+ de 3000 offres analysées

+ de 8 ans d'expérience dans le domaine de la finance

+ de 200 établissements évalués

+ des analyses réalisées par des experts

Nos tests et analyses sont réalisés de manière impartiale sur la base d’une méthodologie rigoureuse et transparente par des experts animés par la volonté de démocratiser l’univers de la finance au sens large en apportant une réelle expertise au service des internautes.

Sommaire

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Vous êtes au bon endroit 🙂 !

Pour créer une micro-entreprise et effectuer ses démarches sereinement, il est possible de se faire accompagner par Shine, la banque en ligne et ses services innovants pensés pour les besoins des pros. Mais comment procéder à la création de sa micro-entreprise ? Quels sont les conditions à respecter, les documents à fournir et les délais d’attente avant d’être immatriculé ? Dans ce dossier, retrouvez toutes les étapes faciles de A à Z pour se lancer dans la création d’un statut d’auto-entrepreneur.

Découvrez le bon plan pour gagner du temps lors de la création de son auto-entreprise : 👇


Devenir Auto-Entrepreneur :
Se faire Accompagner par Shine

TarifDès 59 €
> Service
Création du statut auto-entrepreneurInclus
Accompagnement par des expertsInclus
Compte bancaire professionnelForfait de 6 mois inclus
Rappel cotisationsOui
Calcul cotisationsOui
Outil de facturationOui
> Fonctionnement
Étapes1. Renseigner ses informations

2. Envoi du dossier

3. Début de l’activité déclaré à l’État

4. Numéro SIRET attribué au client

5. Compte bancaire pro ouvert
Délai- 72h création

- Compte pro automatiquement ouvert
Service client7j /7
Élu Service Client de l'Année 2024

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Voici les 5 étapes pour devenir auto-entrepreneur :

  1. Déclarer son activité au Guichet Unique
  2. Déposer ses documents justificatifs
  3. Créer son espace URSSAF
  4. Recevoir son numéro SIRET
  5. Ouvrir un compte pro pour auto-entrepreneur

1. Déclarer son activité au Guichet Unique

Déclarer son activité au Guichet Unique est la première étape à effectuer pour ouvrir une auto-entreprise. Depuis le 1er janvier 2023, ce site géré par l’INPI est l’unique point de contact pour déclarer la création, la modification de la situation ou la cessation de l’activité d’une entreprise, peu importe sa forme juridique. Ainsi à la question comment devenir auto-entrepreneur gratuitement, la réponse est qu’il faut impérativement réaliser une déclaration dématérialisée de sa micro-entreprise via ce portail dédié.

Il suffit pour cela de se rendre sur le site du guichet électronique des formalités des entreprises et de suivre les étapes pas-à-pas.

Déclarer son activité via le site internet du Guichet Unique est une nécessité pour les micro-entreprises, que l’auto-entrepreneur exerce une activité de nature commerciale, artisanale ou libérale. Lors du dépôt de sa déclaration d’activité, il doit tout d’abord renseigner ses informations personnelles ainsi que ses coordonnées (adresse postale, numéro de téléphone, adresse e-mail).

Le travailleur indépendant est ensuite invité à compléter certains détails concernant sa future activité professionnelle (date de début d’activité, lieu d’exercice, etc.) pour créer une société auto-entrepreneuse.

Avec l’offre d’accompagnement tout-en-un de Shine, confiez la déclaration de votre future activité à une banque professionnelle pour plus de sérénité. Grâce aux réponses à quelques questions simples, l’établissement peut ensuite s’occuper des démarches administratives d’immatriculation pour créer votre micro-entreprise et ainsi vous faire gagner un temps précieux.

2. Déposer ses documents justificatifs

Déposer ses documents justificatifs est nécessaire pour valider son inscription en tant qu’auto-entrepreneur. Indifféremment de la nature de son activité professionnelle, l’auto-entrepreneur est tenu de remplir un formulaire appelé “Cerfa P0 micro-entrepreneur”. Ce document varie en fonction de son domaine d’activité (le formulaire P0 AC0 est réservé aux agents commerciaux et le formulaire P0 CMB est dédié aux professionnels menant une activité artisanale ou commerciale).

Le formulaire Cerfa doit impérativement faire figurer certaines informations personnelles et professionnelles. L’auto-entrepreneur doit décliner des détails sur son identité, sur la ou les activités exercées, sur le choix de la périodicité du versement des cotisations sociales obligatoires, etc. Il est aussi important de joindre une pièce d’identité, un justificatif de domicile et une déclaration de non-condamnation et de filiation pour monter son auto-entreprise.

Les pièces d’identité acceptées sont les cartes nationales d’identité, les passeports et les titres de séjour officiels et en cours de validité. Quant au justificatif de domicile, seules les factures nominatives, datées de moins de 3 mois et émises par un fournisseur d’énergie (gaz, électricité, eau, etc.) sont recevables. Certains documents supplémentaires peuvent être demandés en complément, en fonction de la nature de l’activité (un agent commercial devra par exemple fournir sa carte vitale ainsi que son mandat d’agent commercial en plus).

Shine facilite vos démarches pour devenir auto-entrepreneur et vous aide à constituer un dossier complet, conforme, vérifié et envoyé sous 3 jours ouvrés pour créer rapidement votre micro-entreprise. Il suffit de télécharger ses documents, qui seront ensuite vérifiés sous 48 heures par les équipes de la banque avant de les verser au dossier de déclaration d’activité transmis à l’État.

3. Créer son espace URSSAF

Un auto-entrepreneur est tenu de créer son espace URSSAF pour effectuer ses futures déclarations de chiffre d’affaires. Ce portail en ligne lui permet de réaliser certaines démarches liées à l’existence de son entreprise, de rentrer en contact avec un conseiller, mais aussi de remplir ses obligations sociales tous les mois ou tous les trimestres. Pour s’inscrire, il suffit de créer un compte avec ses informations personnelles sur le site de l’URSSAF pour devenir auto-entrepreneur.

Il est évidemment possible de s’enregistrer sans avoir reçu son numéro de SIRET, simplement en cochant l’option. Un e-mail pour créer son mot de passe est ensuite envoyé à l’entrepreneur pour qu’il valide la création de son compte personnel.

Voici les informations à indiquer pour créer son espace URSSAF et devenir auto-entrepreneur :

  • Noms et prénoms
  • Numéro de Sécurité sociale
  • Numéro de SIRET
  • Téléphone mobile
  • Adresse e-mail

Avec son offre de compte pro, Shine calcule en temps réel le montant prévisionnel des charges à déclarer dans son espace URSSAF. Cet outil est très utile pour anticiper ses déclarations de chiffre d’affaires et le versement de ses cotisations obligatoires pour piloter ses finances sereinement, sans être pris au dépourvu.

4. Recevoir son numéro SIRET

Recevoir son numéro SIRET est possible sous un délai de 8 à 15 jours maximum après le dépôt de sa demande d’immatriculation. Il s’agit de la dernière démarche à effectuer pour devenir auto-entrepreneuravant avant de pouvoir commencer à exercer son activité officiellement. Pour recevoir le numéro de SIRET, le dossier de déclaration de début d’activité doit être renvoyé complété et conforme à l’administration afin qu’elle authentifie la manipulation.

Suite à ce délai, le numéro SIRET est attribué et vient certifier l’existence de l’entreprise. Le numéro SIRET, pour Système d’Identification du Répertoire des Établissements, est une série de 14 chiffres unique donnée à toute entreprise légalement constituée. L’auto-entrepreneur est immédiatement informé de sa création, sous un délai moyen de 2 semaines maximum. Une fois son numéro SIRET reçu par e-mail ou par courrier, la création du statut d’auto-entrepreneur est officielle et l’auto-entrepreneur peut commencer à exercer.

Le numéro SIRET devra impérativement figurer sur les futures factures émises par l’auto-entrepreneur, car il prouve l’existence juridique de l’entreprise. Sous 4 à 6 semaines maximum, l’auto-entrepreneur reçoit ensuite sa notification d’affiliation en tant que travailleur indépendant. Suite à ses 90 premiers jours d’activité, il sera invité à effectuer sa première déclaration mensuelle ou trimestrielle de chiffre d’affaires sur le site de l’URSSAF où il a créé son compte précédemment, même si celui-ci est nul.

Avec Shine, assurez-vous de recevoir votre SIRET dans les plus brefs délais ! La banque vérifie la validité et la lisibilité de vos documents pour transmettre un dossier complet et facile à traiter à l’administration. Une seule erreur peut en effet retarder de façon importante l’envoi de votre SIRET et impacter le lancement de votre activité.

5. Ouvrir un compte pro pour auto-entrepreneur

Ouvrir un compte pro pour auto-entrepreneur est la dernière étape à réaliser afin de se lancer après avoir créé sa micro-entreprise. Il existe différentes offres de comptes bancaires pour les pros, des plus basiques gratuites aux plus complètes, généralement payantes. Avoir un compte pro permet de profiter de fonctionnalités innovantes pour faciliter la gestion de son entreprise au quotidien, comme l’accès à un outil de facturation, de suivi de ses encaissements en temps réel ou à des moyens de paiement adéquats.

Après avoir sélectionné sa banque pro, l’auto-entrepreneur est tenu de remplir un formulaire de souscription sur son site. Il doit alors se munir de ses informations personnelles et des détails concernant sa nouvelle micro-entreprise. À ce moment-là, il est le plus souvent nécessaire de télécharger ses justificatifs et d’indiquer son numéro SIRET. Sous 24 à 72 heures, le compte peut être activé grâce à un premier versement si la banque l’impose.

Une fois le compte pro ouvert, le moyen de paiement est fabriqué et expédié au domicile du nouveau client.

Avec son offre de création de son statut auto-entrepreneur, Shine permet de déclarer sa micro-entreprise et d’ouvrir un compte pro simultanément ! La banque s’occupe de l’ouverture de votre compte professionnel et de la fabrication du moyen de paiement pendant l’analyse du dossier d’immatriculation de l’entreprise par l’administration. Ainsi, dès la réception de votre numéro SIRET, vous pouvez commencer à facturer vos premiers clients sans délai supplémentaire.

Création Statut Auto-Entrepreneur : la FAQ pour Comprendre !

Vous vous demandez comment devenir auto-entrepreneur gratuitement ? À quel âge est-il possible de procéder à la création de son statut d’auto-entrepreneur ? Dans cette FAQ, retrouvez toutes les informations utiles pour créer sa micro-entreprise facilement !

Quelles conditions pour créer une auto-entreprise ?

Les conditions pour créer une auto-entreprise sont :

  • Être une personne physique et capable
  • Avoir plus de 18 ans ou plus de 16 ans et être émancipé
  • Ne pas déjà avoir une micro-entreprise existante
  • Ne pas être condamné à une interdiction de gérer / d’exercer une activité
  • Exercer une activité autorisée

Les conditions pour créer un statut d’auto-entrepreneur sont souples. Seules les personnes physiques et juridiquement capables, c’est-à-dire n’étant pas sous tutelle ni sous curatelle, peuvent créer une société en auto-entrepreneur.

devenir auto entrepreneur conditions

Il faut aussi être majeur ou âgé de plus de 16 ans et émancipé. Il est obligatoire de créer sa structure pour exercer une activité libérale, artisanale ou commerciale à titre principal ou complémentaire.

Il ne faut pas avoir une micro-entreprise déjà en activité, car une personne ne peut en avoir qu’une seule à la fois.

👉 Si avoir deux micro-entreprises est impossible, il est néanmoins tout à fait possible de cumuler deux activités professionnelles de nature différente. Il est par exemple autorisé d’avoir un emploi salarié et de créer une micro-entreprise à côté. Enfin, la dernière condition pour lancer son activité en micro-entreprise est de ne pas avoir été visé par une précédente condamnation à une interdiction de gérer ou d’exercer.

À quel âge peut-on créer une micro-entreprise ?

Il est possible de créer une micro-entreprise dès l’âge de 16 ans. La législation française prévoit qu’une personne juridiquement capable a la possibilité de créer une micro-entreprise à partir de ses 16 ans, les conditions variant en fonction de si elle est émancipée ou non. Un mineur non émancipé, c’est-à-dire sous la tutelle parentale, devra impérativement obtenir l’accord de ses deux parents ou représentants légaux pour effectuer ses démarches et devenir auto-entrepreneur.

👉 Dans le cas d’un mineur émancipé, celui-ci a le droit de devenir micro-entrepreneur librement également à partir de ses 16 ans. Affranchi de l’autorité parentale, il n’est pas contraint d’obtenir quelconque autorisation de ses parents ou représentants légaux pour pouvoir s’immatriculer et créer sa micro-entreprise auprès de l’INPI. Il peut donc déclarer son activité en ligne et suivre le processus de la même façon que n’importe quelle personne majeure le ferait.

Quels documents pour ouvrir un statut d’auto-entrepreneur ?

Les documents pour ouvrir un statut d’auto-entrepreneur sont :

  • Pièce d’identité
  • Justificatif de domicile
  • Formulaire P0 micro-entrepreneur
  • Déclaration sur l’honneur de non-condamnation et de filiation
  • Attestation de l’information donnée à l’époux (personne mariée)

Pour ouvrir une auto-entreprise, il est obligatoire de détenir un justificatif d’identité valide. Les passeports, cartes nationales d’identité et titres de séjour sont acceptés. Il faut envoyer un justificatif de domicile nominatif de moins de 3 mois, comme une facture d’électricité, de gaz, d’eau ou d’internet.

documents inscription auto entrepreneur

Une déclaration de non-condamnation et de filiation sur papier libre faisant figurer les noms et prénoms des parents est exigée, afin d’attester n’avoir jamais fait l’objet d’une sanction interdisant de diriger une entreprise.

Pour compléter son dossier et créer un statut d’auto-entrepreneur, il est important de joindre le formulaire P0 micro-entrepreneur. Il s’agit d’un formulaire Cerfa variant en fonction de la situation du futur auto-entrepreneur (formulaire P0 CMB pour une activité artisanale ou commerciale ou formulaire P0 PL pour une profession libérale par exemple).

👉 Il doit être rempli à l’aide de détails relatifs à son entreprise (lieu d’exercice et activités exercées par l’entreprise, l’option fiscale, etc.). Pour plus de simplicité, Shine s’occupe de remplir ce document avec son offre d’aide pour créer sa micro-entreprise via l’INPI.

Combien de temps prend la création du statut auto-entrepreneur ?

La création du statut auto-entrepreneur prend 8 jours en moyenne. La déclaration de l’activité consiste en la remise d’un dossier à l’administration via le site Guichet Unique. Le dépôt de cette demande peut être effectué relativement rapidement, à condition d’avoir réuni les justificatifs demandés et de remplir correctement son formulaire P0 micro-entrepreneur. En cas de demande conforme et de dossier complet, le traitement de ce dernier peut être effectué en quelques jours.

Un dossier erroné, en revanche, entraîne du retard et oblige à recommencer le processus depuis le début.

👉 Suite à la création de sa micro-entreprise, il faut attendre de 8 jusqu’à 15 jours pour recevoir son numéro SIRET. Grâce à lui, l’auto-entrepreneur peut officiellement exercer en toute légalité et notamment émettre des factures (ce numéro doit en effet apparaître sur les documents officiels tels que les devis, le site internet, etc.). Avec Shine, le dossier de déclaration de l’activité est constitué, vérifié et envoyé sous 3 jours ouvrés pour recevoir rapidement son numéro SIRET, ce qui représente un gain de temps important pour se lancer plus vite.

Quelle aide pour devenir auto-entrepreneur ?

L’aide pour devenir auto-entrepreneur est celle proposée par Shine au travers de son offre de création de micro-entreprise. La banque en ligne propose une offre spécialement conçue pour les jeunes auto-entrepreneurs souhaitant se lancer, tout en étant accompagnés à chaque étape. La formule comprend la déclaration de l’existence de la micro-entreprise auprès de l’administration, en quelques clics seulement.

Elle permet de gagner un temps considérable dans ses démarches administratives, afin d’aller plus vite et surtout de s’assurer de ne faire aucune erreur dans le lancement de sa structure.

Devenir auto entrepreneur aide

Tout au long du processus de création, Shine propose un accompagnement administratif humain et professionnel pour entreprendre le lancement de son entreprise. Dans son offre, la banque propose en parallèle l’ouverture d’un compte professionnel 100 % dédié à sa future activité pendant 6 mois.

👉 Ce service est idéal pour gérer sereinement ses finances et distinguer en un coup d’œil ses charges de son chiffre d’affaires. Grâce à son application mobile intuitive et ergonomique, un auto-entrepreneur peut gérer son compte et émettre des devis et des factures facilement depuis son smartphone.

Combien coûte la création d’une auto-entreprise ?

La création d’une auto-entreprise est gratuite. L’immatriculation d’une micro-entreprise peut tout à fait être réalisée par l’auto-entrepreneur lui-même, de façon autonome et sans aucuns frais. Seuls les agents commerciaux devant s’inscrire au registre spécial des agents commerciaux (RSAC) devront s’acquitter de 25,42 € pour l’enregistrement. Quant à l’ouverture d’un compte pro, il existe des offres de comptes professionnels complètes et peu onéreuses proposées pour moins de 10 € par mois.

Créer sa micro-entreprise est gratuit, mais il est possible de se faire accompagner à bas coût par Shine pour gagner du temps. La banque intervient pour simplifier le processus durant toutes les formalités pour devenir micro-entrepreneur, d’abord en constituant le dossier de déclaration d’activité. Elle s’occupe également de le déposer complet et conforme auprès de l’administration.

👉 Dans l’offre de Shine à 59 €, il y a 6 mois de son offre de compte professionnel Shine Basic ainsi que l’envoi d’une Mastercard Shine pour gérer ses dépenses. En comparaison, l’accompagnement d’une plateforme juridique pour effectuer ces démarches représente un coût de 50 à 150 € sans ouverture d’un compte professionnel.

Quelles obligations après la création de l’auto-entreprise ?

Les obligations après la création de l’auto-entreprise sont d’ouvrir un compte bancaire professionnel, de déclarer son chiffre d’affaires et de régler ses cotisations sociales. Un auto-entrepreneur n’est pas contraint d’ouvrir un compte bancaire dédié à son activité professionnelle immédiatement à l’inscription de son auto-entreprise, mais il le sera après avoir dépassé un chiffre d’affaires annuel de 10 000 € pendant 2 années consécutives.

Il est néanmoins avantageux d’ouvrir un compte pro dès le lancement de son activité, pour profiter de services et outils performants pensés pour faciliter son quotidien.

Avec son offre d’accompagnement, Shine permet de monter son auto-entreprise et d’ouvrir un compte bancaire pro associé à une carte bancaire.

👉 L’auto-entrepreneur bénéficie d’un compte dédié à son activité ainsi que d’un outil de facturation intégré. Il peut donc distinguer ses opérations professionnelles de ses dépenses personnelles et effectuer des encaissements et des paiements. Il a la possibilité de domicilier un prélèvement pour régler ses cotisations sociales obligatoires et s’acquitter du versement libératoire de l’impôt sur le revenu s’il a choisi cette option facilement depuis son compte pro.

Comment devenir auto-entrepreneur commerçant ?

Pour devenir auto-entrepreneur commerçant, il faut simplement déclarer son activité aux autorités. Créer sa micro-entreprise est aussi gratuit pour un commerçant, qui doit également déclarer son activité au Guichet Unique. Elle sera alors inscrite gratuitement auprès du Registre du commerce et des sociétés (RCS) et du registre national des entreprises (RNE), dédié aux activités de nature commerciale, artisanale et agricole.

👉 À partir de la deuxième année d’activité, devenir micro-entrepreneur commerçant rend redevable d’une taxe à la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Cette taxe pour frais de chambre de commerce est en réalité un pourcentage du montant de son chiffre d’affaires. Elle est à régler en même temps que ses cotisations sociales et à la condition d’avoir effectué un chiffre d’affaires supérieur à 5 000 € au cours de l’année précédente. En dessous de ce seuil, l’auto-entrepreneur en est exonéré.

Inscription Auto-Entrepreneur : À Retenir !

Devenir auto-entrepreneur exige de réaliser des démarches administratives relativement simples avant de se lancer. Peu importe son secteur d’activité et la forme juridique de son entreprise, il faut déclarer le début de son activité au Guichet Unique et déposer ses justificatifs. Que ce soit pour devenir livreur auto-entrepreneur pour Uber Eats ou commerçant, les démarches sont identiques.

Pendant l’examen du dossier, il est conseillé de créer son espace URSSAF afin de faire ses futures déclarations de chiffre d’affaires. Sous 15 jours maximum, le travailleur indépendant reçoit son numéro SIRET et peut alors ouvrir son compte pro pour auto-entrepreneur.

Il est possible de créer sa micro-entreprise de façon autonome ou de faire appel à Shine pour gagner en sérénité. La banque propose une offre tout-en-un pour les entrepreneurs qui souhaitent se lancer en étant accompagnés.

👉 Avec l’offre de Shine de création de statut auto-entrepreneur dès 59 €, elle réalise l’immatriculation de la structure et ouvre simultanément un compte professionnel pour piloter son activité. Shine propose en plus une assistance administrative ainsi qu’un outil de facturation intégré, pour faciliter le quotidien des indépendants.

Une suggestion ou une remarque sur la création d’une micro-entreprise ? Mettez-nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques ! 🙂

Note éditoriale : certains liens de ce dossier sont des liens d'affiliation pouvant faire l'objet d'une rémunération. Cette rémunération n'impacte nullement le travail de nos rédacteurs dans leurs analyses. Voici notre méthodologie d'analyse complète.