Epargne : quel est ce placement plus rémunérateur et aussi sécurisé que le Livret A ?

Les récents chiffres de collecte des produits d’épargne réglementée, tels que le livret A et le LDDS, ont montré une forte progression depuis le début de l’année 2023, que ce soit au niveau de leur taux de rémunération et en collecte. Cette augmentation a plusieurs conséquences sur les comportements d’épargne, avec une orientation de plus en plus claire vers le compte à terme qui offre un certain nombre d’atout intéressants. On vous explique lesquels.

Pourquoi choisir le compte à terme en complément des livrets réglementés ?

Le compte à terme offre de meilleur rendement

La hausse de la collecte sur les livrets A et LDDS, favorisée par leur sécurité et leur liquidité, incite logiquement de nombreux épargnants à rechercher des placements offrant des rendements supérieurs à ceux offerts par les livrets réglementés. Le compte à terme se présente alors comme une alternative attractive, grâce à ses taux d’intérêt potentiellement plus élevés.

Comparatif des comptes à terme

Établissement

Taux

Durée de détention

Plafond

Offre

En savoir plus

Boursorama Banque

3%

12 mois

Illimité

✅ 110€ Offerts !

Voir l'offre


Raisin

Jusqu'à 3,5%

3 ans

100.000€

✅ Parrainage : 50€ Offerts !

Voir l'offre


Distingo

0,80 %

3 ans

100.000€

Pas d'offre

Voir l'offre


Younited Crédit

3,35
%

3 ans

100.000€

Pas d'offre

Voir l'offre

Le principal atout du compte à terme réside en effet dans un rendement potentiellement supérieur à celui des livrets A ou du LDDS. En effet, les banques proposent souvent des offres promotionnelles avec des taux d’intérêt attractifs pour inciter les épargnants à ouvrir un compte à terme. C’est par exemple le cas de Distingo (PSA Banque), de RaisIn, ou encore de Boursorama Banque. Par exemple, le compte à terme Boursorama offre un taux actuariel de 3 % pour un engagement de 12 mois et un versement minimum de 5000 €, et sans plafond !

Simple, Accessible et sans plafond

Au-delà des rendements potentiels plus élevés que ceux proposés par les livrets réglementés, le compte à terme présente également l’avantage d’être un produit financier simple et accessible, notamment pour les personnes peu familières avec les marchés financiers. Les conditions de souscription sont généralement souples, et la gestion du compte est facilitée par la possibilité de choisir la durée de placement et le montant des versements. Néanmoins, les épargnants doivent prendre en compte la moindre liquidité de ce produit avant de s’y engager.

De plus, contrairement aux livrets réglementés dont les plafonds sont limités (22 950 euros pour le livret A et 12 000 euros pour le LDDS), il n’y a pas de limite de versement sur un compte à terme. Les épargnants disposant de sommes importantes peuvent donc diversifier leurs placements en optant pour cette solution. Certaines offres proposent tout de même un plafond, comme par exemple Raisin et Distingo (100.000€).

L’obligation de bloquer les fonds pendant une durée fixée à l’avance

Le compte à terme (CAT) est un placement financier qui permet de bénéficier d’une rémunération attractive mais en contrepartie d’un blocage des fonds déposés pendant une durée déterminée. Le compte à terme n’offre donc pas la même liquidité que les livrets A et LDDS, puisque les fonds y sont bloqués pendant une durée déterminée. Il s’agir donc d’une épargne bloquée.

Cette durée, généralement comprise entre quelques mois et plusieurs années, est fixée lors de la signature du contrat. Plus cette durée est longue, plus le taux de rendement proposé par la banque est élevé. À l’inverse, avec le livret A par exemple les fonds sont disponibles à tout moment, mais dont la rémunération est nettement moins avantageuse.

Fiscalité et épargne sur le long terme : 2 autres avantages supplémentaires

Outre leur rémunération plus élevée, les comptes à terme présentent aussi des avantages fiscaux significatifs par rapport au Livret A. Si les intérêts générés par ce dernier sont totalement exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux, ceux issus des CAT sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux, au taux global de 17,2 %.

Toutefois, dans le cadre d’un placement à long terme, la fiscalité s’avère moins pénalisante pour les CAT que pour le Livret A. En effet, plus la durée de détention du compte à terme est longue, plus les intérêts cumulés sont élevés, ce qui permet alors de compenser partiellement l’impact de la fiscalité.

L’épargne sur le long terme favorisée par le compte à terme

Le fonctionnement même du compte à terme incite à épargner sur le long terme. En effet, en bloquant les fonds pendant une période donnée, le titulaire du CAT est encouragé à constituer une épargne solide et pérenne, sans être tenté de puiser régulièrement dans ses économies. Cette approche est particulièrement intéressante pour les investisseurs souhaitant se constituer un patrimoine financier conséquent ou préparer leur retraite, et qui peuvent se permettre de bloquer de l’épargne pendant quelques temps.

En conclusion, le compte à terme apparaît comme une alternative intéressante au Livret A pour les épargnants souhaitant bénéficier d’une rémunération plus avantageuse et favoriser l’épargne sur le long terme. Toutefois, il convient de bien évaluer ses objectifs, son profil d’investisseur et sa capacité à bloquer ses fonds pendant une certaine période avant de faire son choix.

👉 Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook ou Twitter, ou encore à notre newsletter histoire de ne rater aucune news mais également aucun bons plans ! ❤️

Inscrivez-vous à la Newsletter de Detective-Banque.fr :
News, Bons Plans et des Surprises !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter.