Location saisonnière : faut-il souscrire une assurance habitation ?

 

Vous avez loué une maison de vacances pour cet été ? Avez-vous bien vérifié que vous êtes couvert en cas de dommages causés au logement durant votre séjour ? Garantie villégiature, responsabilité civile, AirCover chez Airbnb… Nous faisons le point.

Pensez à la garantie villégiature

Dans le cadre d’une location temporaire, certains contrats d’assurances habitation multirisques incluent une garantie villégiature. Cette garantie est pratique pour prolonger la couverture de son assurance habitation à sa location saisonnière, notamment en cas de dommages.

Si vous-même, votre animal de compagnie ou encore un membre de votre famille êtes responsables d’un dommage dans le logement occupé durant votre séjour, la garantie responsabilité civile entre en jeu. Il est également possible de faire une demande d’extension de garanties pour être protégé en cas de vol ou d’annulation de votre location.

En pratique, les propriétaires ne sont pas dans l’obligation de demander une attestation d’assurance habitation villégiature lors de la réservation, mais certains préfèrent imposer cette condition, notamment la responsabilité civile. Pour toute réservation sur Gîtes de France par exemple, il est nécessaire de prouver une couverture en cas de dégâts des eaux ou encore incendie.

Dans ce cas, il est donc nécessaire de faire une demande d’attestation à sa compagnie avec ces informations : vos noms et prénoms, l’adresse du logement loué durant votre séjour et enfin les dates de début et de fin de la location.

Lors d’un voyage à l’étranger, vous pouvez également profiter d’une assurance responsabilité civile étendue grâce à votre carte bancaire. Cette garantie comprise avec une carte bancaire premium (Gold Mastercard, Visa Premier, Visa Infinite, World Elite Mastercard…) permet d’être protégé en cas de dommages matériels causés à autrui pendant un séjour au-delà des frontières françaises.

Si vous êtes victime d’un sinistre durant votre séjour en location saisonnière, adoptez les mêmes réflexes que si celui-ci avait lieu chez vous à savoir prévenir le propriétaire et la compagnie d’assurance pour établir une déclaration de sinistre dans un délai de 5 jours ouvrés. Attention, ne réparez pas le dommage ni effectuer de versement au propriétaire sans avoir obtenu l’accord de votre assurance !

Des garanties incluses chez Aribnb

La plateforme de location saisonnière, Airbnb, inclut une batterie d’assurances pour les propriétaires comme les locataires. En effet, en cas de dommages causés au logement durant un séjour, les propriétaires sont certains de profiter d’une couverture jusqu’à 1 million de dollars (soit 989 405 € à l’heure où nous écrivons ces lignes).

Pour les vacanciers, cette assurance est valable en cas :

  1. Annulation de la réservation
  2. Location fantôme
  3. Non-conformité de l’annonce
  4. Sentiment d’insécurité au sein de la location

Les assurances AirCover sont incluses à chaque réservation effectuée sur Airbnb. Pour éviter tout problème en tant que propriétaire, veillez à ne pas opter pour la réservation instantanée afin de pouvoir étudier la demande. Vacanciers, pensez à prendre connaissance des commentaires, du profil du loueur et n’hésitez pas à poser des questions au propriétaire avant d’effectuer la réservation.

Dans le cas où vous souhaitez annuler votre séjour, certains assureurs proposent des garanties spécifiques pour obtenir le remboursement de votre réservation. Néanmoins, sachez que cette garantie est incluse aux cartes bancaires haut de gamme sous réserve que la raison de l’annulation voir de l’interruption soit valable selon la police d’assurance. 

Avant de partir, découvrez les 5 choses à vérifier pour partir l’esprit tranquille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.