Mastercard s’offre la fintech d’open banking Finicity

Mastercard s’offre la Fintech Finicity

Mastercard continue de s’intéresser à l’open banking avec l’acquisition de la fintech d’accès aux données financières américaine Finicity. Cet achat prouve une nouvelle fois l’intérêt de Mastercard dans les fintech.

Une transaction de 825 millions de dollars

Le service de paiement Mastercard annonce avoir trouvé un accord pour acheter la fintech américaine Finicity pour 825 millions de dollars. Avec cette acquisition, l’objectif pour le réseau américain est de faire un pas de plus dans l’open banking. Cette transaction de plusieurs centaines de millions d’euros permettra aux actionnaires de recevoir 160 millions d’euros supplémentaires.

Cet achat sera finalisé d’ici la fin de l’année 2020 et permettra à Mastercard d’ajouter une nouvelle corde à son arc dans son offre financière. Ce n’est pas la première fois que le réseau américain souhaite investir dans l’open-banking. En effet, dès l’année 2019 Mastercard s’est lancé dans l’open banking en Europe.

L’objectif est de permettre aux consommateurs de mieux comprendre les données financières et bien les utiliser pour une gestion améliorée de leur argent. Tout comme les autres achats conclus par Mastercard, l’acquisition de Finicity n’a pas vocation à être attractive au-delà de deux ans.

Accès aux données financières avec Finicity

Finicity est une fintech américaine d’open-banking permettant un accès aux données financières mises à jour en temps réel. Ces données sont très importantes autant pour les consommateurs que pour les acteurs du secteur financier. De plus, cela permettra aux consommateurs de mieux contrôler leurs données et le lieu où elles sont stockées et ainsi en assurer la sécurité.

Accès aux données finacières grace à Finicity
© Finicity.fr

Fincity s’est fait connaître en étant l’un des leader dans ce domaine. Le début de cette collaboration permettra à la fintech américaine de dépasser les frontières en s’imposant à l’international. Ainsi, Finicity pourra devenir un partenaire solide pour les banques, des professionnels du secteur financier, des commerces, mais également des pouvoirs publics.

L’acquisition par Mastercard permettra également de renforcer les partenariats déjà existants avec la Bank of America et Rocket Mortgage, qui avait fait appel aux services de la fintech pour les prêts hypothécaires, ou encore Brex.

Mastercard et les fintechs

En parallèle de l’accord entre Finicity et Mastercard, le réseau international basée aux Etats-Unis a également lancé un nouveau programme d’accompagnement destiné aux fintech sur le continent européen. L’objectif est d’aider les entrepreneurs à développer de nouveaux services et produits bancaires en bénéficiant du soutien de Mastercard et son expertise.

Le nouveau programme Fintech Express lancé en Europe est une réelle opportunité autant pour les jeunes start-ups que celles déjà implantés. Avec cette initiative les fintech pourront obtenir une solution de paiement en seulement quelques jours avec le réseau américain.

Licence Mastercard
© Adobestock

En effet, elles pourront accéder au réseau et obtiendront donc une licence Mastercard. Cet accompagnement permet aux jeunes entreprises du secteur financier de se développer plus rapidement en émettant leurs produits sur le marché en un temps record. En résumé, le service de paiement américain souhaite que les fintech passent du statut de projet à active sur le marché en très peu de temps.

En effet, le secteur financier peut évoluer très rapidement donc il est essentiel que ces jeunes sociétés puissent suivre le rythme.
L’Europe est loin d’être le continent d’essai pour son programme Fintech Express, en effet ce dernier est déjà présent aux Etats-Unis où la fintech de transfert d’argent Transferwise et l’entreprise de paiement ont pu en bénéficier. Le programme a permis à ces entreprises de se développer plus rapidement et se lancer à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *