Ouvrir un Compte Bancaire Offshore en 2024 !

Vous souhaitez ouvrir un compte offshore ? Vous êtes au bon endroit 🙂 !

La création d’un compte offshore est une démarche légale, que ce soit en UE ou hors UE. L’ouverture peut se faire en ligne, au sein de plusieurs établissements.

Comment ouvrir un compte offshore en ligne ? Qui peut ouvrir un compte bancaire offshore ? Quels sont les avantages d’ouvrir un compte en banque offshore ? Quels sont les risques ? Découvrez notre dossier consacré à l’ouverture d’un compte bancaire offshore !

Nous commençons avec un tableau comparatif des comptes offshore : 👇

Comparatif des comptes offshore

Banque

CB & Tarif / mois

Nationalité du RIB

Offre

En savoir plus


N26


Mastercard Standard
Gratuite

Allemand 🇩🇪

Pas d’offre

Découvrir


Revolut


Mastercard Standard
Gratuite

Français 🇫🇷

✅ 10€ Offerts !

Découvrir


Helios


Visa Classic
6€/mois

Allemand 🇩🇪

✅ 3 mois Offerts !

Découvrir


bunq


Mastercard Standard
Dès 0€

NL, ALL, DE, ES, IE ou FR

✅ 1er mois Offert !

Découvrir


Wise


Visa Wise
Gratuite

Belge 🇧🇪

✅ 50€ avec le Parrainage !

Découvrir

Comment ouvrir un compte offshore en ligne ?

Voici les 5 étapes pour ouvrir un compte bancaire offshore :

  1. Choisir une banque étrangère
  2. Renseigner ses informations
  3. Déposer les justificatifs
  4. Faire un premier dépôt
  5. Déclarer l’ouverture du compte offshore

1. Choisir une banque étrangère

Choisir une banque étrangère est la première étape pour ouvrir un compte offshore. En effet, un compte offshore est un compte détenu au sein d’une banque étrangère. Pour créer un compte offshore, il faut se tourner vers une banque domiciliée hors du territoire français. Plusieurs banques permettent aujourd’hui d’ouvrir facilement un compte offshore en ligne (N26, Helios, Revolut, entre autres).

👉 Pour choisir sa banque étrangère, il est primordial de faire le point sur ses besoins. A quoi va servir ce compte offshore ? Quels sont les besoins bancaires liés à ce compte offshore en ligne ? Est-il nécessaire d’avoir des produits bancaires associés ? Quelle est la législation bancaire du pays visé ? Autant de questions qu’il est important de se poser avant d’ouvrir un compte bancaire offshore.

2. Renseigner ses informations

Pour ouvrir un compte offshore à distance, il faut renseigner ses informations personnelles. La création d’un compte offshore nécessite de remplir le formulaire de souscription mis à disposition sur le site de la banque ou via l’application mobile. Quelques informations personnelles sont demandées, comme l’adresse mail, le numéro de téléphone ou encore le pays de résidence. Le numéro fiscal est parfois exigé par certaines banques pour l’ouverture d’un compte offshore.

👉 Avant de renseigner ses informations, il est important de bien vérifier les conditions d’éligibilité imposées par les banques. Si les banques mobiles qui permettent l’ouverture d’un compte offshore en ligne sont peu exigeantes, elles demandent tout de même aux clients de résider au sein de l’UE ou de l’AELE. Aussi, il faudra veiller à disposer des documents justificatifs demandés par l’établissement.

3. Déposer les justificatifs

Déposer les justificatifs demandés est la troisième étape pour ouvrir un compte offshore. Le type de justificatifs exigés varie d’une banque à une autre. Il est donc important de vérifier quelles sont les pièces demandées par la banque choisie. Dans tous les cas, il faudra transmettre un justificatif d’identité valide. Les justificatifs d’identité acceptés par les établissements bancaires sont, en règle générale, les cartes d’identité, les passeports et les titres de séjour.

La création d’un compte offshore implique donc de joindre sa pièce d’identité valide au moment de la souscription. Certaines néobanques procèdent également à des contrôles d’identité. Cette procédure peut s’effectuer via appel vidéo par un conseiller bancaire ou bien en joignant un selfie au dossier d’ouverture de compte.

👉 Les banques mobiles permettant l’ouverture d’un compte offshore ne demandent généralement qu’une pièce d’identité. Pour la création d’un compte offshore à distance au sein d’une autre banque étrangère, il est important de se référer aux conditions d’éligibilité et aux types de documents requis par la banque en question.

4. Faire un premier dépôt

L’ouverture d’un compte offshore nécessite de faire un premier dépôt. En effet, de nombreuses banques demandent au client d’effectuer un premier versement à l’ouverture du compte. Ce dépôt permet d’alimenter le compte une première fois. Le montant du dépôt lors de la création d’un compte offshore dépend de l’établissement bancaire. Attention, dans le cadre d’une ouverture de compte offshore, le montant du dépôt peut se montrer très élevé. Se renseigner en amont est essentiel pour éviter les mauvaises surprises à la souscription.

👉 Il est également possible de créer un compte offshore au sein d’une banque sans dépôt. Cela signifie qu’aucun versement n’est demandé à l’ouverture du compte. Les comptes offshore sans dépôt sont proposés par certaines néobanques et permettent aux personnes à faibles revenus ou n’ayant pas la somme à disposition d’ouvrir facilement un compte courant à l’étranger.

5. Déclarer l’ouverture du compte offshore

La dernière étape consiste à déclarer l’ouverture du compte offshore. La création d’un compte offshore implique de le déclarer à l’administration fiscale dès la première année d’ouverture. Cette déclaration s’effectue en même temps que la déclaration de revenus annuelle, et doit être réalisée tous les ans. La déclaration est obligatoire, que le compte offshore soit ouvert, utilisé (au minimum une fois) ou bien clos durant l’année écoulée.

👉 Pour déclarer l’ouverture du compte offshore, le titulaire du compte doit remplir un formulaire CERFA n°3916 disponible sur le site du service public. Différentes informations sont demandées sur le titulaire du compte, mais également sur le compte en lui-même. Il faudra renseigner le numéro de compte, la date d’ouverture, la date de fermeture si le compte a été clos durant l’année ou encore les caractéristiques du compte. En cas de non-déclaration, la sanction encourue est une amende comprise entre 1500€ et 10 000€ par compte non déclaré.

Ouverture compte offshore : la FAQ !

Vous souhaitez obtenir des informations sur l’ouverture d’un compte offshore ? Vous vous demandez si cela est légal d’ouvrir un compte offshore à distance ? Vous souhaitez connaître les obligations à l’ouverture d’un compte bancaire offshore ? Toutes les réponses sont dans notre FAQ !

🔍 Pourquoi ouvrir un compte offshore est-il mal vu ?

Ouvrir un compte offshore est mal vu car cette démarche est généralement associée à la fraude et aux paradis fiscaux. Il faut savoir qu’un compte offshore désigne simplement un compte bancaire ouvert à l’étranger, au sein d’une banque qui n’est pas domiciliée sur le territoire français. Il est par exemple possible d’ouvrir un compte bancaire offshore à Dubaï en toute légalité.

Ouvrir un compte bancaire offshore

Or, le terme “compte offshore” est généralement employé pour désigner des comptes détenus par des personnes fortunées, au sein de paradis fiscaux. Dans l’imaginaire collectif, le compte offshore rime donc avec fraude fiscale. Mais ce n’est, bien sûr, pas systématiquement le cas.

👉 Aujourd’hui, plusieurs néobanques étrangères permettent d’ouvrir très facilement un compte bancaire offshore en ligne. La souscription se fait à distance et ne nécessite que peu de documents justificatifs. Ainsi, détenir un compte courant au sein de ce type d’établissement signifie être titulaire d’un compte offshore. Ce type de compte n’est pas forcément synonyme de richesse et d’optimisation fiscale !

🔍 Est-ce légal d’ouvrir un compte bancaire offshore ?

Ouvrir un compte bancaire offshore est parfaitement légal. Si le terme “compte offshore” est connoté négativement, cela n’en reste pas moins qu’un compte bancaire ouvert au sein d’une banque étrangère. La seule obligation pour les titulaires d’un compte offshore est de déclarer ce compte à l’administration fiscale une fois par an. Ouvrir un compte bancaire offshore au Panama, par exemple, est tout à fait légal, à condition de le déclarer tous les ans.

👉 Plusieurs banques mobiles permettent aujourd’hui de créer un compte offshore facilement. Il suffit de choisir une banque étrangère, de vérifier les conditions d’éligibilité et de remplir le formulaire de souscription. Ce type d’établissement propose généralement des offres accessibles à tous, qui peuvent se montrer avantageuses comparées aux offres des banques classiques. Avec une souscription rapide, des conditions d’accessibilité souples et des tarifs attractifs, les banques étrangères séduisent de nombreux clients français.

🔍 Qui peut ouvrir un compte bancaire offshore ?

Toute personne majeure détenant une pièce d’identité peut ouvrir un compte bancaire offshore. Il faut savoir que créer un compte offshore n’est pas réservé aux grandes fortunes, loin de là ! Tout le monde peut ouvrir un compte bancaire offshore en ligne, à condition de respecter les conditions de souscription imposées par la banque choisie. En général, les établissements qui permettent la création d’un compte offshore sans se déplacer ne demandent que peu de conditions à leurs clients.

Il suffit donc d’avoir plus de 18 ans et de pouvoir présenter un justificatif d’identité en cours de validité. Les banques exigent généralement que leurs clients résident au sein de l’UE ou de l’AELE.

👉 Il est tout à fait possible d’ouvrir un compte offshore en dehors de l’Union Européenne. Dans ce cas-là, il faut se rapprocher directement de la banque étrangère pour connaître les conditions d’ouverture de compte et les documents justificatifs à joindre. La cotisation mensuelle et le montant du premier versement sont également deux informations à connaître en amont, les tarifs peuvent se montrer élevés à l’étranger.

🔍 Quelles obligations à l’ouverture d’un compte bancaire offshore ?

Les obligations à l’ouverture d’un compte bancaire offshore sont de déclarer la création du compte à l’administration fiscale. Toute personne qui ouvre un compte bancaire au sein d’une banque étrangère doit le déclarer impérativement. Cette déclaration se fait auprès du service des impôts, lors de la déclaration de revenus. Une fois par an, les détenteurs d’un compte offshore devront donc remplir le document prévu à cet effet et le joindre à leur déclaration d’impôts.

Le document CERFA à remplir est disponible directement sur le site du service public. Les informations personnelles du titulaire seront demandées (nom, prénom, adresse postale, etc.) ainsi que celles du compte bancaire.

👉 Lors de déclaration du compte offshore, il faudra renseigner le numéro de compte, ses caractéristiques ainsi que les dates d’ouverture et de fermeture si le compte a été clos durant l’année. Il faut savoir que si l’obligation de déclaration n’est pas respectée par le titulaire, ce dernier risque une amende comprise entre 1500€ et 10 000€ par compte faisant l’objet d’une non-déclaration.

🔍 Faut-il déclarer l’ouverture d’un compte courant offshore ?

Oui, il est obligatoire de déclarer l’ouverture d’un compte courant offshore. Tout compte détenu au sein d’une banque étrangère doit obligatoirement être déclaré à l’administration fiscale. Si le compte a été clos durant l’année écoulée ou qu’il n’a été utilisé qu’une seule fois, il doit également faire l’objet d’une déclaration au service des impôts. La déclaration d’un compte bancaire offshore se fait au même moment que la déclaration de revenus annuelle.

👉 La déclaration d’un compte offshore doit être effectuée en remplissant un document CERFA disponible sur le site du service public. Il faut savoir que chaque compte offshore doit faire l’objet d’une déclaration. Un document par compte offshore doit être rempli puis joint à la déclaration de revenus annuelle. Une personne n’ayant pas déclaré un compte offshore risque entre 1500€ et 10 000€ d’amende par compte qui n’est pas déclaré.

🔍 Quels risques à l’ouverture d’un compte bancaire offshore ?

Les risques liés à l’ouverture d’un compte bancaire offshore sont une amende en cas de non-déclaration, une suspicion de fraude fiscale ou de blanchiment d’argent ou encore des dépôts qui ne sont pas garantis dans certains pays. Ouvrir un compte bancaire offshore est une démarche légale pour tout citoyen français. Or, certaines règles sont à respecter pour ne pas courir de risques à la création d’un compte offshore. Tout d’abord, il est obligatoire de déclarer le compte à l’administration fiscale. Le risque en cas de non-déclaration est élevé puisque le titulaire s’expose à une amende comprise entre 1500€ et 10 000€ par compte non déclaré.

Aussi, il est nécessaire de se renseigner en amont sur la réglementation locale du pays de résidence de la banque choisie. Il est important de choisir une banque fiable et de connaître la juridiction appliquée à ce type de compte. En effet, les comptes offshore étant régulièrement synonymes de fraudes fiscales et de blanchiment d’argent, la crédibilité et la sécurité de l’établissement bancaire sont 2 conditions primordiales à vérifier avant d’ouvrir un compte offshore.

Il faut savoir que certains pays comme la Suisse peuvent se montrer assez stricts concernant l’ouverture de compte offshore, notamment pour lutter contre l’évasion fiscale. Ouvrir un compte bancaire offshore en Suisse n’est pas systématiquement possible pour tous.

Les risques à l’ouverture d’un compte bancaire offshore sont :

  • Amende pour non-déclaration à l’administration fiscale
  • Suspicion de blanchiment d’argent
  • Soupçon de fraude fiscale
  • Dépôts non garantis dans certains pays

🔍 Quels sont les avantages d’ouvrir un compte en banque offshore ?

Les avantages d’ouvrir un compte en banque offshore sont :

  • Investir dans un pays étranger
  • Profiter d’offres attractives
  • Posséder un second compte bancaire
  • Bénéficier d’une fiscalité avantageuse
  • Pallier une situation d’interdit bancaire en France

Ouvrir un compte en banque offshore, c’est bénéficier d’un compte courant à l’étranger et d’offres avantageuses. Créer un compte offshore permet à son titulaire de pouvoir investir plus facilement dans un pays étranger, notamment en ayant un second compte bancaire au sein du pays en question.

Pour les personnes qui voyagent souvent ou qui souhaitent monter une entreprise à l’étranger, le compte offshore s’avère être une bonne solution pour faciliter les transactions sur place.

Avantages ouvrir un compte bancaire offshore

La création d’un compte offshore à distance permet également de profiter d’offres attractives selon la banque choisie. Facilité de souscription, accessibilité, tarifs moins élevés, les avantages d’ouvrir un compte offshore en ligne sont nombreux. C’est aussi une bonne alternative aux personnes interdites bancaires en France, qui peuvent donc ouvrir un compte offshore au Luxembourg, par exemple, sans se retrouver bloquées par leur situation administrative.

👉 Enfin, ouvrir un compte offshore permet de profiter d’une fiscalité avantageuse selon le pays d’accueil choisi par le titulaire. Sans évoquer systématiquement la fraude fiscale, cela peut être intéressant en cas d’investissement immobilier ou d’entreprises à l’étranger, entre autres.

🔍 Quels sont les inconvénients d’ouvrir un compte offshore ?

Les inconvénients d’ouvrir un compte offshore sont :

  • Obligation de déclaration fiscale
  • RIB étranger
  • Gamme bancaire limitée
  • SAV en anglais
  • Pas de conseiller physique

Avant d’ouvrir un compte offshore à distance, il est important d’en connaître les inconvénients. L’ouverture d’un compte offshore oblige son titulaire à le déclarer une fois par an à l’administration fiscale, ce qui n’est pas le cas avec un compte détenu au sein d’une banque française. De plus, détenir un compte offshore signifie généralement avoir un RIB étranger.

Un détail qui n’en est pas un, puisque cela peut poser problème avec certaines administrations qui refusent les RIB étrangers. Si le refus de RIB étranger est illégal, c’est une difficulté encore rencontrée par les titulaires de comptes offshore.

👉 Créer un compte offshore, c’est devenir client d’une banque étrangère, dont le SAV est exclusivement anglophone. Pour les clients ayant du mal à comprendre l’anglais, la communication avec le SAV peut être difficile en cas de problème. Ouvrir un compte offshore au sein d’une banque en ligne étrangère, c’est également faire l’impasse sur les agences physiques et les conseillers bancaires. Ces banques fonctionnent uniquement en ligne et sont donc réservées aux personnes disposant d’un smartphone et à l’aise avec la technologie.

🔍 Dans quelle banque ouvrir un compte offshore en ligne ?

Voici dans quelles banques ouvrir un compte offshore en ligne :

  1. N26
  2. Revolut
  3. Helios
  4. bunq

La création d’un compte offshore en ligne est possible au sein de plusieurs néobanques. N26 propose une large gamme d’offres bancaires accessibles à tous. De l’offre basique N26 Standard gratuite au compte premium N26 Metal à 16,90€/mois, la banque mobile répond aux besoins de tous ses clients. L’ouverture est simple et rapide, et ne nécessite qu’une pièce d’identité valide.

Ouverture compte offshore

Même chose du côté de la banque britannique Revolut. 5 offres bancaires différentes sont disponibles, de 0€ à 45€/mois. La souscription se fait en ligne en quelques minutes, avec une simple pièce d’identité.

Enfin, il est possible d’ouvrir un compte offshore au sein de la banque écologique Helios (associée à la banque allemande Solarisbank). La banque écologique propose une gamme assez sobre composée d’une seule offre de compte courant, d’un compte commun et d’un compte épargne. A l’ouverture du compte, le titulaire reçoit un RIB allemand.

👉 Si ces banques mobiles permettent de créer facilement un compte offshore en ligne, il est également possible d’ouvrir un compte offshore à Singapour, par exemple. L’ouverture d’un compte courant offshore peut donc se faire au sein de l’UE, mais également partout dans le monde.

🔍 Quels documents sont demandés à l’ouverture d’un compte bancaire offshore ?

Les documents demandés à l’ouverture d’un compte bancaire offshore sont un passeport, une pièce d’identité ou un titre de séjour. Les justificatifs à fournir varient selon la banque choisie. Il est nécessaire de vérifier en amont la liste des documents exigés à l’ouverture d’un compte offshore en ligne. Dans tous les cas, une pièce d’identité sera demandée par l’établissement bancaire. Les banques ont l’obligation de vérifier l’identité de leur client à la souscription. Pour cela, certaines effectuent des contrôles d’identité via un appel vidéo ou en demandant une photo du client.

👉 Les justificatifs d’identité acceptés sont généralement les cartes d’identité, les passeports ainsi que les titres de séjour. Attention, le document doit être en cours de validité pour permettre l’ouverture d’un compte bancaire offshore. Si la pièce d’identité est le document systématiquement demandé, il est possible de devoir fournir d’autres justificatifs comme un justificatif de domicile ou de revenus. Cela dépend de la banque choisie et du pays dans lequel elle est domiciliée.

🔍 Est-ce autorisé d’ouvrir un compte bancaire offshore anonyme ?

Il n’est pas autorisé d’ouvrir un compte bancaire offshore anonyme. Pour créer un compte offshore, il est impératif de pouvoir justifier son identité. Une pièce d’identité est d’ailleurs le seul document obligatoire à l’ouverture d’un compte bancaire, et est exigée par tous les établissements. Cette obligation s’impose dans le cadre de la lutte contre la fraude, le blanchiment d’argent et le terrorisme.

👉 Il faut également savoir que de nombreux pays jouissant d’une fiscalité avantageuse ont aujourd’hui signé les accords AEOI (Automatic Exchange of Information). Ces accords visent à lutter contre l’évasion fiscale et permettent aux établissements bancaires d’échanger entre eux des informations sur les comptes bancaires détenus dans les pays signataires. Il n’est donc pas possible de créer un compte bancaire offshore sans prouver son identité, quel que soit la banque ou le pays de résidence.

Créer un compte bancaire offshore : en Conclusion !

Créer un compte bancaire offshore est aujourd’hui simple et rapide, notamment grâce aux néobanques. Un compte offshore désigne un compte ouvert à l’étranger, au sein d’une banque hors du territoire français. C’est une démarche tout à fait légale, que ce soit en UE ou hors UE. Souvent associé à l’évasion fiscale, le compte offshore a bien d’autres avantages comme avoir un compte à l’étranger pour investir, profiter de taux de change attractifs ou encore bénéficier d’offres avantageuses. L’ouverture d’un compte offshore implique sa déclaration annuelle au service des impôts.

Voici comment ouvrir un compte bancaire offshore :

  1. Sélectionner une banque étrangère
  2. Remplir le formulaire de souscription
  3. Joindre les documents justificatifs
  4. Effectuer le premier versement
  5. Déclarer l’ouverture du compte offshore

Une suggestion ou une remarque sur l’ouverture d’un compte bancaire offshore ? Mettez-nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques ! 🙂