Sécuriser sa carte bancaire : Tous nos conseils !

Sécuriser sa carte bancaire

Nombreux sont les français à s’interroger sur les meilleures façons de sécuriser sa carte bancaire. Nous avons démêlé le vrai du faux pour vous proposer un dossier entièrement dédié à la protection de votre moyen de paiement, que ce soit pour les achats physiques en boutique ou pour vos transactions sur internet.Dans un premier temps vous verrez que des dispositifs physiques peuvent être utilisés pour sécuriser les cartes compatibles avec la technologie du paiement sans contact.

En second lieu nous verrons quelles sont les solutions mises en place pour sécuriser vos achats en ligne ainsi que les bonnes habitudes à prendre avant de commander sur des sites marchands La troisième partie sera consacrée à la carte bancaire sans puce. Enfin, pour clore notre dossier nous avons récapitulé les dispositions à prendre en cas de fraude constatée, de perte ou de vol.

Sécuriser sa carte bancaire : en résumé

5 conseils pour sécuriser votre carte bancaire :

  1. Utiliser une carte bancaire biométrique
  2. Sécuriser sa carte sans contact avec une pochette spéciale
  3. Utiliser sa carte sur des sites web sécurisés
  4. Utiliser une carte bancaire virtuelle
  5. Utiliser le paiement mobile

 

Sécuriser sa carte bancaire en magasin

Pour sécuriser votre carte de paiement lors de vos achats dans des magasins physiques, des dispositifs sont mis en place pour éviter les pépins. Dans cette première partie, nous allons voir comment sécuriser sa carte bancaire face aux actions frauduleuses. A noter que la première n’a pas encore été commercialisée en France mais ce n’est qu’une question de semaines…

Utiliser une carte bancaire biométrique

Au même titre que le passeport doté d’une puce électronique qui contient les empreintes digitales de son possesseur, votre carte bancaire peut elle aussi être biométrique.

BNP Paribas s’apprête à lancer sa carte de paiement biométrique afin de valider les transactions grâce à la reconnaissance des empreintes digitales. Un véritable bon en avant en matière de sécurité puisque le propriétaire de la carte peut effectuer ses achats sans avoir à taper son code confidentiel à quatre chiffres. L’empreinte digitale se charge d’authentifier l’opération.

Et bonne nouvelle, cette solution innovante pour rendre les achats par carte encore plus sûrs offrira également la possibilité de payer des montants plus élevés, sans limite de plafond. Rappelons qu’à l’heure actuelle le montant maximum payable par carte sans contact s’élève à 50€.

En pratique, vous n’aurez pas besoin de déposer votre empreinte sur le terminal de paiement. C’est la puce présente sur la carte qui confirmera votre identité lorsque vous déposerez la carte sur le terminal de paiement chez les commerçants équipés avec le dispositif sans contact.

Cette prouesse technologique, encore en phase de test auprès d’établissements bancaires comme le Crédit Agricole ou la Société Générale, devrait être commercialisée par la BNP Paribas cet automne pour les clients détenteurs d’une carte Visa Premier.

Sécuriser sa carte bancaire sans contact

Sécuriser sa carte bancaire sans contact

La technologie de paiement sans contact est un dispositif très utile au quotidien. D’ailleurs depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, l’utilisation de ce moyen de paiement qui exclut l’utilisation du code confidentiel s’est envolée. Mais qu’-en est-il de la sécurité ?

Le paiement sans contact fonctionne grâce à une puce NFC ou une puce RFID. L’avantage principal est que vous gagnez du temps lors de vos achats. En revanche, il ne faut pas oublier que ces puces peuvent être lues par des tablettes et des smartphones. Raison de plus pour être méfiant car personne n’est à l’abri d’une action malveillante.

La chose à faire pour avoir l’esprit tranquille : vous munir d’une pochette spéciale qui empêchera les connexions intrusives et donc l’accès à vos données bancaires. Ces étuis de protection bloquent les signaux RFID et NFC et réduisent le risque de se voir ponctionner de quelques euros lorsque vous vous trouvez dans la foule ou dans le métro par exemple.

Ces pochettes spécifiques sont disponibles sur des sites e-commerce et certains modèles peuvent être personnalisés. Il existe aussi des versions haut de gamme en fonction de votre budget ou du design que vous sélectionnez.

Sécuriser sa carte bancaire sur internet

Régler vos achats sur internet n’est pas sans risque. Toutefois, de bonnes pratiques simples à adopter peuvent vous permettre de faire votre shopping en ligne sans craindre une fraude à la carte bancaire. Le choix des sites marchands sur lesquels vous naviguez est un premier pas vers la sécurisation de vos données bancaires.

Utiliser sa carte sur des sites sécurisés

sécuriser sa carte bancaire en l'utilisant sur des sites sécurisés

Internet est une vraie mine d’or pour trouver tout ce dont nous avons besoin. Mais il faut tout de même rester alerte à propos des sites sur lesquels vous passez commande. Tous ne mettent pas en place les mêmes dispositifs de sécurité alors pour protéger vos données bancaires et garder votre argent à l’abri nous vous conseillons de privilégier les sites sécurisés.

Premier réflexe à avoir : vous assurer que vous commandez sur un site en HTTPS. Vous pouvez le constater directement dans la barre d’url du site sur lequel vous vous rendez ; il y a aussi un symbole cadenas. Il s’agit d’un protocole de sécurité qui va chiffrer les données qui seront transmises lors de la transaction.

L’autre façon de sécuriser votre carte bancaire pour des achats en ligne c’est de privilégier des sites qui utilisent le dispositif 3D Secure. Vous les reconnaissez notamment avec les mentions “MasterCard SecureCode” ou « Verified by Visa ». Cette technologie applique une étape d’authentification supplémentaire comme l’envoi d’un code par SMS dès que les coordonnées bancaires ont été saisies dans le formulaire de paiement. Ce code à usage unique a un délai d’expiration (généralement 10 ou 15 minutes) et permet d’éviter les mauvaises surprises sur le compte tout en garantissant votre tranquillité. Certains établissements proposent également la 3D Secure par Wifi, via des notifications push, c’est par exemple le cas de n26.

 

Utiliser une carte bancaire virtuelle

La seconde option pour renforcer la sécurité de votre carte bancaire en ligne c’est de privilégier la carte bancaire virtuelle pour régler vos achats online. En pratique, il s’agit d’une carte générée virtuellement dont vous bénéficiez temporairement. En d’autres termes : le code cryptogramme, les numéros de la carte ainsi que la date d’expiration sont créés à chaque nouvelle transaction et ont un délai d’expiration court.

La e-carte bleue permet donc d’obtenir une carte virtuelle qui sera utilisée uniquement pour l’achat que vous être en train de faire. C’est un procédé sécurisé très efficace pour lutter contre les piratages puisqu’une fois que la transaction est finalisée, les informations bancaires de la e-carte ne fonctionnent plus.

Pour pouvoir en profiter, sachez avant toute chose qu’il s’agit d’un service dématérialisé qui est proposé par de nombreuses banques (établissements traditionnels ou banques en ligne). Vous devez dans un premier temps souscrire au service puis vous rendre sur l’interface en ligne ou l’application smartphone selon les banques pour générer votre carte virtuelle lorsque vous en avez besoin.

Attention cependant à ne pas utiliser ce type de transaction sécurisée pour les abonnements ou pour les achats qui nécessitent un retrait en borne ou en magasin avec présentation du moyen de paiement.

Actuellement, seule la banque en ligne Fortuneo propose une carte virtuelle gratuitement.

Utiliser le paiement mobile

sécuriser sa carte bancaire en utilisant le paiement mobile

Bien que récente, cette nouvelle façon de payer ses achats se démocratise de plus en plus auprès des utilisateurs français. Et contrairement aux idées reçues, oui le paiement par mobile est fiable, rapide et sécurisé. Les technologies créées par les marques de smartphone ont permis de faciliter le paiement via mobile. On pense par exemple à Google Pay, Apple Pay et même Samsung Pay.

De nombreuses banques sont compatibles avec ce dispositif innovant qui vous fait gagner en temps et en tranquillité. Pour pouvoir l’utiliser vous devez avoir un téléphone qui emploie la technologie NFC afin d’être reconnu par les terminaux de paiement.

Au quotidien, rien de plus simple. Lorsque vous vous apprêtez à régler votre facture vous devez ouvrir l’application mobile téléchargée à cet effet. Selon les appareils utilisés la vérification de votre identité diffère. Cela peut-être un code confidentiel, le touch ID ou encore le Face ID. Une fois que le smartphone s’est assuré que vous êtes bien le propriétaire il ne vous reste plus qu’à approcher votre téléphone du terminal de paiement.

Pour configurer votre application, il vous suffit de renseigner vos coordonnées bancaires qui seront ensuite chiffrées pour les protéger aux mieux.

 

La carte bancaire sans puce

Actuellement, les cartes bancaires sans puce n’existent qu’au USA. En effet, cette situation relève tout simplement du fait que l’utilisation de la carte magnétique a commencé dès les années 50 aux USA, notamment à travers l’arrivée d’American Express. Aussi, quand l’utilisation des cartes bancaires à puce à commencer à se démocratiser en Europe autour des années 80, les Etats-Unis n’ont pas voulu abandonner un modèle fonctionnel et qui était historiquement implanté, et ce d’autant plus que les fraudes à la carte bancaire sont très faibles dans ce pays. Cette situation a généré des tensions avec les fabricants de carte, Mastercard et Visa en tête, contraignant les USA à opérer cette transition, notamment en leur imposant à partir de 2015 de faire en sorte que leurs commerçants soient équipés de lecteurs de carte à puce.

Que faire en cas de fraude ?

Même si vous prenez toutes les dispositions nécessaires pour protéger votre carte bancaire et éviter les comportements à risque, personne n’est à l’abri d’une fraude ou d’un piratage. Si cela vous arrive, vous devez agir rapidement afin de limiter les dégâts et récupérer au plus vite le contrôle de vos données bancaires. Deux solutions existent. La première consiste à bloquer votre carte de paiement. La seconde, quand il est trop tard, est de faire une demande de remboursement pour le préjudice subi.

Bloquer sa carte bancaire

Vous avez perdu votre moyen de paiement ? Ou on vous l’a volé ? Que vous soyez en France ou à l’étranger, pour limiter au maximum les dégâts, la première chose à effectuer est de faire opposition auprès de votre banque. Il s’agit de lancer la procédure pour bloquer votre carte.

Voici comment faire :

  • Téléphonez au service interbancaire d’opposition à carte bancaire en composant le 0 892 705 705. Ce service est disponible 7 jours sur 7 et 24 heures 24 ou contactez votre banque si celle-ci n’est pas reliée au service interbancaire.
  • Vous obtiendrez un numéro d’enregistrement qui datera votre demande d’opposition et sera nécessaire en cas de contestation. À conserver absolument donc !
  • Votre moyen de paiement sera immédiatement et irréversiblement bloqué. Dans l’hypothèse où vous retrouvez votre carte bleue, elle ne sera plus utilisable du tout.
  • Contactez votre banque afin de réaliser une demande pour obtenir une nouvelle carte de paiement.

Remboursement de la fraude à la carte bancaire

Vous venez de constater une fraude à la carte bancaire malgré vos tentatives pour sécuriser votre moyen de paiement quotidiennement ? Une fois le préjudice constaté vous allez devoir faire une demande de remboursement pour les sommes débitées. Comme nous l’avons dit précédemment, commencez par demander le blocage de votre carte.

Faire opposition sur votre carte bleue est la première étape de votre demande d’indemnisation. Sans cela, votre banque ne pourra pas valider votre démarche de remboursement.

Seconde étape : déposer plainte. C’est une procédure obligatoire pour faire valoir vos droits en cas de transactions frauduleuses.

Enfin, si des opérations malhonnêtes ont été constatées sur votre compte, sachez que votre banque doit impérativement vous rembourser les montants débités dans la mesure où vous avez respecté les deux étapes précédentes. Contactez votre conseiller afin de connaître le processus de remboursement et les justificatifs à préparer. Votre banque prendra ensuite le relais pour réaliser les démarches nécessaires. Notez qu’en cas d’opposition tardive ou de fausses déclarations, la banque est en droit de refuser le remboursement.

Pour éviter les fraudes et agir vite en cas de mouvements bancaires suspicieux, nous vous conseillons de regarder régulièrement vos relevés et d’être attentif aux sommes prélevées, même les plus insignifiantes.

Une suggestion ou l’envie de donner votre avis sur la question : comment sécuriser sa carte bancaire ? Mettez nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *