Crise sanitaire : où placer son argent?

Crise sanitaire et placement financier
L’avenir économique est encore incertain dû à la crise sanitaire provoquée par la propagation du virus Covid-19. Dans ce contexte inédit, comment placer son argent sans prendre de risques ? Suivez le guide.

Les placements populaires

La crise sanitaire, conséquence directe de la pandémie de Covid-19, et le confinement ont créé un fossé entre deux types d’épargnants. L’incertitude économique actuelle a poussé les épargnants à se diriger vers deux genres de placements.

En effet, nous retrouvons d’un côté les consommateurs qui ont souhaité se tourner vers le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LLDS) malgré un taux moins intéressant que dans le passé. Les dépôts enregistrés durant le mois de mars 2020 (premier mois de confinement en France) sont de 3,82 milliards d’euros, soit une hausse de 50% par rapport à la même période en 2019.

De l’autre côté, d’autres investisseurs plus téméraires ont souhaité investir en bourse en lançant une procédure d’ouverture de compte titre. En effet, la banque ING en France observe une multiplication par six d’ouverture de compte-titre en mars 2020 et par 4 en avril. Ce record d’ouverture de compte titre n’est pas le seul changement observé par la banque néerlandaise. En effet, les dépôts ont été plus importants au mois de mars que durant l’ensemble de l’année 2019.

Les mois de confinement durant lesquels les Français n’ont pas pu consommer comme à leur habitude suite à la fermeture des commerces dits non-essentiels (magasins de vêtements, bars, restaurants, cinéma, salle de spectacle, etc.) leur ont permis d’épargner sans difficulté.

Nos conseils pour un placement réussi après la crise

Le contexte économique actuel est très incertain, alors vous devez être accompagné afin d’éviter les risques en matière de placement. Tout d’abord, si vous êtes propriétaire, vous devez vous protéger en cas de loyers impayés. En effet, la crise sanitaire a touché de nombreux locataires qui se retrouvent dans l’incapacité de régler le loyer mensuel à leur propriétaire. Le meilleur moyen de se prémunir de ce type de risque est de souscrire à une assurance de loyers impayés.

Conseil pour le placement réussi après la crise
@ adobestock

Selon la structure, le prix ce type d’assurance peut varier entre 2,5 et 3,5% du montant du loyer. Néanmoins, votre demande de souscription est soumise à quelques conditions. En effet, votre locataire doit être à jour dans ces paiements. Si l’assurance se rend compte que vous avez été victime d’un loyer impayé dans les douze derniers mois avant la souscription alors vous pourriez ne pas être indemnisé.

Si vous avez souhaité placer vos économies en souscrivant à une assurance-vie, nous vous conseillons de réorienter les fonds vers la bourse afin d’augmenter votre rendement. Pour cela, nous vous recommandons de diversifier vos placements en vous tournant vers le marché boursier. Si vous souhaitez vous orienter vers des placements plus sûrs, vous pouvez par exemple vous tourner vers l’or. En effet, l’or est une valeur sûre, preuve en est avec la forte demande des investisseurs durant le confinement.

Néanmoins, en tant que particuliers nous vous conseillons de patienter avant d’investir dans l’or, car la demande est très forte actuellement alors vous risquez de payer plus cher. Si vous en faites l’acquisition, nous vous conseillons de demander à votre établissement bancaire de conserver l’or comme vous le feriez avec une action sur un compte-titre. Pour investir à moyen terme, vous pouvez opter pour l’épargne salariale si votre entreprise le permet.

Néanmoins, soyez attentifs aux mesures futures mises en places par les pouvoirs publics, car certains experts n’excluent la possibilité que le gouvernement optent pour un nouvel impôt pour faire face à la crise actuelle. En effet, une taxe sur le patrimoine pourrait voir le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *