Le Groupe BPCE ne prendra plus en charge Google Pay

Logo BPCE et Google pay
Dès le mois de septembre, les clients du groupe BPCE (Caisse d’Epargne et Banque Populaire) ne pourront plus utiliser la solution de paiement mobile Paylib. Le groupe BPCE ne souhaite plus prendre en charge Google Pay et proposeront désormais à leurs clients uniquement les solutions Apple Pay et Samsung Pay.

Plus de paiement mobile Google Pay pour les clients BPCE

Le Groupe BPCE, constitué de la Caisse d’Epargne et de la Banque Populaire, ne souhaite plus proposer à ses clients les services de paiement mobile Google Pay. Le groupe a en effet pris la décision d’abandonner le système de paiement mobile Paylib, qui regroupe actuellement plusieurs groupes bancaires français, et de ne plus prendre en charge Google Pay.

Si vous êtes client de la Caisse d’Epargne ou de la Banque Populaire, vous devrez avoir un iPhone ou un Samsung pour pouvoir utiliser le paiement mobile (respectivement via Apple Pay et Samsung Pay). Les banques ne prévoient pour le moment pas de solution alternative pour les personnes qui détiennent un autre type de smartphone.

Google reste flou sur le sujet de l’exploitation des données utilisateurs

La principale raison de cette décision de la part du groupe BPCE est une réaction contre l’utilisation un peu trop importante des données utilisateurs par Google. En effet, via son système de paiement mobile Google Pay, il semblerait que Google exploite les données associées à chaque transaction, des données qui sont pourtant très personnelles.

Google et l'exploitation des données utilisateurs
© mieuxvivre-votreargent.fr

Google est en effet resté assez flou sur ce sujet, en préférant mettre en avant la sécurité des transactions via Google Pay, sans expliquer si oui ou non, il a accès aux données des utilisateurs.

Ce n’est pas le cas d’Apple et Samsung. Pour sa part, Apple avait bien expliqué que le détail de chaque transaction passée via Apple Pay n’était en aucun cas traité ni stocké. Autrement dit, lorsque vous réalisez un paiement mobile via Apple Pay, seuls les commerçants et la banque auront accès aux données associés à la transaction, et non Apple.

A quelles données Google pourrait-il avoir accès lors d’une transaction Google Pay ?

Lors du lancement de Google Pay, Google avait évoqué pouvoir avoir accès à quatre types de données :

  • Le nom de l’utilisateur
  • Le montant de la transaction effectuée
  • Le lieu de la transaction
  • Les 4 derniers chiffres de la carte bancaire

Des informations qui ne posent pas problème en soi, mais qui ne devraient pas être connues de Google. Bien que Google ait assuré ne pas utiliser ces informations à visée publicitaire, le groupe BCPE a préféré prendre les devants et abandonner l’utilisation de Google Pay pour assurer la sécurité des données personnelles de ses clients.

Si vous êtes client de la Banque Populaire ou de la Caisse d’Epargne et que vous n’avez ni iPhone ni Samsung, il ne vous restera donc plus qu’à attendre qu’une solution alternative soit mise en place, ce qui n’est pour le moment pas vraiment sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *