SCPI, un placement touché par la crise sanitaire ?

SCPI, un placement touché par la crise sanitaire
La SCPI , société civile de placement immobilier est un fonds d’investissements visant à acquérir des parts dans l’immobilier (immeuble d’habitation, de bureau, etc.), et son rendement repose principalement sur le versement de loyers. La crise sanitaire actuelle dû à la pandémie de Covid-19 aura-t-elle une incidence sur l’efficacité de ce placement ?

La crise sanitaire est-elle une menace pour les SCPI ?

La crise sanitaire actuelle a touché de nombreux secteurs et entreprises, alors il est légitime de se demander comment les sociétés civiles de placement immobilier seront touchées par la pandémie. Les SCPI ont rencontré un grand succès durant les trois premiers mois de 2020 avec des investissements à la hauteur de 2,4 milliards d’euros soit une augmentation de 14% par rapport au premier trimestre 2019.

Quant au taux de distribution sur valeur de marché (TDVM), ils étaient de 4,40% en 2019, mais risquent de baisser en 2020 car il est estimé à 4% en moyenne. Le taux de rendement d’une SCPI reste tout de même bien supérieur par rapport aux autres produits de placements qui sont généralement autour d’1%. En revanche, les professionnels du secteur ne peuvent pas affirmer que cette baisse sera une conséquence de la crise sanitaire.

La crise sanitaire menace pour les SCPI ?
© Adobestock

Pour l’instant, personne ne peut connaître le réel impact de la crise sur les SCPI, mais le confinement ayant entraîné la fermeture temporaire de certains commerces comme les restaurants ou les salles de spectacles, il y a un risque que ce fonds d’investissements soit également touché. De plus, l’Association Françaises des Société de Placements Immobilier a incité les SCPI à mettre en place des reports de loyers voire des annulations.

Les rendements reposent en majorité sur le versement de ces loyers, alors les investisseurs risquent d’être rapidement touchés par la crise. Le mois de juin sera synonyme de reprise normale du fonctionnement des SCPI avec la réouverture des bars et restaurants mais également des cinémas, des salles de sport ou encore des théâtres prévue pour le 22 juin.

SCPI : définition

SCPI est l’acronyme de Société civile de placement immobilier, comme son nom l’indique il s’agit d’un fonds investissements consistant à acquérir des parts dans des biens immobiliers sans en assurer la gestion.

Quand vous optez pour une SCPI, vous acquérez des parts dans un immeuble d’habitation destiné aux particuliers, des immeubles de bureaux pour les entreprises ou encore des commerces. Selon le nombre de parts que vous détenez, vous recevez chaque mois, chaque trimestre ou chaque semestre – selon les cas, un retour sur investissement sous la forme de loyers.

En France, vous avez le choix d’investir dans une SCPI fiscale, plus value ou encore de rendement. Parmi les placements les plus rentables, on retrouve les SCPI dites de rendement avec un taux de 4,39% en 2018 et 4,35% en 2019. Néanmoins, nous vous recommandons de vous tourner vers un expert en investissement avant de choisir le type de SCPI dans laquelle vous souhaitez placer votre épargne.

Ce type d’épargne s’adresse à tous types de profils peu importe leur patrimoine et leurs objectifs : ceux souhaitant obtenir un complément de revenus, d’autres préparant leur départ à la retraite ou encore ceux préférant constituer une épargne forte en cas d’événements imprévus. Dans l’imaginaire collectif, les SCPI sont un fonds d’investissements destiné aux personnes fortunées, alors qu’ils s’adressent à plusieurs profils d’épargnants.

Dans le cas où vous souhaitez revendre vos parts, vous devez trouver un acheteur. Dans certains cas, la SCPI peut revendre certains biens pour être en mesure de racheter vos parts. En revanche, vous ne pourrez pas accéder à vos fonds immédiatement, alors il est recommandé d’avoir une épargne supplémentaire si vous rencontrez un imprévu nécessitant des liquidités.

Les professionnels du secteur conseillent aux futurs investisseurs de s’engager pour une durée moyenne de huit ans afin de combler les frais liés à la souscription et veillez à bien étudier la SCPI dans laquelle vous souhaitez investir (taux important d’occupation d’un immeuble d’habitation par exemple et vérifier son taux de rendements des dernières années). Attention, comme n’importe quel investissement à un taux de rendement attractif, celui-ci représente un risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *