais d’agence, vous pouvez les déduire de la plus-value de votre résidence secondaire et ainsi faire baisser vos impôts. D’une pierre deux coups, pour l’acheteur le prix total de la résidence sera moins élevé et vous pourrez obtenir une réduction de vos impôts.

Qui prend cette décision ?

Le choix de payer ou non les frais d’agence n’est pas celui de l’acheteur, mais bel et bien celui de vendeur avant le rendez-vous pour la signature de mandat de vente. Néanmoins, si vous êtes vendeur sachez que votre choix aura des conséquences sur la vente. Si vous décidez par exemple de payer les frais d’agence en l’ajoutant au coût total de la vente, alors l’augmentation du prix du bien risque de dissuader votre acheteur. En effet, si le prix est augmenté alors le montant total peut ne pas correspondre au budget de votre acheteur.

Dans le cas où vous êtes acheteur, pensez à prendre en compte l’estimation des frais d’agences afin d’éviter une mauvaise surprise au moment de signer le mandat d’achat. Il est essentiel que vous prévoyiez une marge supérieure à votre budget afin d’être en capacité de faire face à toutes les situations. Pour cela, vous devez délimiter un budget incluant des frais d’agence et des frais de notaire en effectuant une simulation de crédit afin de connaître le montant du prêt auquel vous pourriez prétendre.

Cette estimation vous permettra de trouver un taux d’intérêt intéressant de crédit immobilier. De plus, vous pourriez faire jouer la concurrence en comparant les différentes offres de crédits immobiliers proposés par les établissements prêteurs et choisir celui qui correspond le mieux à votre apport, vos revenus et votre projet immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *