+ de 3000 offres analysées

+ de 8 ans d'expérience dans le domaine de la finance

+ de 200 établissements évalués

+ des analyses réalisées par des experts

Nos tests et analyses sont réalisés de manière impartiale sur la base d’une méthodologie rigoureuse et transparente par des experts animés par la volonté de démocratiser l’univers de la finance au sens large en apportant une réelle expertise au service des internautes.

Sommaire

Vous souhaitez tout connaître des frais cachés XTB ? Vous êtes au bon endroit pour en savoir plus 🙂 !

Loin de nous l’idée de suggérer que XTB applique des frais en catimini à ses traders et investisseurs. En réalité, il s’agit de mettre en lumière quelques lignes de frais implicites, peu évidentes et parfois très techniques, qui ne sont réellement connues qu’au moment de passer des ordres d’achat/vente.

Pour commencer, voici l’ensemble des tarifs XTB : 👇


Frais XTB :
récapitulatif des tarifs directs et implicites de XTB

Instrument

Niveau

Commission

> Actions et ETF (en direct)
Euronext

Faibles

0€

Etats-Unis

Faibles

0$

Royaume-Uni

Faibles

> CFD Actions et ETF
Euronext

Moyens

0,08% (min 8€)

Etats-Unis

Moyens

0,08% (min 8$)

Royaume-Uni

Moyens

0,08% (min 8£)

> Devises
EUR/USD

Faibles

0€ par lot + 0,9 pip

EUR/GBP

Faibles

0€ par lot + 2,1 pips

USD/JPY

Faibles

0€ par lot + 1,4 pip

GBP/USD

Faibles

0€ par lot + 2,2 pips

> CFD Indices
CAC 40

Moyens

0€ par lot + 1,2 pip

US 30

Moyens

0€ par lot + 3 pips

NASDAQ 100

Moyens

0€ par lot + 1 pip

DAX 30

Moyens

0€ par lot + 1 pip

> CFD Matières
Pétrole

Moyens

0€ par lot + 4 pips

Or

Moyens

0€ par lot + 35 pips

Argent

Moyens

0€ par lot + 4,1 pips

> Frais Annexes
Retraits de fonds

Elevés

0€ par retrait (1,89% par PayPal)

Dépôts de fonds

Faibles

0€

Tenue de compte

Faibles

0€

Frais de garde

Moyens

0,20%/mois

Frais d’inactivité

Faibles

10€/mois (à partir du 12ème mois d'inactivité)

Quels sont les frais cachés de XTB ?

Voici les frais cachés de XTB :

  1. Spreads (> 0,20%)
  2. Slippage (variable)
  3. Frais overnight (variable)
  4. Frais de conversion de devise (0,50%)
  5. Frais sur les dividendes (30%)
  6. Frais d’inactivité (10€)
  7. Frais de garde (0,20%)

1. Spreads (0,20% et plus par transaction)

Les spreads constituent les frais cachés de XTB les plus importants, comme pour la majorité des courtiers en actions. Le spread est la différence entre le prix d’achat (ask) et le prix de vente (bid) d’un titre. Imaginons que l’action Renault cote à 34,376 / 34,878. Dans cet exemple, le prix d’achat (ask) est de 34,878€ et le prix de vente (bid) est de 34,376€, donnant un spread de 0,502€ soit 1,46%.

👉 Le spread représente les frais implicites de XTB pour la réalisation d’une transaction, et il varie de 0,20% à plus de 1,50%. Si l’investisseur achète une action au prix ask et la vend immédiatement au prix bid, la différence représente une perte, qui est essentiellement le coût de la transaction. Pour reprendre l’exemple, le spread signifie que pour réaliser un profit sur un investissement dans l’action RENAULT, le prix de l’action doit augmenter d’au moins 0,502 euros pour simplement couvrir le coût du spread.

2. Slippage (variable)

Le slippage est un coût de XTB qui représente la différence entre le prix auquel un ordre d’achat est supposé être exécuté et le prix auquel l’ordre finit par être réellement exécuté. Imaginons qu’un investisseur achète une action Amazon (AMZN) au prix de marché, cotée à 150 $. Il passe l’ordre, mais en raison d’une soudaine volatilité, l’ordre est finalement exécuté à 152 $. Ici, le slippage est par conséquent de 2 $.

👉 Le slippage fait partie des coûts cachés qui apparaissent dans des conditions de marchés volatiles ou lorsque les ordres sont importants. Typiquement, cela se voit souvent lors d’annonces de résultats d’entreprises ou d’événements mondiaux importants. Lorsque plusieurs traders institutionnels passent des ordres de grande taille sur un titre, il peut ne pas y avoir suffisamment de volume au prix désiré, entraînant un glissement de prix pour tous les traders actifs sur le titre.

3. Frais overnight (variable)

Les frais overnight sont des frais indirects que XTB prélève sur les positions de trading ouvertes durant la nuit (d’où leur nom). Il s’agit d’intérêts payés ou reçus pour maintenir une position à levier ouverte au-delà de la clôture des séances boursières. Si la paire de trading Forex EUR/USD affiche des frais overnight de -0,006740% / 0,001188%, cela signifie que le trader paiera -0.006740% chaque nuit s’il spécule à la hausse de l’euro/dollar (et recevra 0.001188% chaque nuit s’il spécule à la baisse).

👉 Les frais overnight dépendent in fine des taux d’intérêt sur le marché. Cela est logique, car cette ligne tarifaire reflète le coût du capital emprunté pour ouvrir une position à effet de levier. L’investisseur voit les chiffres ajustés quotidiennement si la position reste ouverte après la clôture du marché. Signalons pour finir que les frais overnight ne concernent donc pas les achats d’actions et d’ETF, réalisés en direct et sans levier.

4. Frais de conversion de devise (0,50% par transaction)

Les frais de conversion de devise sont des frais implicites de XTB sur les instruments négociés dans une devise différente de celle du compte. Si le compte de l’investisseur est en EUR et qu’il achète le titre Apple (AAPL) coté en USD à la Bourse de New York, la conversion de EUR en USD (et vice versa) entraînera des frais de 0,50% sur le montant converti. Pour une transaction de 1 000€, les frais de conversion seraient de 5€.

👉 Ils ne sont pas directement visibles sur chaque transaction, mais ils s’appliquent automatiquement lorsqu’une opération nécessite la conversion de devises. Ces frais peuvent s’accumuler, en particulier pour les traders qui effectuent fréquemment des transactions dans des devises différentes de celle de leur compte. Heureusement, XTB propose l’ouverture de “sous-comptes” libellés en USD, en GBP, etc.

5. Frais sur les dividendes (30% par titre)

Les frais sur les dividendes sont des frais cachés que XTB retient sur les dividendes versés par les actions et ETF. Il faut comprendre que comme les actions des clients sont enregistrées par XTB sur un compte omnibus (en nom collectif), la banque dépositaire ne connaît pas l’identité fiscale des clients. Les taux de retenue les plus élevés s’appliquent, faute de pouvoir appliquer les conventions de double imposition : Etats-Unis (30%), France (26,50%), etc.

👉 Ces frais ne représentent pas vraiment des frais dissimulés de XTB, mais des prélèvements obligatoires. Nous avons parlé des actions et ETF achetées en direct par les investisseurs, mais ces frais concernent aussi les CFD sur actions des traders. Lorsque ces traders détiennent un CFD sur une action Apple (AAPL) qui verse un dividende, XTB ajuste le compte pour refléter ce dividende, net des frais de 30%.

6. Frais d’inactivité (10€ par mois inactif)

Les frais d’inactivité sont des frais dissimulés que XTB ne prélève qu’à compter d’une période d’inactivité inhabituellement longue : 12 mois. Chez XTB, les frais d’inactivité s’élèvent à 10€, un niveau de frais que l’on retrouve chez bon nombre de plateformes de trading. Ils sont prélevés mensuellement, jusqu’à ce que le solde du compte soit ramené à 0€.

👉 S’il s’agit de frais cachés de XTB, leur prélèvement n’est pas pour autant abusif. Le courtier informe les clients avant de commencer à prélever ces frais, donnant ainsi aux utilisateurs la chance de réactiver leur compte ou de le fermer. En somme, ces frais sont destinés à encourager les utilisateurs à être actifs sur la plateforme. Ces frais sont facturés seulement si le compte contient des fonds. Si le compte est vide, les frais peuvent ne pas être appliqués et le compte est fermé dans la foulée.

7. Frais de garde (0,20% par mois)

Les frais de garde sont des frais cachés de XTB prélevés annuellement sur les portefeuilles dont la valeur quotidienne moyenne dépasse 250 000€. Le minimum mensuel pour ces frais est de 10€. Ces frais concernent la gestion et la conservation des valeurs logées dans le portefeuille du client. Compte tenu de leur barème, les droits de garde ne concernent que les investisseurs ayant des portefeuilles importants.

👉 Les frais de garde sont perçus par l’établissement dépositaire partenaire de XTB. En France, c’est la BNP Paribas. Ces frais rémunèrent la gestion et la conservation des titres financiers détenus dans un compte en nom collectif. Plus précisément, il s’agit de services comme le suivi des actions, la gestion des droits de vote, la collecte des dividendes, et la protection contre les risques liés à la détention de ces titres.

Frais dissimulés XTB : la FAQ pour Comprendre !

Maintenant que nous avons fait l’inventaire des plus importants coûts cachés de XTB, examinons plus en détail les différents aspects de ceux-ci.

Qu’est-ce qu’un frais caché ?

Un frais caché fait référence à une ligne tarifaire qui n’est pas immédiatement apparente ou explicitement déclarée dans les tarifs standards. Ces tarifs peuvent inclure, entre autres, les spreads, les frais de conversion de devise, les frais de garde pour les portefeuilles de grande taille, les frais sur les dividendes des CFD, et les frais de financement overnight.

👉 Dans le contexte du trading sur XTB, ces commissions inhabituelles sont souvent découvertes dans des situations spécifiques de trading et renvoient à des détails fins, assez techniques, des termes et conditions. Elles peuvent avoir un impact significatif sur la rentabilité globale des opérations de trading, d’où l’importance pour les traders de les comprendre et de les prendre en compte dans leurs calculs.

Quels sont les frais de courtage XTB ?

Voici les frais de courtage XTB :

  • Commission d’ordre (0 à 0,20%)
  • Spread (0,20% et plus)
  • Frais de conversion de devise (0,50%)
  • Frais overnight (variable)

👉 Les frais de courtage chez XTB varient selon le type d’instrument financier. Pour les actions et ETF achetés en direct (sans levier), XTB propose des transactions sans commission d’ordre, mais avec des spreads et éventuellement des frais de conversion de devise. Pour d’autres instruments comme les CFD Forex, les CFD sur indices, matières premières et cryptomonnaies, les frais incluent des spreads, des commissions et des intérêts de financement overnight.

Quels sont les frais d’inactivité XTB ?

Les frais d’inactivité chez XTB sont de 10€ et sont facturés aux comptes de trading qui restent inactifs pendant 12 mois consécutifs. Par inactif, il faut comprendre un compte sans activité de trading. Ne sont donc pas concernés les comptes d’investisseurs qui, par exemple, ont réalisé des achats de titres (actions et d’ETF) et les ont conservés en portefeuille, afin qu’ils génèrent passivement des dividendes.

👉 Ces tarifs, forcément dissuasifs, visent à encourager l’activité de trading régulière et couvrir les coûts de maintenance des comptes inactifs. La pratique de facturer des frais d’inactivité est assez courante parmi les plateformes de trading en ligne. Chaque plateforme a ses propres règles, y compris le montant à payer et la période d’inactivité nécessaire avant que les frais ne soient appliqués (exemple : 10 $ au bout d’un an d’inactivité chez eToro.)

Quels sont les frais de dépôt et de retrait XTB ?

Il n’y a pas de frais de dépôt et de retrait chez XTB, si les opérations sont réalisées par virement SEPA et par carte bancaire. En revanche, un surcoût de 1,89% est appliqué si l’investisseur dépose ou retire ses fonds par le biais de portefeuilles électroniques comme PayPal et Skrill. Autre exception : si l’investisseur retire un montant inférieur à 50 $ ou 50€, un forfait de 30$ ou 30€ est appliqué.

👉 Il faut également compter une commission de 1,05% sur les virements en devises. Cette commission couvre les frais de banques tierces que XTB utilise pour la conservation des fonds des clients. BNP Paribas est l’une des institutions financières avec lesquelles ils travaillent en France. Cela signifie que les fonds déposés ou retirés de XTB sont mouvementés au sein d’un compte dédié chez BNP Paribas.

Comment éviter les frais sur la plateforme XTB ?

Il n’est pas possible d’éviter les frais sur la plateforme XTB, pour la simple et bonne raison qu’une plateforme de trading doit se rémunérer pour se maintenir à flot. En revanche, il existe certaines stratégies permettant de minimiser ces coûts, qu’il s’agisse des commissions de courtage, des pénalités d’inactivité et des commissions de conversion de XTB.

xtb eviter les frais

Voici quelques exemples des stratégies possibles pour réduire au mieux ses frais indirects chez XTB :

  • 💱 Privilégier les instruments les plus liquides : les actifs avec le plus fort volume d’échange sont typiquement les instruments pour lesquels les coûts de trading sont les plus bas. Par exemple, si XTB offre des CFD sur paires Forex exotiques (type euro/lire turque), il est préférable de ne trader que les CFD sur paires Forex majeures (type euro/dollar) pour des spreads optimisés
  • 💰 Éviter les petits retraits fréquents pour minimiser les commissions de retrait : utiliser des méthodes de dépôt gratuites à l’image du virement SEPA lorsque cela est possible
  • 💷 Utiliser des sous-comptes en devises : XTB propose des sous-comptes en devises, cela peut aider à éviter les commissions de conversion de devise, particulièrement si l’investisseur trade souvent en dollars alors que son compte principal est libellé en euros
  • ⚠️ Ne pas trader en période d’annonce de résultats : et, par extension, en période de news économiques, pour éviter le slippage. Bien que difficile à éviter complètement, être conscient des conditions de marché qui augmentent le slippage et choisir des moments de moindre volatilité peut aider

Tarifs cachés XTB : En Conclusion !

XTB, comme de nombreuses plateformes de trading, présente une variété de frais qui ne sont pas toujours immédiatement apparents. Parmi les frais cachés de XTB, les lignes de frais les plus récurrentes pour les traders et investisseurs sont les spreads, les frais de conversion de devise, les frais de garde pour les portefeuilles importants, les frais sur les dividendes pour les CFD, et les frais de financement overnight.

👉 Sans aucun doute, parmi tous les frais implicites ou indirects chez XTB, les frais de spread sont souvent les plus importants, surtout pour les traders actifs. Ils varient de 0,20% à plus de 1,50%, selon l’instrument (mais plus l’actif est liquide, plus ce spread est faible). Le spread, qui est la différence entre le prix d’achat et de vente d’un instrument, s’applique à chaque transaction réalisée et peut s’accumuler rapidement.

Une suggestion ou une remarque sur les frais cachés XTB ? Mettez-nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques ! 🙂

Note éditoriale : certains liens de ce dossier sont des liens d'affiliation pouvant faire l'objet d'une rémunération. Cette rémunération n'impacte nullement le travail de nos rédacteurs dans leurs analyses. Voici notre méthodologie d'analyse complète.