Goodvest ouvre son capital au grand public !

 

La start-up de l’épargne responsable, Goodvest, est sur le point de lancer une levée de fonds ouverte au grand public. Avec un ticket d’entrée de 10€ minimum, tout le monde peut participer au capital de la fintech.

Une levée de fond qui s’adresse à tous

Accessible à partir de 10€

Après Qonto et sa levée de fonds de 5 millions d’euros, c’est au tour de Goodvest de lancer sa campagne en partenariat avec la plateforme d’investissement Crowdcube. Dès aujourd’hui, tous types d’investisseurs peuvent participer à cette levée de fonds.

La start-up souhaite créer une communauté autour d’un seul objectif : proposer une épargne plus responsable. Pour cela, le ticket d’entrée est seulement de 10€ : une manière de rendre accessible au grand public cette campagne.

3 étapes pour devenir actionnaire de Goodvest

Un ticket d’entrée à 10€ n’est pas le seul engagement pris la fintech pour fédérer autour de son projet. En effet, il est très simple de participer à cette levée de fonds puisque tout se déroule à distance en quelques minutes.

Voici la marche à suivre pour devenir actionnaire de la start-up :

  • Compléter un formulaire de préinscription
  • Ouvrir un compte Crowdcube
  • Patentier jusqu’au lancement de la levée de fonds
  • Réception de l’accès prioritaire à la campagne

Une levée de fonds de 2 millions d’euros

Pour financer le développement de son activité, la jeune pousse a récemment réalisé une levée de fond lui permettant de récolter 2 millions d’euros.

La fintech française a su éveiller l’intérêt de sociétés d’investissements de renom comme Super Capital VC, Globivst ou encore des entrepreneurs tels que Julien Callède de Made.com ou encore Benjamin Gaignault, le co-fondateur d’Ornikar.

Ces 2 millions récoltés par Goodvest serviront à lancer un nouveau produit : Goodvest Kid. Cette assurance vie en ligne pensée pour les mineurs sur le modèle de sa grande soeur (un portefeuille d’épargne éco-responsable) sera disponible dès cet été selon la start-up.

Et petite révolution dans le monde de l’assurance-vie, ces produits d’épargne seront détenus par les enfants, une différence notoire avec les contrats classiques où les mineurs sont seulement bénéficiaires.

La fintech envisage également d’investir les fonds récoltés dans la conception d’une application mobile, un support aujourd’hui indispensable pour les clients, car plus simple pour gérer ses portefeuilles.

Avec plus d’un millier de clients en France, Goodvest a su séduire les épargnants grâce à son offre lisible et transparente et ses frais très peu élevés en comparaison d’autres acteurs du marché.

Pour venir à bout de ces différents projets, la Fintech doit recruter une nouvelle équipe. Au programme, 15 nouvelles recrues viendront étoffer les 15 collaborateurs actuels de la start-up pour assurer le développement et la gestion au quotidien de la fintech.

Qui est Goodvest ?

Depuis son lancement en septembre 2021, Goodvest est salué par la critique avec des prix tels que le « TOP d’OR 2022 du Meilleur Contrat ISR » ou encore celui de « Fintech à Impact » par Finance Innovation.

Pour investir dans une épargne plus responsable, Goodvest propose un portefeuille personnalisé et accessible rapidement. La startup mise sur la simplicité, la transparence et la sécurité en proposant un produit d’épargne sur mesure.

L’épargnant a le choix entre 6 secteurs où son épargne sera utilisée :

  • Transaction écologique
  • Accès à l’eau
  • Emploi et solidarité
  • Santé
  • Pays émergents
  • Innovations technologiques

Goodvest mise sur une politique du moindre coût. En effet, ses portefeuilles sont constitués majoritairement d’ETF, des fonds largement plus accessibles que les fonds traditionnels avec rétrocession.

Les avantages de la jeune pousse sont multiples :

  • 0% de frais d’entrée, de sortie ou de versement.
  • 0% de frais d’arbitrage ou de performance.
  • 0% de rétrocession sur les supports d’investissement.

Sur le montant géré, les commissions de la start-up s’élèvent à 0,9% par an. Et avec les frais de fonds, un placement atteint 1,65 à 1,90% par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.