CFD et CFD trading : le guide complet !

Vous souhaitez investir sur les CFD et gagner de l’argent ? En tant que nouveau trader, vous êtes certainement à la recherche des meilleures opportunités ! Les Contract for Difference n’ont cessé de gagner en popularité en bourse. Et pour cause, ils permettent de générer des revenus assez conséquents !
Avant de vous lancer, vous devez tout de même vous poser les bonnes questions : qu’est-ce qu’un CFD ? Comment se passe le CFD trading ? Sur quels actifs investir ? Quels sont ses avantages et risques ?
Nous allons vous apporter des réponses à toutes vos questions, en commençant par la plus importante : qu’est-ce que le CFD ?

Quel courtier pour trader les CFD ?

CourtierMin DépotAvantagesEn savoir plus


eToro

200$- Adapté aux débutants
- Trading social disponible
Voir l'offre


XTB

0€- Bonne qualité d’exécution des ordres
- Service client professionnel
Voir l'offre


Admiral Market

1€ - Les meilleurs spreads du marché
- De nombreuses formations
Voir l'offre


IG Markets

250€- Des spreads bas
- Aucun frais de retrait prélevé
Voir l'offre


AvaTrade

1€- De bonnes formations
- Un excellent service client
Voir l'offre

Qu’est-ce qu’un CFD ?

Un CFD est un Contract for Difference ou Contrats sur la Différence dans la définition française ! C’est un contrat qui est basé sur la différence entre le prix réel d’un actif sous-jacent, et son prix au moment de l’achat. En explication plus simple, lorsque vous négociez un CFD, vous êtes rémunéré, ou alors vous payez à votre courtier la différence entre la valeur réelle et la valeur à l’achat de l’actif en question.🙂

Comprendre le CFD (contract for difference) bourse : l’essentiel

Comprendre le fonctionnement du contract for difference est important, si vous souhaitez établir des stratégies de trading qui réussissent ! Pour vous aider à poser des bases solides, nous allons aborder avec vous plusieurs points essentiels : le fonctionnement des CFD, leurs avantages et inconvénients, ainsi que les différents marchés sur lesquels ils sont disponibles.😊

Comment fonctionnent les CFD ?

Le fonctionnement d’un CFD est assez simple ! Cet instrument financier vous permet de spéculer sur des actifs financiers sous-jacents, à la hausse ou à la baisse. Concrètement, cela signifie que vous négociez sur les mouvements de prix des produits dérivés. La différence entre la valeur réelle de l’actif sous-jacent et sa valeur au moment de l’achat représente la base du contrat. Si elle est positive, le courtier vous paie cette différence. Lorsqu’elle est négative, le paiement de la différence vous incombe !

Comment fonctionnent les CFD

En tant qu’investisseur en CFD, vous négociez sur une hausse ou une baisse de prix. En fonction de vos prédictions, vous pouvez acheter des CFD si vous attendez un mouvement de hausse de prix. Si vous attendez une baisse de prix, vous procéderez plutôt à une vente en position ouverte.

En somme, investir sur le CFD implique que vous ne possédez pas l’actif sur lequel vous négociez ; vous n’avez pas besoin d’en être le propriétaire pour réaliser des gains. Quelle que soit la position que vous prenez (achat ou vente), les pertes et les profits que vous réalisez sont disponibles lorsque l’ordre est fermé. 🙂

Quels sont les avantages des CFD ?

Investir avec des CFD présente de nombreux avantages :

  • Un effet de levier important
  • La vente à découvert
  • La possibilité de négocier avec de petits fonds
  • La possibilité d’investir sur une large gamme d’actifs financiers
  • Des possibilités de gains dans des marchés baissiers et haussiers

Quels sont les avantages du CFD ?

Voyons dans le détail, les avantages des CFD :

  • Un effet de levier important : le CFD trading est avantageux en ce sens qu’il permet de bénéficier d’un effet de levier élevé, comparé aux investissements classiques. Ainsi, vous pouvez négocier avec un montant supérieur à votre capital initial et accroître vos gains !
  • La vente à découvert : pour comprendre la notion de vente à découvert, il est important de rappeler que les CFD portent sur la différence de prix d’un actif sous-jacent, entre le moment où un ordre est ouvert, et le moment où il est fermé. Ainsi, ils sont plus flexibles que la plupart des marchés financiers, parce qu’ils vous permettent de gagner de l’argent, même lorsque le cours de l’instrument financier est à la baisse.🙂 En plus, vous n’êtes pas soumis à des coûts d’emprunt, parce que l’actif sur lequel vous vous positionnez ne vous appartient pas !
  • La possibilité de négocier avec de petits fonds : la plupart des marchés financiers traditionnels nécessitent un investissement conséquent. Ce n’est pas le cas avec le CFD bourse. Avec peu de capitaux, vous pouvez investir sur des contract for difference et réaliser d’importants profits. Cela vous permet d’élargir votre portefeuille, et d’accroître le nombre de transactions que vous pouvez effectuer !
  • La possibilité d’investir sur une large gamme d’actifs financiers : de nombreux instruments financiers sont disponibles dans le marché des CFD. Vous pouvez y investir à partir d’un seul et même broker. De cette manière, vous diversifiez votre portefeuille d’actifs et suivez facilement l’évolution de vos positions. Par la même occasion, les opportunités de trading sont plus nombreuses.🙂
  • Des possibilités de gains dans des marchés baissiers et haussiers : un atout considérable des CFD, c’est qu’ils vous permettent de spéculer à la hausse ou à la baisse, sur les actifs financiers sous-jacents. Concrètement, si vous pensez que le cours d’un instrument financier va augmenter, vous pouvez opter pour une position d’achat. Si vous pensez que le cours va chuter, vous pouvez ouvrir un ordre de vente. Dans les deux cas, vous gagnez de l’argent lorsque votre prédiction est exacte !
  • Des frais bas : contrairement aux marchés boursiers traditionnels, le CFD trading entraîne des frais de négociation plutôt bas, voire quasi nuls. À la place, les courtiers se rémunèrent sur les spreads.
  • Pas de limite d’échéance pour les instruments financiers : il n’existe pas de limite d’échéance ou de temps avec les CFD. Cela signifie que vous pouvez garder vos positions et vos contract for difference le plus longtemps possible. Ainsi, les possibilités de gains ne sont pas restreintes ; mais vous pouvez mettre des stops à un certain seuil pour sécuriser vos transactions.

Quels sont les inconvénients des CFD ?

Les inconvénients des CFD sont les suivants :

  • L’effet de levier élevé présente un fort risque de perte
  • Les risques liés au trading à court terme
  • La faible réglementation
  • La volatilité des marchés
  • La difficulté de prévoir l’évolution d’un actif sous-jacent à court terme

Quels sont les inconvénients des CFD ?

Malheureusement, le CFD trading ne présente pas que des avantages. Vous devez connaître les risques auxquels vous vous exposez, avant de vous engager :

  • L’effet de levier élevé présente un fort risque de perte : bien que l’effet de levier élevé vous permet d’accroître vos gains, les risques de perte sont tout aussi importants. Certes, les courtiers vous permettent de poser des limites stop loss, mais celles-ci sont insuffisantes. Il n’est pas possible de garantir le succès des opérations, encore moins de réduire les pertes lorsque les marchés financiers varient rapidement !
  • Les risques liés au trading à court terme : la plupart du temps, le CFD trading est assimilé au trading intraday et à court terme. Cela signifie qu’il s’étend sur un ou quelques jours, et les positions tenues sont généralement courtes. Ainsi, les risques de perte sont accrus à cause de la difficulté de prévoir avec précision la réussite des opérations !
  • La faible réglementation : il faut le dire, le marché des CFD est très peu réglementé. C’est pourquoi l’on recommande d’investir uniquement auprès des courtiers réglementés et qui jouissent d’une bonne réputation.🙂
  • La volatilité des marchés : un inconvénient majeur du CFD trading, c’est la volatilité des marchés. Ils évoluent rapidement et les fluctuations de prix peuvent être très importantes. En conséquence, vous pouvez perdre tout votre investissement en peu de temps, si vous ne maîtrisez pas le fonctionnement des marchés financiers.
  • La difficulté de prévoir l’évolution d’un actif sous-jacent à court terme : à court terme, il n’est pas évident de prévoir avec exactitude comment va évoluer un actif sous-jacent. Ainsi, si l’évolution est contraire à votre prédiction, vous pouvez perdre tout votre capital misé, et même plus, si vous utilisez un effet de levier élevé.
  • De nombreux investisseurs perdent de l’argent : très peu de personnes gagnent de l’argent en négociant des CFD. D’après un document publié en 2016 par la Financial Conduct Authority, environ 80 % des investisseurs perdent de l’argent en investissant sur des contract for difference !
  • Une formation longue : la formation au CFD trading est longue. Il faut prendre du temps pour bien s’instruire, maîtriser les différentes stratégies et le fonctionnement des marchés des CFD.

Perdre son capital initial et bien plus, c’est le risque majeur auquel vous vous exposez en négociant le CFD bourse. Plus les gains potentiels sont élevés, et plus les risques de perte sont aussi élevés !

Quels sont les marchés où les CFD sont disponibles ?

Les marchés financiers dans lesquels vous pouvez investir avec les CFD sont les suivants :

  • Les CFD Actions
  • Les CFD Indices
  • Les CFD Matières Premières
  • Le CFD Forex
  • Les CFD Cryptomonnaies

Les instruments financiers ci-dessus sont les plus utilisés en CFD finance. Pour chaque marché ou instrument financier, nous expliquons les caractéristiques et les avantages de négocier avec les CFD !

Les CFD Actions

Les CFD vous donnent la possibilité de négocier sur les actions du monde entier, grâce à un seul compte CFD, auprès d’un courtier. Spéculer les actions avec les CFD présente de nombreux avantages :

  • Tout d’abord, la plupart des brokers ne prélèvent pas de commissions lorsque vous ouvrez ou fermez des positions.
  • Vous recevez 100 % des dividendes, tout comme celui qui détient les titres !
  • Vous profitez d’un très bon effet de levier. Celui-ci peut atteindre jusqu’à 1 :20, en fonction de l’action sur laquelle vous négociez.
  • Vous pouvez aussi vendre des actions à découvert et réaliser des gains, même en cas de baisse des prix !

Sur quelles actions pouvez-vous négocier ? En ce qui concerne le CFD trading des actions, il est possible sur tous les titres. Toutefois, les plus populaires sont :

  • Les actions Total
  • Les actions Facebook
  • Les actions Apple
  • Les actions Google.

Marché des actions CFD

Les CFD Indices

Tout comme les actions, vous pouvez négocier sur les indices avec les CFD. D’ailleurs, ce type d’investissement représente une excellente opportunité pour gagner de l’argent. La particularité des CFD indices, c’est qu’ils vous permettent d’investir de toutes petites sommes d’argent. De cette manière, vous contrôlez vos dépenses et réduisez les risques de perte.

Le CFD trading des indices vous permet de bénéficier de nombreux avantages :

  • La possibilité de recevoir des dividendes
  • Un effet de levier élevé, pouvant atteindre jusqu’à 1 :500, en fonction des brokers
  • Des marges plus petites que sur certains marchés

Les indices sur lesquels vous pouvez négocier sont :

  • Le CFD DAX30
  • Le CFD CAC40
  • Le CFD DJI 30
  • Le CFD NQ 100
  • Le CFD SP 500

Le CFD Forex

La particularité du CFD bourse Forex, c’est la taille du marché ! Le volume des transactions y est très élevé et vous pouvez négocier sur toutes les paires de devises qui existent dans les marchés financiers. Le CFD des devises est très apprécié parce qu’il offre de grandes opportunités de gains.

C’est l’un des marchés les plus spéculatifs, et il propose des heures de cotations très étendues. Vous pouvez, en effet, négocier 24h/24 et 5/7 ou 7/7. Les paires de devises les plus populaires et les plus échangées avec les CFD sont :

  • L’EUR/USD
  • L’USD/JPY
  • Le GBP/USD
  • L’USD/CHF

Quels sont les marchés où les CFD sont disponibles ?

Les CFD Matières Premières

Vous souhaitez négocier les matières premières ? Généralement, le trading de ces instruments financiers requiert un capital important. Si vous avez un petit budget, les CFD vous permettent de spéculer facilement sur ces produits😊.

Avec les CFD de matières premières, vous pouvez spéculer sur :

  • L’énergie (le pétrole, le gaz, etc.)
  • Les métaux précieux (l’or, l’argent, etc.)
  • Les matières agricoles (café, sucre, etc.).

Les CFD cryptomonnaies

Les cryptomonnaies font partie des instruments financiers les plus négociés dans les marchés financiers ! Grâce aux CFD, vous pouvez profiter des opportunités de gains qu’ils proposent. Il en existe une grande multitude et vous pouvez spéculer sur :

  • Le Bitcoin
  • Le Ripple
  • L’Ethereum
  • Le Dash
  • Le Litecoin, et bien d’autres.

Bien évidemment, la quantité des CFD cryptomonnaies sur lesquelles vous pouvez négocier dépend du courtier CFD auprès duquel vous investissez. Pour diversifier votre portefeuille d’actifs financiers, vérifiez que votre broker propose plusieurs instruments.😉

Le CFD trading : en théorie !

À travers le CFD trading, vous pouvez négocier sur les mouvements des produits sous-jacents, à la vente et à l’achat ! Cela signifie que vous pouvez réaliser des gains en achetant ou en vendant des CFD sur des titres, lorsque le marché augmente ou diminue. Pour vous aider à comprendre la théorie liés aux CFD trading, nous allons aborder plusieurs éléments, en commençant par son fonctionnement.🙂

Comment fonctionne le trading CFD ?

Le trading sur CFD est très simple ! Les contract for difference sont généralement négociés Over the Counter, c’est-à-dire, de gré à gré. Concrètement, cela signifie qu’ils ne sont pas tradés sur une bourse ou un marché centralisé, mais directement entre les deux parties (vendeur et acheteur). Avec ces produits, vous augmentez considérablement vos revenus ou vos gains, et ils sont flexibles dans la mesure où vous pouvez investir sur la baisse ou sur la hausse des instruments financiers. 🙂

En ce qui concerne le fonctionnement proprement dit des CFD, nous allons étudier avec vous certains concepts importants :

La cotation du CFD

Un autre élément à prendre en compte dans le fonctionnement des CFD, c’est leur cotation. Cette dernière comprend deux éléments fondamentaux : le cours de vente (« prix bid ») et le cours d’achat (« prix ask ») de l’actif sous-jacent !

En ce qui concerne le cours d’achat, il représente le prix auquel une position longue est ouverte sur les CFD. Le cours de vente, quant à lui, représente le prix auquel la position courte est réalisée. Le « Prix Ask » en CFD finance est toujours supérieur au cours actuel du marché, tandis que le « Prix Bid » est toujours inférieur. Cet écart entre les deux courts est ce que l’on appelle le « spread ».🙂

Comme nous l’avons précédemment mentionné, la plupart des courtiers CFD ne facturent pas des commissions pour l’ouverture et la fermeture des positions. Ils se rémunèrent grâce aux spreads ! Concrètement, les frais que vous dépensez représentent l’écart entre les cours à l’achat et à la vente. Par exemple, supposons que vous négociez des CFD sur la paire de devises GBP/USD. Si le « Prix Ask » de la paire est de 1,5764 et que le « Prix Bid » est de 1,5760, alors, le spread est de 0,0004, à savoir 4 pips. Les 4 pips représentent la rémunération de votre broker.🙂

Comment fonctionne le trading CFD

La taille du contrat

En ce qui concerne la taille d’un contrat en CFD, il faut savoir qu’elle dépend du type d’actif sous-jacent que vous négociez. Par exemple, si vous achetez des actions, la taille de votre contrat correspond, la plupart du temps, à une action de la société à laquelle elle appartient !

Si vous souhaitez ouvrir une position équivalente à l’achat de 1000 actions Facebook, vous devez acheter 1000 contrats CFD Facebook.

La durée des positions

La négociation des CFD n’est pas soumise à des dates d’échéance. Concrètement, cela signifie qu’il n’existe pas de limite imposée pour la tenue de vos positions. Toutefois, selon le broker, vous pouvez payer des frais de nuit, si vous laissez des positions ouvertes après la fin d’une session de trading !

Exemple d’un trade CFD en position gagnante

Lorsque vous négociez des CFD sur des actifs sous-jacents, deux situations peuvent se produire : soit la position est gagnante, soit elle est perdante. Dans le premier cas, votre courtier CFD vous paie la différence qui représente la base du contrat que vous avez passé. Voici comment cela se matérialise :

Exemple d’un trade CFD en position gagnante

CFD ForexPrix de ventePrix d'achat
EUR/USD1,11001,1150

Détaillons en profondeur, l’exemple ci-dessus. Supposons que la paire de devises EUR/USD se négocie à 1,1100 / 1,1150. Selon vos prédictions, vous estimez que son prix va augmenter, et vous procédez à l’achat d’un lot de 0.05. Si votre estimation est correcte et que son cours augmente, sachant que la valeur d’un pip sur la devise EUR/USD est de 0.4 €, votre achat vous permet de gagner 50 x 0.4 € = 20 €. Votre courtier CFD vous paie ainsi vos gains.🙂

Exemple d’un trade CFD en position perdante

Votre trade CFD peut également être perdant. Lorsque c’est le cas, vous perdez de l’argent, et c’est à vous de payer au broker cette somme. Votre position est perdante lorsque vos prédictions ne sont pas correctes et que le cours de l’actif sous-jacent évolue en votre défaveur. Reprenons l’exemple précédent :

Exemple d’un trade CFD en position perdante

CFD ForexPrix de ventePrix d'achat
EUR/USD1,11501,1100

Le calcul pour la position perdante est le même. Supposons que la paire de devises EUR/USD se trade à 1,1150/1,1100. Si vous pensez que son prix va augmenter, et que le cours évolue contrairement à votre prédiction, alors, vous perdez de l’argent.

Si le « Prix Bid » est de 1,1100 au lieu du « Prix Ask » 1,1150 attendu, vous enregistrez une perte de 50 x 0,4 € = -20 €.

Vous devez savoir qu’il n’est pas toujours possible de se fier aux performances passées pour déterminer la réussite ou l’échec d’un CFD trade. Nous vous recommandons plutôt d’utiliser la calculatrice de trading mise à disposition par votre courtier CFD, s’il en possède. Celle-ci vous permet de connaître votre marge, ainsi que vos pertes et gains potentiels. Elle représente un indicateur plus fiable que les performances passées.🙂

Quel est le rôle de l’effet de levier avec les CFD ?

L’effet de levier joue un rôle important dans le CFD trading. La plupart des brokers le proposent sur les transactions CFD réalisées sur leurs plateformes. Le taux offert dépend de plusieurs facteurs : la réglementation en vigueur dans le pays où vous vivez, la liquidité de l’actif sous-jacent et la volatilité des marchés. Découvrons comment il affecte vos transactions.🙂

Comme nous l’avons précédemment mentionné, l’effet de levier est un élément très important dans le CFD trading. Il vous permet d’avoir une plus grande exposition au marché, sans besoin d’immobiliser tout le coût de la transaction, lorsque vous ouvrez une position ! Pour comprendre cela de manière plus simple, supposons que vous voulez ouvrir une position sur 300 actions Facebook. Avec un ordre traditionnel (sans CFD), vous devez payer à l’avance, la somme totale qui correspond au prix de ces actions. Avec le trading sur CFD, la situation est toute autre !

Quel est le rôle de l’effet de levier avec les CFD ?

En effet, avec le contract for difference, vous payez uniquement une petite partie du coût total de la position ouverte, ou de la transaction effectuée. L’effet de levier vous permet d’ouvrir des ordres, dont la valeur est supérieure à votre propre capital. Autrement dit, il vous donne la possibilité de spéculer sur de gros volumes, avec un petit capital.🙂

Même si l’effet de levier vous permet de mobiliser une infime partie de votre capital, vous devez savoir que les pertes et gains sont calculés en fonction du montant total de la position ouverte. Si nous prenons l’exemple précédent (l’achat de 300 actions Facebook), la somme totale correspond à la différence de prix entre l’ouverture de votre ordre et sa fermeture.

Sous la base de l’effet de levier, vos gains peuvent être supérieurs et dépasser votre investissement initial. Toutefois, les risques de perte sont aussi élevés, et vous pouvez perdre plus que ce que vous avez misé. C’est pourquoi, vous devez faire attention et investir uniquement de l’argent que vous êtes prêt à perdre !

Quels sont les types de trading en CFD ?

Les types de trading en CFD sont :

  • La position longue
  • La position courte
  • Le scalping
  • Le day trading

Voyons dans le détail, les types de trading existants :

  • La position longue : avec le CFD en bourse, vous pouvez ouvrir des positions longues sur des actifs financiers sous-jacents. Elle intervient lorsque vous pensez que la valeur du produit sur lequel vous négociez en CFD, va augmenter. Ainsi, vous vous positionnez en acheteur en « position long ». Par la suite, vous réalisez une plus-value si vous revendez votre CFD dont la valeur a augmenté. Si le cours n’augmente pas comme vous l’avez prédit, vous réalisez une perte.
  • La position courte : en ce qui concerne la « position short », elle intervient lorsque vous estimez que le cours de l’actif CFD sous-jacent va diminuer. Ainsi, vous vendez à découvert. Vous réalisez une plus-value si votre estimation est exacte et que la valeur du produit baisse. Si elle augmente, vous réalisez une perte.

Quels sont les types de trading en CFD ?

En dehors des types de trading ci-dessus, il existe d’autres techniques CFD que vous pouvez mettre en place, pour optimiser vos gains. Les plus populaires sont le Day trading et le Scalping. Voyons de quoi il s’agit, et comment elles vous aident à améliorer votre spéculation :

  • Le Day trading : c’est une technique de CFD trading qui se déroule en intraday. Concrètement, cela signifie que les positions ne sont pas détenues dans la nuit. Il est similaire au scalping dans la mesure où les ordres sont ouverts sur le court terme.🙂 Les transactions sont réalisées au courant d’une même journée, sans possibilité de les reporter au lendemain. Grâce à ce type de CFD trading, vous pouvez négocier sur tous les marchés financiers et profiter des petits mouvements de prix des actifs de votre choix. Pour réussir votre Day trading, vous devez bien analyser les marchés, en temps réel. Pour cela, vous devez non seulement avoir du temps, mais aussi, choisir un broker qui vous propose de bonnes plateformes de négociation et d’excellents outils d’analyse technique !
  • Le Scalping : tout comme le Day trading, le scalping est un type de CFD trading intraday. Cela signifie que les positions sont ouvertes au courant de la journée. Toutefois, cette technique est légèrement agressive parce que vous devez ouvrir et fermer vos ordres en quelques minutes ou secondes seulement. L’objectif ici, c’est de tirer profit des tous petits mouvements de prix qui sont amplifiés grâce à l’effet de levier.🙂 Vous devez donc être à l’affût des changements et constamment analyser les marchés en temps réel. Pour réussir à négocier des CFD grâce au Scalping, nous vous recommandons de choisir un courtier qui propose une exécution rapide des ordres, et des outils de money management, pour réduire les risques de perte !

Quel est le coût des CFD ?

Le coût des CFD dépend de plusieurs facteurs. En effet, il n’est pas fixe et peut être affecté par plusieurs éléments : le spread et les frais swaps (si vous décidez de garder votre position ouverte pendant plus de 24 heures). C’est pourquoi, vous devez comparer différents courtiers afin de choisir celui qui propose les meilleurs frais de trading. Cela vous permet de profiter de vos transactions et de ne pas tout dépenser votre argent dans les commissions.🙂

Quel est le coût des CFD ?

Instrument CFDPrix BidPrix AskSpread
CFD CAC40450045011
EUR/USD1,14801,14822

Voyons dès à présent le coût des CFD en profondeur. Le prix de ces instruments financiers est divisé en deux valeurs principales : le prix d’achat et le prix de vente.😉

Le spread

Comme nous l’avons précédemment mentionné, le cours de vente est toujours plus bas que le prix actuel du marché, tandis que le cours d’achat est toujours plus élevé que ce dernier. Cet écart entre les deux coûts, c’est le spread ! Il représente la rémunération des courtiers CFD, puisqu’ils sont nombreux à ne pas prélever de commissions sur les transactions des contrats sur la différence.

Plus il est bas, et plus votre trade sera positif et vous pourrez en tirer des revenus conséquents.🙂 Si nous reprenons l’exemple mentionné plus haut, supposons que la paire de devises EUR/USD se négocie à 1,1480 / 1,1482. L’écart entre ces deux valeurs est calculé de la manière suivante :

1,1482 – 1,1480 = 0,002 = 2 pips.

Ces 2 pips représentent les frais que vous devez payer à votre courtier CFD pour les services de trading qu’il vous propose !

Quel est le coût des CFD ?

Le swap

Le coût des CFD peut également être affecté par des frais de swap. Lorsque vous négociez des contrats sur la différence, l’instrument financier en question n’est pas directement acheté. En quelque sorte, vous l’empruntez au vendeur. Le swap intervient lorsque vous décidez de tenir votre ordre plus d’un jour et que vous ne vendez pas votre position le même jour de l’achat.

En décidant de le conserver jusqu’au prochain jour, vous vous engagez à payer à votre courtier un intérêt sur votre position ouverte qu’il garde plus de 24 heures. C’est cet intérêt qui représente le swap. Il est prélevé ensuite de votre compte de trading.

En ce qui concerne le coût des frais de swap, ils ne sont pas fixes. Son calcul dépend de plusieurs facteurs, principalement la devise de base de votre compte CFD. Toutefois, en fonction du courtier que vous avez choisi, vous pouvez consulter les différents taux CFD de swap, en position acheteuse et vendeuse sur les actifs financiers.

Trader avec les CFD est-il risqué ?

Contrairement à d’autres types d’investissement, trader avec les CFD comporte des risques conséquents. Il faut savoir que les marchés financiers peuvent rapidement évoluer et changer en votre défaveur. C’est pourquoi, il est important de bien comprendre les risques auxquels vous êtes exposés ! Cela vous permettra de mieux gérer votre capital et de limiter les grosses pertes auxquelles vous ferez face lorsque vous négociez.

Trader avec les CFD est-il risqué ?

Le principal risque auquel vous vous exposez lorsque vous tradez des CFD, c’est la perte de votre capital et plus encore, surtout si vous négociez avec un effet de levier. En conséquence, vous pouvez vous retrouver à effectuer des paiements supplémentaires à votre courtier pour couvrir vos pertes. C’est pourquoi, nous vous recommandons de vous former au préalable et de n’investir que de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre !

Un autre risque lié au trading des CFD, c’est l’évolution rapide des marchés. Comme nous l’avons précédemment mentionné, ils peuvent évoluer en votre défaveur et impacter négativement votre solde. Concrètement, si vous attendez une hausse des prix et qu’une baisse survient, vous pouvez enregistrer une perte importante !

CFD Bourse : le trading en pratique

Maintenant que vous connaissez les éléments théoriques du CFD trading, il est important de passer à l’aspect pratique. Pour négocier des contrats sur la différence, vous devez créer un compte auprès d’un courtier fiable, effectuer un dépôt et commencer la spéculation. Commençons avec le premier élément : l’ouverture d’un compte CFD.😉

Comment ouvrir un compte pour le trading CFD ?

Voici comment faire pour ouvrir votre compte CFD :

  • Choisir un courtier
  • Remplir le formulaire d’inscription
  • Valider son compte
  • Faire un dépôt
  • Négocier sur les instruments

Découvrons en détails comment se passe l’ouverture d’un compte pour le trading CFD.

Choisir un courtier

Le choix d’un broker est une étape très importante. Le bon intermédiaire financier vous permet de bénéficier d’excellentes conditions de trading. Il protège vos fonds et vous préserve des risques d’arnaque. Nous vous recommandons de choisir un courtier régulé et autorisé en France !

Remplir le formulaire d’inscription

Une fois que vous avez choisi votre courtier CFD, vous pouvez vous inscrire. Il suffit de remplir le formulaire d’inscription qui se trouve sur l’interface d’accueil, en indiquant les informations requises par le broker. Il s’agit généralement de :

  • Votre nom,
  • Prénom,
  • Adresse email,
  • Numéro de téléphone,
  • Coordonnées bancaires,
  • Adresse (pays/ville de résidence).

Comment ouvrir un compte pour le trading CFD ?

Valider son compte

Lorsque vous avez rempli le formulaire d’inscription, vous le validez. Vous pouvez recevoir un lien de vérification dans votre boîte email et, en cliquant dessus, vous confirmez votre compte. Certains courtiers nécessitent une vérification supplémentaire : la validation de votre profil joueur. Pour cela, ils demandent généralement :

  • Des justificatifs de la provenance de vos fonds
  • Des documents justificatifs de votre identité
  • Des preuves de votre adresse (domicile)

Faire un dépôt

Votre compte CFD est désormais ouvert et vous devez l’alimenter. Pour cela, vous devez faire un dépôt pour négocier les contrats sur la différence en temps réel. 🙂

Négocier sur les instruments financiers

Une fois votre dépôt effectué, choisissez les actifs financiers sous-jacents sur lesquels vous souhaitez négocier, définissez votre effet de levier, ainsi que les ordres stop loss, et investissez ! Vous pouvez désormais ouvrir des positions longues ou courtes, selon vos préférences de trading, et réaliser des gains.

En fonction du broker choisi, vous pouvez d’abord vous entraîner avec un compte démo. Les courtiers mettent ces comptes tests à la disposition de leurs traders, avec des fonds virtuels. Ils permettent d’essayer les fonctionnalités des plateformes de trading et d’apprécier le fonctionnement des marchés financiers.🙂

Quel est le capital à avoir pour trader sur le CFD ?

Pour trader sur le CFD, il n’existe pas de capital précis à avoir. La particularité de ce type d’investissement, c’est que vous achetez ou vendez des actifs sous-jacents, que vous ne possédez pas. Cela suppose que votre budget initial peut ne pas être important. Vous devez simplement vérifier les frais spreads appliqués par votre broker et assurez-vous qu’ils sont fixes ou avantageux. De cette manière, vous dépensez moins et profitez de vos gains.🙂

La particularité de l’investissement en CFD, c’est que vous empruntez en quelque sorte l’instrument au vendeur. En vous servant de l’effet de levier, vous pouvez investir une toute petite partie du montant réellement investi sur l’actif.

Quel est le capital à avoir pour trader sur le CFD ?

Avant de déposer votre capital d’investissement, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • De quelle somme disposez-vous ?
  • Combien pouvez-vous miser ?
  • Quels sont vos objectifs de gains ?
  • Quel est l’effet de levier que vous souhaitez utiliser ?
  • Etes-vous prêt à perdre le capital que vous avez investi ?

En fonction de vos réponses, vous déciderez de la somme à investir. Cependant, nous vous conseillons d’investir un petit capital. Au fur et à mesure que vous avancerez et maîtriserez les CFD, vous pourrez prendre plus de risque en investissant davantage !

Quelle est la fiscalité liée au trading de CFD ?

La fiscalité liée au trading des CFD dépend du pays dans lequel vous résidez. Cela signifie qu’elle n’est pas fixe et qu’elle varie en fonction de la situation et du lieu de résidence du trader. Toutefois, il faut savoir que les contrats sur la différence sont perçus comme des plus-values de cessions de valeurs mobilières. Ainsi, ils sont imposés selon les lois qui régissent la fiscalité du lieu où les actifs sous-jacents sont négociés.🙂

Quelle est la fiscalité liée au trading de CFD ?

Dans le cas de la France, par exemple, les CFD sont imposés à hauteur de 30 % des bénéfices nets réalisés par le trader au cours de l’année. Les prélèvements effectués sont prélevés comme suit :

  • 17,2 % de prélèvements sociaux
  • 12,8 % d’impôt sur le revenu

Nous vous recommandons de faire appel à un expert fiscal pour avoir des précisions en fonction de votre situation. Par ailleurs, sachez que les courtiers ne prélèvent pas d’impôts sur les gains que vous pouvez réaliser. Ils peuvent, cependant, vous fournir un IFU (Imprimé Fiscal Unique) qui vous aidera à déclarer vos revenus.

Quel courtier pour trader les CFD ?

Voici les meilleurs courtiers CFD, si vous souhaitez négocier les contrats sur la différence :

  • Admiral Markets
  • IG Markets
  • AvaTrade
  • XTB
  • eToro

Quel courtier pour trader les CFD ?

CourtierMin DépotAvantagesEn savoir plus


eToro

200$- Adapté aux débutants
- Trading social disponible
Voir l'offre


XTB

0€- Bonne qualité d’exécution des ordres
- Service client professionnel
Voir l'offre


Admiral Market

1€ - Les meilleurs spreads du marché
- De nombreuses formations
Voir l'offre


IG Markets

250€- Des spreads bas
- Aucun frais de retrait prélevé
Voir l'offre


AvaTrade

1€- De bonnes formations
- Un excellent service client
Voir l'offre

Nous estimons que le meilleur courtier pour trader les CFD est Admiral Markets, au vu de la qualité des services qu’il propose à ses investisseurs !

Voici ce que vous devez retenir en détail des différents courtiers CFD ci-dessus :

  • Admiral Markets propose de très bonnes formations. Son carnet pédagogique est complet et il est adapté aussi bien aux traders débutants qu’aux expérimentés. La formation est bien structurée sur son site et vous pouvez trouver tous les sujets qui touchent au CFD trading. Nous recommandons également Admiral Markets parce qu’il propose les frais de spreads les plus compétitifs du marché. À titre d’exemple, les spreads sur le trading CFD de la paire EUR/USD sont de 0.6 pips. 🙂
  • IG Markets est également un très bon broker pour négocier des CFD. Ses spreads font aussi partie des plus bas du marché, et il vous permet de négocier sur de nombreux actifs sous-jacents. Sur la paire de devise EUR/USD par exemple, le spread est de 0.9 pips. L’un des avantages majeurs de ce courtier, c’est qu’il ne prélève pas de frais de retrait lorsque vous retirez vos gains. Vous pouvez donc retirer votre argent gratuitement et profiter de tous les bénéfices que vous avez réalisés.😉

choisir un broker CFD

  • AvaTrade propose de très bonnes formations CFD pour les traders débutants. Il met à votre disposition de nombreux articles et vidéos sur les marchés financiers. Ses plateformes de trading sont dotées d’excellents outils d’analyse qui vous permettent d’identifier les bonnes opportunités de trading. En plus de cela, son service client est excellent et il est disponible 24 heures 24.🙂
  • XTB propose une très bonne qualité d’exécution des ordres. Sur sa plateforme de trading xStation 5 particulièrement, vous pouvez rechercher les meilleures opportunités et passer rapidement vos ordres. Cela vous permet de réduire les risques de perte et de maximiser vos chances de réussir vos trades. En plus, son service client est professionnel et disponible 24h/24 !
  • eToro est le broker adapté pour les traders débutants. Sa plateforme de trading est très intuitive et facile à comprendre. Elle est dotée de la fonction de copy trading, idéal pour les investisseurs inexpérimentés. Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez calquer ou copier les trades effectués par d’autres traders et de bénéficier des mêmes résultats.🙂

Quel est le montant minimum pour débuter le trading CFD ?

Le montant minimum pour débuter le trading CFD dépend du broker auprès duquel vous souhaitez investir. En effet, tous les courtiers requièrent que vous effectuiez un dépôt initial sur leur plateforme afin de profiter de leurs services. Cela leur permet de s’assurer de la confiance que vous leur accordez ! Ainsi, en choisissant votre intermédiaire financier pour négocier les contrats sur la différence, vous devez tenir compte de ce critère. 🙂

Les montants minimum pour débuter le trading CFD

CourtiersDépôt minimum

Admiral Market
À partir de 1 € et jusqu’à 500 €

IG Markets
250€

AvaTrade
1€

XTB
Pas de dépôt minimum requis

eToro
200 $

Si l’on se réfère au tableau précédent, vous constatez que les dépôts minimums varient d’un broker à un autre. Nous vous recommandons simplement d’investir une somme d’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Évitez les brokers qui exigent plus de 500 €, si vous ne pouvez pas supporter un risque plus grand. En effet, plus le dépôt initial est élevé, plus vous vous exposez aux risques de pertes énormes !

Comment éviter les arnaques sur le marché des CFD ?

Le CFD trading n’est pas une arnaque, mais il y a des risques que vous vous fassiez arnaquer, si vous ne faites pas attention. Le meilleur moyen de prévenir les escroqueries dans le marché des contrats sur la différence, c’est de choisir un broker fiable. En effet, lorsque l’on sait que les CFD ne jouissent pas d’une réglementation spécifique, votre devoir c’est d’assurer la protection de vos investissements. Comment faire cela ?

Lorsque vous choisissez votre courtier CFD, assurez-vous que ce dernier est régulé par les meilleures instances de régulation. Il doit également être autorisé à exercer par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en France. Ce gendarme de la finance surveille les activités des brokers et s’assure que ces dernières répondent à la réglementation en vigueur. 🙂

éviter les arnaques sur le marché des CFD

Nous vous recommandons aussi d’opter pour un broker CFD qui respecte les règles imposées par l’ESMA, spécialement en ce qui concerne les effets de levier pour les particuliers. Tous les intermédiaires financiers qui proposent des services de trading en Europe doivent se tenir à un effet de levier de 1 :30 pour les comptes particuliers. Cela vous permet de réduire les risques de perte de votre capital !

Vous pouvez également éviter les arnaques sur le marché des CFD en choisissant un broker qui est transparent avec sa structure de prix. Assurez-vous que cette dernière soit disponible sur son site et qu’elle ne comporte pas des frais cachés. Prenez en compte les frais de swap, de trading, des dépôts et retraits, et toutes les autres dépenses qui peuvent affecter vos transactions !

Réussir sur le marché du CFD : nos conseils pour bien débuter

Le but de votre investissement dans le marché des CFD, c’est de réaliser des gains. Pour réussir vos transactions, vous devez prendre en compte plusieurs éléments. Afin de vous aider à bien démarrer votre spéculation, voici quelques conseils qui vous seront utiles. ☺

1. Prendre son temps

Vous devez prendre votre temps lorsque vous décidez d’investir avec les CFD. Il ne sert à rien de se précipiter et de perdre de l’argent par la suite ! Ce type d’investissement est généralement utilisé sur les marchés financiers à forte volatilité et il serait dommage d’investir sans réfléchir. Il ne faut pas hésiter à peser le pour et le contre de cet investissement, et de vous décider uniquement lorsque vous êtes certain que le CFD est fait pour vous. 🙂

En prenant votre temps, vous développez également votre esprit d’analyse et forgez votre mental. Cela vous permet de vous préparer aux éventualités de perte et de meilleure gestion de votre capital. Ainsi, nous ne pouvons que vous recommander d’être prudent, de faire preuve de sang-froid et de ne pas investir en vous basant sur vos émotions !

2. Se former au CFD trading

La formation au CFD trading est très importante si vous comptez réussir vos différentes transactions. Ce serait une erreur de votre part de ne pas user des différents supports pédagogiques disponibles pour parfaire vos connaissances. En vous formant, vous en apprenez plus sur les marchés financiers que vous visez et vous améliorez vos chances de réussir vos trades. Pourquoi passer l’opportunité d’apprendre les meilleures techniques de trading des contrats sur la différence ? 😉

Les meilleurs courtiers CFD en ligne vous proposent d’excellentes formations. En plus du jargon que vous apprenez, vous avez des articles, des vidéos, des webinaires et de nombreux autres supports pédagogiques pour améliorer vos connaissances. Nous vous recommandons de vous instruire en permanence, que ce soit en autodidacte ou via des formations payantes !

3. Utiliser le compte de démonstration

Votre broker CFD vous propose un compte de démonstration ? Nous vous recommandons d’en faire usage durant toute la période où il est valide. Il est fourni avec des fonds virtuels et vous pouvez les utiliser pour investir gratuitement sur les actifs financiers sous-jacents de votre choix. Cela vous permet de comprendre comment les marchés financiers fonctionnent et de vous mettre dans des conditions de trading réelles !

4. Identifier votre niveau de risque

Etes-vous plutôt prudent ou investisseur agressif ? Il est important d’identifier le niveau de risque que vous pouvez supporter avant d’investir. Vous serez en mesure de définir votre capital ou la somme d’argent à injecter dans vos différentes transactions de trading.

N’hésitez pas à utiliser des outils de money management pour limiter les risques de perte totale de votre capital. 🙂

5. Limiter l’effet de levier

L’effet de levier ne peut être dissocié du trading CFD. C’est grâce à lui que vous pouvez réaliser d’importants bénéfices. Néanmoins, il est aussi la raison principale pour laquelle les pertes sont énormes. Il n’est pas toujours réaliste d’envisager que votre trade évoluera selon la tendance ou la direction souhaitée. Si l’effet de levier est très élevé et qu’il évolue contrairement à vos prédictions, vous pourrez être forcé à clôturer votre position et perdre d’importantes sommes d’argent !

C’est pourquoi, nous vous recommandons toujours de réduire l’effet de levier que vous utilisez. Dans l’Union Européenne, par exemple, il est limité à 1 :30. Toutefois, il est possible d’aller en deçà de ce taux.

6. Avoir une stratégie de trading

Vous souhaitez réussir vos CFD trades ? Il est important d’avoir une stratégie de trading bien précise. Elle vous permet de limiter les pertes et de rester calme, même si le marché devient soudainement volatil. L’idéal, c’est d’établir un plan pour chacune de vos transactions avant leur ouverture. Pensez aux différents scénarios (perte et gain) auxquels vous pouvez être confronté afin d’anticiper les réactions à mettre en place.

Fiez-vous toujours à votre stratégie et aux règles que vous avez édictées.😉

7. Ne pas investir sur un seul actif sous-jacent

Les CFD vous aident à atteindre plusieurs actifs et marchés financiers, ce qui vous permet de diversifier votre portefeuille d’investissements. Et vous devrez totalement en tirer profit 😊. Ne mettez pas tous vos œufs dans un seul panier, au risque de tous les perdre ! Si vous avez suffisamment de fonds, investissez sur des actions, des paires de devises (Forex), des indices, des matières premières, etc.

Quel que soit l’investissement CFD que vous effectuez, misez toujours une petite partie de votre capital sur un seul trade. D’ailleurs, nous vous recommandons de négocier uniquement 2 % de votre capital sur une transaction. En cas d’événement malheureux, vous ne perdez pas tout votre argent !

Apprendre et se former au CFD Trading

Pour réussir dans le CFD trading, vous devez vous former et apprendre tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’investissement. Les formations à suivre dépendent de vous. En fonction de vos préférences, vous pouvez opter pour des formations en autodidacte ou auprès des brokers !

Comment se former soi-même au trading de CFD ?

Il est possible de se former soi-même au trading de CFD. Pour cela, vous n’avez pas besoin de passer par une école, encore moins d’avoir des diplômes. Plusieurs supports et contenus pédagogiques peuvent vous aider :

  • YouTube
  • Des vidéos sur des sites spécialisés
  • Des articles
  • Des webinaires
  • Des livres

Comment se former soi-même au trading de CFD ?

Voyons dans le détail les différents moyens d’apprentissage en autodidacte 😉.

  • YouTube : sur YouTube, vous pouvez trouver une multitude de vidéos qui traitent des sujets du CFD trading. Elles sont disponibles en français et sont expliquées terre-à-terre pour les débutants. Il vous suffit de choisir un sujet précis sur la CFD bourse et vous trouverez les informations qui s’y rapportent. La particularité des vidéos, c’est qu’elles sont interactives et plus faciles à comprendre !
  • Des vidéos sur des sites spécialisés : vous pouvez également trouver des vidéos sur des sites spécialisés. Il peut s’agir des brokers, ou encore des traders professionnels qui partagent leurs expériences avec vous !
  • Des articles : il existe de nombreux articles sur Internet et ces derniers traitent des sujets relatifs au trading CFD. Les nouvelles sont mises à jour constamment et elles vous permettent d’actualiser vos connaissances au fur et à mesure que vous évoluez dans votre apprentissage.
  • Des webinaires : si vous souhaitez vous former en autodidacte, vous pouvez participer à des webinaires qui traitent du CFD trading. Ils sont pratiques, interactifs et vous avez la possibilité de poser des questions en cas d’incompréhension !
  • Des livres : lisez également des livres sur le trading de CFD. Ils vous permettent d’apprendre les bases de cet investissement, ainsi que le jargon qui s’y prête !

Quels sont les meilleurs brokers pour la pédagogie sur le CFD ?

Les meilleurs brokers pour la pédagogie sur le CFD sont :

  • Admiral Markets
  • AvaTrade
  • IG Markets
  • XTB
  • eToro

Les meilleurs brokers pour la pédagogie sur le CFD

CourtiersFormation

Admiral Market
- Tutoriels
- Vidéos
- Chaîne YouTube
- Articles de formations
- Webinaires
- Glossaire de trading
- Des guides sur la gestion de risque, de portefeuille, des stratégies de trading, de la tendance des marchés

AvaTrade
- Formations en ligne en continu sur le site
- Documents PDF
- Articles
- Tutoriels vidéo

IG Markets
- Articles sur le trading
- Vidéos YouTube
- Webinaires
- Séminaires
- Événements financiers
- Formation sur la gestion du risque
- IG Academy

XTB
- Webinaires
- Quiz
- Guide d'utilisation de la plateforme
- Articles
- Supports vidéo
- XTB Academy

eToro
- Podcasts
- Tutoriels vidéo
- Webinaires
- Articles d'initiation au trading

Chaque broker adapte son offre de formation en fonction de sa politique et de ses investisseurs. Nous vous recommandons de comparer plusieurs courtiers et leur offre pédagogique, afin de choisir celui qui vous convient !

Les termes fondamentaux du CFD

Voici quelques termes fondamentaux du CFD que vous devez connaître et retenir, pour bien débuter aux CFD bourse.

Qu’est-ce que l’analyse fondamentale ?

L’analyse fondamentale, c’est une analyse qui est fondée sur les signaux d’achat et de vente, pour définir la valeur d’un actif. Grâce à celle-ci, vous pouvez savoir si le cours d’un produit est sous-évalué ou surévalué !

Qu’est-ce que l’analyse technique ?

L’analyse technique fait simplement référence à l’analyse des marchés financiers. Son objectif principal, c’est d’évaluer les mouvements de prix des actifs financiers, afin d’anticiper la direction que l’instrument négocié prendra dans le futur. Lorsqu’elle est bien maîtrisée, elle vous permet de prédire (même si le risque 0 n’existe pas) la fluctuation (hausse ou baisse) de votre produit. Ainsi, vous pouvez limiter les pertes et réussir vos trades.😉

Qu’est-ce que le Money Management ?

Le Money Management fait référence à toutes les techniques qui vous permettent de protéger votre capital, lorsque vous investissez dans les CFD. Grâce à ces outils de gestion de risque, vous réduisez les pertes et augmentez vos chances de réaliser des gains sur vos différentes positions ouvertes. Comme nous l’avons précédemment mentionné, il est recommandé de n’investir que 2 % de votre capital, sur une seule transaction. C’est l’une des règles du money management !

Qu’est-ce qu’un take profit ?

Le take profit représente un ordre de trading qui vous aide à contrôler vos gains sur une position ouverte. En le définissant, vous établissez un niveau de profit maximal et, lorsqu’il est atteint, la transaction est automatiquement clôturée.🙂

Qu’est-ce qu’un stop loss ?

Tout comme le take profit, le stop loss est un ordre de trading. Toutefois, il vous aide à contrôler vos pertes sur une position ouverte. Lorsque vous définissez le seuil de perte maximale, la transaction est automatiquement clôturée lorsque le niveau de perte est atteint. À travers cet ordre, vous protégez votre capital. Pourquoi ne pas en profiter ?😉

CFD : ce qu’il faut retenir en conclusion !

Les CFD sont un type d’investissement qui permet de réaliser de grands profits. Toutefois, il ne doit pas être pris à la légère. Si vous êtes un trader débutant, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Comme nous l’avons précédemment vu, il y a certains principes que vous devez respecter. Les voici :

  1. Comprendre le CFD : vous ne pouvez pas investir dans les CFD si vous ne savez pas comment ils fonctionnent et ce qu’ils représentent. Ils vous permettent de négocier des actifs sous-jacents que vous ne possédez pas, et d’en tirer profit. Lorsque votre prédiction est correcte, vous recevez des gains. Dans le cas contraire, vous perdez de l’argent et devez effectuer des paiements à votre courtier.
  2. Comprendre le trading CFD : une fois que vous avez compris le fonctionnement des CFD, vous devez également assimiler comment ils sont négociés. Un trade de contrat sur la différence est gagnant lorsque la prédiction évolue selon votre prédiction (baissière ou haussière). Dans le cas contraire, il est perdant. Comprendre comment fonctionne le CFD trading revient également à prendre en compte l’importance de l’effet de levier, des risques et des coûts auxquels vous pouvez être soumis.
  3. Réussir son trading CFD : autrement dit, vous devez mettre en pratique certains conseils et astuces qui vous aideront à réduire vos pertes et à augmenter vos gains. Il s’agit de choisir le bon effet de levier, d’investir sur plusieurs actifs financiers, de mettre en place une stratégie de trading et de la respecter.
  4. Se former : c’est la base pour réussir ! Sans connaissances, vous ne comprenez pas comment fonctionnent les marchés financiers. En conséquence, vous vous exposez aux risques élevés de perte !

Vous avez des questions ou des suggestions à nous faire parvenir sur le trading des CFD ? Laissez-nous un commentaire, et nous y répondrons avec plaisir ! 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *