Etoro arnaque : on a mené l’enquête !

Etoro arnaque

eToro, une arnaque ? Parce qu’elle est différente de nombreuses autres plateformes de trading Forex et CFD, de nombreux internautes pensent que le broker eToro est une arnaque, ou du moins un piège à débutants.

Broker à la licence douteuse, frais exorbitants, service client aux abonnés absents… La liste des griefs contre le broker est longue. A l’heure où le broker annonce avoir franchi le cap des 13 millions d’utilisateurs dans le monde, nous avons mené notre petite enquête sur la fiabilité d’eToro.

Est-ce que la plateforme eToro est fiable pour ses clients ? Est-ce que la régulation d’eToro est fiable ? Est-ce que le trading social d’eToro est une arnaque ? Que penser des frais d’eToro ? Le broker alerte-t-il suffisamment ses clients sur les risques liés au trading de CFD et Forex ?

Et on commence tout de suite avec notre réponse aux questions essentielles que vous vous posez sur eToro !

Avertissement : 67% des investisseurs de détail perdent de l’argent en négociant des CFD avec ce broker. Les CFD sont des produits complexes et réservés aux investisseurs spécifiquement formés à leur négociation. Forex et CFD sont des produits négociés essentiellement de gré à gré et impliquant des risques significatifs de perte en capital.

Est ce qu’eToro est une arnaque ?

Non, eToro n’est pas une arnaque. Courtier aux caractéristiques assez uniques pour les débutants, eToro présente en réalité toutes les garanties d’un courtier fiable. Régulé à Chypre par la CySEC pour ses services fournis en Europe, eToro ne fait pas partie de la liste noire de l’AMF. Loin d’être exorbitants, ses frais sont même compétitifs, avec le trading d’actions à 0% ! Cela dit, tout n’est pas parfait, avec quelques petits défauts à corriger, mais loin d’être rédhibitoires…

Etoro arnaque : notre enquête détaillée sur la fiabilité d’Etoro !

eToro fiable ou eToro arnaque ? C’est ce que nous allons tenter de savoir en examinant dans le détail tous les aspects liés à la fiabilité d’eToro : régulation, alerte sur les risques, tarifs, trading social. On vous dit tout !

Est-ce que la régulation d’eToro est fiable ?

Oui, la régulation d’eToro est fiable. Le courtier en Bourse eToro est régulé à Chypre par la CySEC pour ses services fournis en France et dans d’autres pays de l’UE. Il est aussi régulé par des organismes tels que la FCA au Royaume-Uni et l’ASIC en Australie. Autre point important à souligner : eToro ne fait partie d’aucune liste noire de brokers.

Le tableau suivant présente quelques aspects importants sur la régulation du broker eToro :

Avis eToro : régulation et fiabilité

Régulation

Compte de trading

Pays de régulation principal

Chypre

Statut

Chypre (CySEC)

Coté en Bourse

Non

Siège social

Chypre

Année de création

2007

Autorisé par l’ACPR

Oui

Autorisé par l’AMF

Oui

Protection des dépôts

Jusqu’à 1.000.000€ (garantie fournie par Lloyd’s of London)

Protection contre les soldes négatifs

Oui

Voici les éléments importants à retenir sur eToro concernant sa fiabilité :

  • Un courtier absent de toute liste noire de brokers : le courtier en Bourse eToro ne fait pas partie des brokers frauduleux qui sont régulièrement pointés du doigt par les organismes de régulation des marchés comme étant des arnaques avérées. Ni l’AMF (France), ni la FCA (Royaume-Uni), ni la FinCEN (Etats-Unis), ni l’ASIC (Australie) ne considèrent eToro comme un broker frauduleux. Aucun parmi ces organismes n’a d’ailleurs jamais sanctionné eToro de manière significative, or ils sont connus pour exercer une surveillance particulièrement rigoureuse sur les intermédiaires financiers…
  • Une plateforme régulée et surveillée : le broker eToro est régulé à Chypre pour ses services fournis en Europe, dont la France. En effet, par le mécanisme du passeport MiFID (appelé “passeport européen”), un broker situé dans un pays membre de l’UE est autorisé à commercialiser ses services dans d’autres pays de l’Union. Pour autant, cela signifie qu’en cas de litige, un client résidant en France sera contraint de saisir le Médiateur de la CySEC, et non celui de l’AMF, avec les contraintes que cela impose…

régulation etoro fiabilité

  • Une protection contre les soldes négatifs : tout client eToro qui trade les CFD et le Forex est protégé contre un éventuel passage de son compte au négatif. Très concrètement, une “règle de clôture de marge” permet de clôturer automatiquement toute position perdante dès lors que la perte dépasse le capital disponible sur le compte de trading. Un mécanisme prévu à l’échelle européenne et qui vise à protéger les traders amateurs contre le surendettement.
  • Une assurance de 1.000.000£ sur vos dépôts : le compte de trading eToro est assuré en cas de faillite du broker, et ce par deux mécanismes. D’abord par le biais de l’ICF (Investor Compensation Fund) à hauteur de 20.000€. Ensuite par le biais d’une assurance de 1.000.000€ souscrite par eToro pour tous ses clients chez Lloyd’s, assureur britannique de référence.

A la question de savoir si le broker eToro est fiable ou non, la réponse est : Oui ! eToro n’est certainement pas une arnaque, la réalité nous montre en fait un broker régulé, encadré et surveillé. Un seul petit bémol vient d’une sanction de 50.000€ imposée par la CySEC au broker en 2013, pour des faiblesses rapidement corrigées. Puis, plus aucun faux-pas par la suite. Tous les indices nous amènent à penser qu’eToro est un broker de confiance, où tous les gages de fiabilité donnés aux clients sont pris très au sérieux.

La sensibilisation par le broker des risques liés au trading

Globalement, nous avons constaté que la communication du broker eToro équilibrait de manière satisfaisante performances de ses produits financiers et risques potentiels de perte, dans l’esprit des règles de l’AMF et de l’ARPP. Pas de promesses de résultats et sur chaque page de son site web, eToro rappelle à ses clients que même s’ils ne peuvent perdre plus que l’argent investi, 67% des investisseurs perdent de l’argent lorsqu’ils utilisent les CFD proposés par eToro !

Voici par exemple des alertes bien en évidence sur le site du broker :

  • Le pourcentage de traders perdants sur les CFD : le courtier eToro affiche bien en évidence les pourcentages de traders perdants, d’autant qu’il est tenu de le faire pour rester en conformité avec les règles européennes. Ainsi, 67% des investisseurs perdent de l’argent lorsqu’ils utilisent les CFD proposés par eToro.
  • L’absence de promesses de gains rapides et importants : les publicités eToro ne vantent pas de gains rapides et faramineux, ce qui est un indice important sur les préoccupations du broker en matière de transparence et de sincérité.
  • Pas de rappels téléphoniques agressifs et répétés : eToro ne pratique pas non plus de campagnes de rappel sur les clients inscrits en compte de démonstration.
  • Un focus sur le risque dans les contenus pédagogiques : point positif à signaler, toute une partie de la Trading Academy d’eToro est consacrée à la gestion du risque. Money management, stops de protection… ces aspects essentiels de la gestion du risque sont abordés en profondeur par le broker.

eToro a une communication globalement loyale, véridique et saine. On est donc loin de ces nombreuses publicités de brokers promettant à ceux qui misent sur le Forex des gains rapides, importants et sans risque. Bien au contraire, eToro insiste sur l’importance des efforts à fournir pour devenir un trader avisé, et sur les erreurs à éviter pour les débutants. De ce point de vue, on peut clairement affirmer qu’eToro n’est pas une escroquerie.

Est ce que la politique tarifaire d’eToro est une arnaque ?

Non, la politique tarifaire d’eToro n’est pas une arnaque. Mieux : les frais d’eToro sont même parmi les plus attractifs du marché pour ce qui est des achats d’actions, du Forex et des CFD. Actions à 0%, absence de commission minimum comme chez d’autres courtiers, spreads faibles sur les devises et les CFD… eToro rassure aussi par la transparence et la grande clarté de ses frais. On regrettera seulement l’absence d’un petit récap’ des frais sur chaque trade clôturé, ce qui est souvent très utile pour un trader en progression.

Voici un récapitulatif de la grille tarifaire d’eToro :

Frais eToro

Instrument

Niveau

Commission

Actions et ETF

Faibles

Spread variable

CFD Actions & ETF

Moyens

Spread fixe : 0,09% + Détention

Devises

Faibles

Spread variable + Détention

Indices

Faibles

Spread variable + Détention

Matières premières

Faibles

Spread variable + Détention

Cryptomonnaies

Faibles

Spread variable + Détention

Retraits de fonds

Elevés

5$ par retrait

Dépôts de fonds

Faibles

0$

Tenue de compte

Faibles

0$

Frais d’inactivité

Elevés

10$ par mois (à partir du 12ème mois d’inactivité)

Avant tout, il faut rappeler qu’eToro se rémunère à travers 3 catégories de frais :

  1. Les Spreads : ce sont des petits écarts entre le prix d’achat d’un instrument et son prix de vente, correspondant à une marge d’eToro.
  2. Les frais de Roulement : ce sont des frais qui sont appliqués lorsqu’on laisse courir sur plusieurs jours une position prise avec un effet de levier.
  3. Les autres frais : non liés au trading, ce sont plutôt des commissions prélevées sur les retraits de fonds, les dépôts…

Voici ce qu’il faut retenir sur les frais d’eToro :

  • Des Actions et ETF à 0% : c’est l’une des principales forces d’eToro. On peut donc acheter des actions et des ETF sans commissions ni limite de volume, puis les conserver dans son portefeuille sans frais de détention. Un énorme plus d’eToro en comparaison de courtiers-actions traditionnels tels que Bourse Direct, Saxo Banque ou même Boursorama.
  • Des frais compétitifs sur les CFD Actions, Indices et Matières : des commissions réduites sont appliquées par eToro sur l’achat et la vente de CFD, en plus des spreads et des frais de détention journaliers lorsque la position est maintenue

tarif etoro arnaque

  • Des frais compétitifs sur les CFD Cryptomonnaies : les commissions d’eToro sont dans la bonne moyenne, notamment sur le Bitcoin (0,75%)  et sur l’Ethereum (1,90%).
  • Attention aux frais de conversion : eToro n’offre que le dollar comme option pour la devise de base du compte de trading, par conséquent les fonds déposés/retirés en euro sont convertis en dollar avec 0,5% de commission de conversion. Une solution peut être trouvée en utilisant un compte multi-devises pour limiter les frais.
  • La présence de frais secondaires moins avantageux : petit bémol des frais eToro, une pénalité de 10$ est appliquée au bout du 12ème mois sans activité, néanmoins évitable en se connectant régulièrement au compte eToro, même en l’absence de transactions.

Les frais eToro ne sont pas une escroquerie, et il n’y a pas grand-chose à craindre de la structure de frais du broker. Pour autant, tout n’est pas parfait. On regrettera principalement cette commission de conversion au dépôt et au retrait de fonds. Il manque également un peu de transparence sur les frais engagés à chaque trade, qui mériteraient selon nous d’être décomposés dans l’historique de trades, comme cela se fait sur la plateforme de trading MetaTrader.

Les CFD : produits très complexes par nature

Les CFD sont des produits financiers très complexes par nature, avec un risque de perte en capital. Chez eToro, on rappelle d’ailleurs que 67% des investisseurs perdent de l’argent en négociant des CFD !

Voici plus d’informations qui vous permettront de comprendre d’où vient le risque de perte rapide sur les CFD :

  • L’effet de levier : afin de réaliser une transaction sur CFD, le trader doit immobiliser une petite portion de la valeur totale de la position, connue sous le nom de marge de position. Ainsi si vous négociez pour 5.000€ d’un CFD sur l’action TOTAL, et que le taux de marge est de 5%, vous n’immobilisez que 250€. Ainsi, vous réalisez les mêmes gains que si vous aviez acheté les actions TOTAL avec un capital de 5.000€ !
    Dans le cas d’un mouvement défavorable des marchés, de 10% par exemple, vous perdriez donc 500€ (10% x 5.000€). La perte représenterait donc le double du capital que vous aviez immobilisé !
  • La liquidation des positions : un autre aspect risqué des CFD apparaît lorsque vos besoins en marge ne sont plus couverts par les fonds disponibles sur votre compte. Dans notre exemple sur un trade perdant sur CFD Action TOTAL, lorsque les liquidités disponibles de votre compte tombent en-deçà d’un seuil de liquidation, votre position sur ce CFD peut être automatiquement clôturée par la plateforme. Cela vous laisse donc avec une perte, même si le cours de l’action TOTAL remonte par la suite !
  • La volatilité du marché : un dernier aspect risqué des CFD est lié aux fluctuations du marché. En particulier, les CFD sont propices aux phénomènes de “gapping”, qui se produisent lorsque le cours d’un actif passe brutalement d’un niveau à un autre. Cela peut empêcher le trader de placer un ordre ou de clôturer un ordre à un prix plus défavorable que sur son stop de protection !

Chez eToro, le trading de CFD s’accompagne de mécanismes de protection automatisés, limitant le risque et empêchant le trader de perdre plus que le solde de son compte. Parmi ces mécanismes, notons les traditionnels stops de protection, mais aussi les ordres en attente et plus globalement, la réduction du levier (x30 pour les principales paires de devises (telles que l’EUR/USD), x20 pour les paires de devises secondaires (telles que l’EUR/NZD), l’or et les autres indices majeurs, x10 pour les matières premières autres que l’or et les indices boursiers secondaires, x5 pour les actions CFD et les ETF, x2 pour les crypto-monnaies).

En conséquence, 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent en négociant des CFD chez eToro. Bien qu’élevé, le taux affiché par eToro n’est pas le pire du secteur. Il permet même de classer eToro parmi les meilleurs élèves : 73% chez FXCM, 76% chez IG, 78% chez CMC Markets et même 81% chez XTB !

Est ce que le trading social d’eToro est une arnaque ?

Non, le trading social d’eToro n’est pas une arnaque. Le trading social apporte beaucoup de simplicité au trading, car il permet de copier à son profit les trades d’investisseurs chevronnés. Le copytrading n’est en rien une garantie de faire des investissements gagnants. Il est même déconseillé d’y avoir recours sans une formation rigoureuse et suffisante aux aspects du trading (money management, analyse technique, compréhension des ordres…). Le trading sur eToro reste du trading : un métier complexe et qui implique la possibilité de perdre son capital.

Pour vous permettre d’y voir plus clair dans le modèle de trading social, car eToro ne propose pas une, mais deux “options” de trading social :

  1. CopyTrader : cette fonctionnalité permet de copier automatiquement le portefeuille d’autres traders présents sur eToro (à condition d’y investir au moins 200$)
  2. CopyPortfolio : cette fonctionnalité permet d’accéder à une sélection de portefeuilles composés par eToro, chaque CopyPortfolio étant composé, analysé et optimisé régulièrement et vous êtes informé en temps réel (à condition d’y investir au moins 1.000$)

Voici quelques éléments à retenir sur les avantages mais aussi les risques liés à CopyTrader d’eToro :

  • Une grande simplicité pour copier les investisseurs confirmés : le principal avantage de CopyTrader est évidemment celui de la performance, car de nombreux Popular Investors d’eToro dépassent 60% de perf’ annuelle ! Sachant qu’il est possible de copier jusqu’à 100 traders simultanément, on comprend tout l’intérêt d’avoir recours à ce service, d’autant qu’il est disponible dès 200 $ d’investissement et sans frais supplémentaire, et une commission minimum de 1$ sera appliquée pour chaque position copiée.

etoro trading social arnaque

  • Un moyen pratique de découvrir le trading : au-delà de l’automatisation et de la configuration simplifiée, le trading social d’eToro est une manière pour les novices d’apprendre des investisseurs les plus expérimentés. Le débutant peut utiliser le trading social comme un indicateur (sentiment des traders) afin de prendre des décisions.
  • Une maîtrise très limitée sur le risque du portefeuille : le principal risque du trading social réside dans le risque supporté par le trader-suiveur. Car celui-ci copie les trades gagnants, mais également les trades perdants… Bien entendu, eToro a le mérite de fournir un ensemble d’indicateurs pertinents pour apprécier chaque Popular Investor et ses performances historiques, mais les performances passées d’un trader ne garantissent en rien ses performances à venir !

Voici les éléments importants à retenir sur les avantages mais aussi les risques encourus à utiliser la fonctionnalité CopyPortfolio d’eToro :

  • Pouvoir investir sur les meilleures opportunités : investir au choix sur les traders les plus performants (TopTrader CopyPortfolios), les marchés les plus performants (Market CopyPortfolios) ou sur les meilleures stratégies de sociétés d’analyse financière partenaires d’eToro (Partner CopyPortfolios). Les meilleurs CopyPortfolio eToro affichent des rendements annuels de 53%
  • Un produit très attractif mais haut de gamme : service accessible seulement à partir de 1.000 $ (en fonction du produit sélectionné) par CopyPortfolio et avec une vérification préalable des connaissances techniques par eToro. Aucun frais de gestion n’est appliqué sur le service, et aucune commission de transaction n’est appliquée car l’investissement est réalisé dans un Market Portfolio sur actions (0% commission sur les actions).
    Toutefois les achats et ventes réalisés par un CopyPortfolio génèrent toujours des spreads eToro
  • Des risques réduits mais bien présents : on ne peut pas clôturer partiellement la position.

Le trading social eToro n’est donc ni une arnaque ni une escroquerie. Considéré comme un point de rencontre entre investisseurs débutants et confirmés, le trading social made in eToro est potentiellement le raccourci idéal pour débuter au trading. Pour autant, il s’agit d’une démarche limitée dans le temps ! Elle ne saurait remplacer un apprentissage réel des marchés financiers, et doit plus s’appréhender comme un moyen de découvrir l’investissement boursier. Le client n’est pas à l’abri de pertes en capital puisque CopyPortfolio et CopyTrader marchent dans les deux sens. Il est impératif pour le trader de comprendre la stratégie de trading, les paramètres de risque, les coûts et les rendements avant d’utiliser le trading social.

Est-ce qu’eToro est fiable pour ses clients ?

Oui, eToro est fiable pour ses clients. eToro propose selon la meilleure exécution possible à ses clients, excluant tous les types de pratiques déloyales qui sont régulièrement pointées du doigt par les traders Forex et CFD et liées au slippage, re-cotations et autres manipulations de cours.

Voici quelques éléments essentiels à retenir sur la fiabilité d’eToro par rapport à ses clients :

  • Un modèle de courtage sans conflit d’intérêts avec les clients : pour le Forex, le modèle de courtage d’eToro exclut toute intervention humaine dans l’exécution des ordres, toutes les opérations de trading étant effectuées automatiquement par un logiciel avec la plus grande vitesse possible. Pour les CFD, eToro est plus un market maker, l’exécution est faite par un logiciel et pas manuellement par le courtier !
  • Pas d’historique de manipulations de cours au détriment des clients : un aspect important à souligner est qu’eToro n’a jamais été condamné par un organisme de régulation des marchés pour des pratiques frauduleuses envers ses clients. Ce n’est pas le cas de tous les “gros” brokers Forex et CFD, dont un certain nombre ont déjà été sanctionnés pour avoir manipulé le slippage au détriment des clients (le slippage étant ce petit écart de prix qui se crée entre le prix validé par le trader au moment où il ouvre/clôture une position, et celui auquel l’ordre est finalement exécuté).
  • Pas d’historique de manipulation des re-cotations : eToro n’a jamais été sanctionné ou visé par une enquête liée aux re-cotations (un ordre ne peut pas être exécuté au prix demandé, et par conséquent le broker nous propose un autre prix). Dans les faits, tous les brokers Forex et CFD sont parfois obligés d’exécuter les ordres avec du slippage ou d’envoyer des re-cotations, car les ordres subissent le Last Look des fournisseurs de liquidités ou du Dealing desk d’un courtier. Le Last look est une pratique controversée et très scrutée par les régulateurs, car elle permet aux courtiers d’avoir un dernier regard sur les ordres de trading de leurs clients pour les retarder voire les rejeter !
  • Des fonds clients gérés séparément des fonds d’exploitation du broker : une caractéristique importante d’eToro réside dans la ségrégation entre dépôts clients et fonds propres du broker. Cette séparation est d’ailleurs imposée par les règles européennes. Chez eToro, les fonds des clients sont donc déposés dans des banques partenaires.

Il n’y a donc rien à craindre du modèle de courtage ni de la qualité d’exécution des ordres avec eToro. D’une part, eToro utilise une plateforme surveillée, encadrée et régulée : il y a donc peu de risques de manipulations, et l’historique inexistant en la matière montre qu’eToro est un broker de confiance. D’autre part, il faut souligner que les risque ne viennent pas du courtier No Dealing Desk ou Dealing Desk, mais du trader lui-même, qui a le contrôle sur son risque pris sur ses opérations de trading !
Tous les courtiers comme eToro ont des stratégies pour gérer leur risque propre et pour gagner de l’argent avec tous les profils de clients, que ces derniers soient gagnants ou perdants.

Est-ce que les clients d’eToro pensent qu’il s’agit d’une arnaque ?

Non, ses clients ne pensent pas qu’eToro soit une arnaque. D’abord parce qu’eToro est crédité de notes plutôt correctes sur les plateformes d’avis consommateurs (2,7/5 sur 374 avis TrustPilot, 4,2/5 sur Google Play et 4,7/5 sur l’AppStore). Ensuite parce qu’en analysant les avis eToro dans le détail, nous avons constaté que de plus en plus de clients laissaient des avis favorables et positifs sur le broker, loin des griefs adressés au courtier ces dernières années.

Voici les éléments les plus récurrents issus des avis clients sur eToro :

  • Une expérience de trading très satisfaisante : l’application mobile eToro est très bien notée par les utilisateurs, qui lui attribuent des notes excellentes (4,2/5 sur Google Play et 4,7/5 sur l’AppStore)
  • Un service client limité dans les moyens de contact : les clients eToro soulignent l’absence de service client téléphonique car le service client eToro est 100% en ligne avec un système de tickets et de réponses par courriel
  • Certains éléments tarifaires élevés : les utilisateurs soulignent des spreads plus élevés que la moyenne sur de nombreux instruments, dont les devises

Les avis sur eToro issus de la plateforme certifiée Trustpilot se décomposent comme suit :

  • 22% Excellent
  • 11% Bien
  • 3% Moyen
  • 6% Bas
  • 58% Mauvais

eToro n’est pas une arnaque aux yeux des clients. Pour autant, eToro n’apparaît pas non plus comme le meilleur broker Forex et CFD du marché, et bien des choses lui sont reprochées par ses clients. Parmi les griefs récurrents, citons des délais inhabituellement longs dans les dépôts et les retraits, des erreurs sur la plateforme et l’absence d’un service client téléphonique.

eToro arnaque : peut-on faire confiance à eToro ou est-ce une escroquerie ?

arnaque etoroOui, on peut faire confiance à eToro, et eToro n’est pas une escroquerie. En plus de fournir une plateforme de trading d’une grande facilité de prise en main, eToro permet aussi de profiter de mécanismes de protection comme la protection contre les soldes négatifs. D’autres garanties existent chez eToro, sachant qu’il s’agit d’un broker régulé par les plus réputées des autorités financières (FCA, FINCEN, ASIC). Il ne présente donc aucun risque d’arnaque ni d’escroquerie, contrairement aux courtiers non régulés ou inscrits à la liste noire d’autorités financières.

eToro est un courtier régulé. Pour ses services en Europe, le broker est régulé à Chypre et bénéficie du passeport européen pour proposer ses services en France et dans d’autres pays de l’UE. Chypre inspire la méfiance, car le petit pays a connu une crise financière en 2012 (l’UE est intervenue pour renflouer un secteur financier en détresse) est il est également suspecté de servir de paradis fiscal.
Pour autant, il n’y a rien à craindre du modèle de courtage ni de la qualité d’exécution des ordres avec eToro. Car outre la régulation de la CySEC, la plateforme d’eToro est également surveillée par des régulateurs de référence tels que la FCA (Royaume-Uni).

eToro alerte suffisamment les traders sur les risques du trading Forex et CFD. eToro a une communication globalement loyale, véridique et saine. On est donc loin de ces nombreuses publicités de brokers promettant à ceux qui misent sur le Forex des gains rapides, importants et sans risque. Dans ses contenus pédagogiques, eToro insiste sur l’importance des efforts à fournir pour devenir un trader avisé, et sur les erreurs à éviter pour les débutants. eToro encourage le trading responsable et sa plateforme embarque un dispositif éducatif offrant un large éventail d’outils d’apprentissage destinés à aider les investisseurs novices et plus expérimentés.

On peut trader les CFD sur eToro avec un risque limité. Point positif, la politique d’eToro veut que l’effet de levier soit limité sur les CFD : x30 pour les principales paires de devises (telles que l’EUR/USD), x20 pour les paires de devises secondaires (telles que l’EUR/NZD), l’or et les autres indices majeurs, x10 pour les matières premières autres que l’or et les indices boursiers secondaires, x5 pour les actions CFD et les ETF, x2 pour les crypto-monnaies.

Les frais d’eToro ne sont pas une arnaque. Surprise : ils se situent même dans la bonne moyenne du marché ! Actions à 0%, absence de commission minimum comme chez d’autres courtiers, spreads faibles sur les devises et les CFD… des caractéristiques très compétitives, loin des griefs sur des frais exorbitants. eToro nous a rassuré également en affichant sur son site des frais transparents et d’une grande clarté. On regrettera seulement l’absence d’un petit récap’ des frais sur chaque trade clôturé, ce qui est souvent très utile pour un trader.

Le trading social d’eToro n’est pas une escroquerie. Pour autant, il s’agit d’une démarche limitée dans le temps ! Elle ne saurait remplacer un apprentissage réel des marchés financiers, et doit plus s’appréhender comme un moyen de découvrir l’investissement boursier. Considéré comme un point de rencontre entre investisseurs débutants et confirmés, le trading social made in eToro est potentiellement le raccourci idéal pour débuter au trading.

eToro est un broker qui est accessible aux débutants peu capitalisés, comme à ceux qui souhaitent utiliser d’emblée un capital important. Avec un ticket d’entrée à 200€ seulement, eToro est selon nous le courtier le plus intéressant pour celui qui débute dans le trading. Le trading sur eToro reste donc du trading : un métier complexe et qui implique la possibilité de perdre son capital !

Avertissement : 67% des investisseurs de détail perdent de l’argent en négociant des CFD avec ce broker. Les CFD sont des produits complexes et réservés aux investisseurs spécifiquement formés à leur négociation. Forex et CFD sont des produits négociés essentiellement de gré à gré et impliquant des risques significatifs de perte en capital.

Une suggestion ou l’envie de donner votre avis la fiabilité de eToro ? Mettez-nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *