Est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire ? Les éléments de réponses

A ceux qui se demandent « est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire ? », les spécialistes répondent par la négative. Il s’agit effectivement d’un droit, plutôt que d’une obligation.

Néanmoins, il est aujourd’hui peu évident de se passer totalement d’un compte courant. Une étude récente a d’ailleurs révélé que seul 1 % de la population française est dépourvu de ce support : le droit au compte étant effectif en France. Tout résident et non résident Français, quelle qu’en soit sa situation, a ainsi le droit d’ouvrir un compte bancaire.

Aperçu sur la situation d’une personne sans compte bancaire

vivre sans banque

Une personne dépourvue de compte bancaire se heurte à un bon nombre de complications dans son quotidien, en n’ayant par exemple pas accès à certains services. A croire que l’obligation d’avoir un compte bancaire en France est bien réelle. En effet, un certain nombre de transactions se font uniquement par virement, par chèque, ou par carte bancaire.

On note également qu’il est interdit de verser des allocations telles que la CAF, les remboursements de la Sécurité sociale, ainsi que les allocations familiales, en liquide. Les institutions dispensant ces aides n’ont effectivement pas de trésorerie liquide, d’où le recours au virement ou chèque. Dans la pire des cas, vivre sans banque expose une personne à la désocialisation profonde.

Les exceptions qui confirment la règle

Une frange de la population n’hésite toutefois pas à répondre non à la question « est-on obligé d’avoir un compte bancaire ? ». Ces personnes font certainement allusion à la législation autorisant la réalisation de certaines transactions en liquide.

Les entreprises peuvent par exemple se prêter à ce mode de paiement, pour les salaires n’excédant pas les 1 500 euros. Néanmoins, l’employé aura droit à une fiche de paie, au moment de recevoir sa rétribution.

De même, l’obligation d’un compte bancaire ne concerne pas les commerces : il est tout à fait légale de régler des achats d’une valeur de 3 000 euros au maximum, en liquide. Ce chiffre correspond également au plafond autorisé lors de l’acquittement de ses impôts.

On peut aussi citer d’autres entreprises comme EDF qui acceptent le règlement des factures par mandat-poste. Chez Engie, ce privilège est cependant confiné au seul domaine des personnes les plus démunies. Enfin, chez quelques opérateurs téléphoniques, à l’instar d’Orange, le paiement en liquide ou par mandat-poste est aussi autorisé.

Ouvrir un compte bancaire

ouvrir un compte bancaire

Si vous recherchez un organisme pour pouvoir y ouvrir un compte bancaire, voici les principaux acteurs vers lesquels vous pourrez vous tourner :

Banques traditionnelles

Rien de plus simple que d’ouvrir un compte bancaire dans une banque classique comme la BNP Paribas, le Crédit Mutuel, ou encore la Société Générale. Les chargés d’accueil se feront le plaisir d’indiquer les démarches à entreprendre aux prétendants.

Banques en ligne

Pour ouvrir un compte bancaire dans une banque en ligne (Boursorama Banque, Hello Bank, ING Direct, Fortuneo…), il faut déjà être en possession d’un RIB. En effet, ce type de banque nouvelle génération est souvent la filiale d’une banque classique. La souscription peut aussi être soumise à des conditions de revenus. Néanmoins, une banque en ligne reste bien moins coûteuse qu’une banque traditionnelle.

Comptes sans banque

Les comptes sans banque (Nickel, C-zam, Anytime…) constituent aussi une solution à privilégier, notamment pour les interdits bancaires. Ils donnent droit à un compte, à une carte bancaire, mais pas à un chéquier. Quant au découvert, celui-ci n’est pas autorisé.

Néobanques

Pourvues d’une licence bancaire, les néobanques (N26 ou Orange Bank) sont des banques 100 % digitales. Les opérations bancaires se font uniquement sur des plateformes numériques. Ces banques « nouvelle génération » sont reconnues pour leurs tarifs alléchants, voire gratuits, mais leurs offres restent néanmoins incomplètes.

Le cas d’un interdit bancaire

Les interdits bancaires sont aussi confrontés à la question quant à savoir : peut-on vivre sans banque ? Leur compte étant clôturé, ils se heurtent à un refus en se tournant vers d’autres établissements bancaires. Il reste néanmoins une solution : apporter la lettre de refus à la Banque de France, afin de se voir affecter un établissement ou une enseigne bancaire.

Comparez les banques en ligne :


Visa Classic
24€/an

120€ offerts ! Voir l'offre


Visa Classic / Premier
gratuites

80€ offerts ! Voir l'offre



Mastercard Gold
gratuite

80€ offerts ! Voir l'offre

4


Mastercard Classic / Gold / Elite
gratuites

80€ offerts ! Voir l'offre

5


Visa Classic / Premier
gratuites

120€ offerts ! Voir l'offre

6


Visa Electron / Classic / Premier
gratuites

80€ offerts ! Voir l'offre

7


Mastercard Internationale
24€/an

Voir l'offre

8


Visa Classic 45€/an
Visa Premier 134€/an

80€ offerts ! Voir l'offre

9


Mastercard
gratuite

Voir l'offre

10


Visa Classic 44,5€/an
Visa Premier 134€/an

CB gratuite
1 an
Voir l'offre

Copyright images : expertise-comptable.com, lefigaro.fr

Est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire ? Les éléments de réponses
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *