Investir en Bourse : le guide conseil parfait pour débuter !

Investir en bourse
Investir en Bourse ne s’improvise pas: il faut être préparé à y consacrer une certaine réflexion afin de déterminer quels sont ses objectifs, son budget.Si vous débutez en bourse, prenez le temps de lire ce guide qui vous aidera à y voir plus clair et ainsi  maximiser vos chances de réussir ses premiers pas ! :)Comment investir en Bourse en ligne ? Quelle enveloppe fiscale choisir ? Quel courtier en Bourse choisir ? Quels instruments choisir ? Faut-il investir en actions ? Comment investir en Bourse dans des situations de crise financière, récession, mini-krach boursier ? Comment investir en Bourse et protéger son capital ? Quelle est la définition du money management ?
Nous allons tacher de répondre à toutes ces questions pour vous aider à bien investir en Bourse, en commençant par répondre à la plus essentielle de toute : qu’est ce qu’investir en bourse ?

Qu’est-ce qu’investir en Bourse ?

Investir en Bourse consiste à acheter des titres financiers dans l’objectif d’en tirer des gains, que ce soit en percevant des revenus tels que des dividendes, ou en enregistrant une plus-value perçue lors de la revente des titres.
La Bourse est en effet le lieu d’échange de produits financiers : il s’agit d’un marché réglementé, encadré et surveillé par des régulateurs, où de nombreux intervenants échangent des titres tels que des actions et obligations.

Comment investir en Bourse ?

Pour investir en Bourse, un investisseur doit passer par 5 étapes :

  1. Ouvrir un compte-titres ou un PEA chez un courtier en Bourse
  2. Faire un dépôt de fonds
  3. Sélectionner les instruments financiers à négocier
  4. Placer un ordre de Bourse
  5. Suivre l’évolution de ses positions

Comparatif des meilleurs courtiers pour investir en Bourse

Pour investir en bourse en ligne, vous pouvez vous inspirer de notre comparatif des meilleurs courtiers en ligne :

 

Comparatif courtier bourse en ligne

Courtier

Supports financiers

Dépôt min.

Avantages

En savoir plus

1


Degiro

Compte-Titres

0,01€

✓ Tarifs les plus bas

Voir l'offre

2


Bourse Direct

Compte-Titres
PEA
PEA-PME

0,01€

✓ Meilleur PEA

✓ Service client excellent

✓ Offres promos

Voir l'offre

3


Saxo Banque

Compte-Titres
PEA

2.000€

✓ Excellent PEA

✓ Excellente offre de formation

Voir l'offre

4


XTB

Compte-Titres

0,01€

✓ Tarifs très bas sur les actions

✓ Idéal pour débuter

Voir l'offre

5


Lynx Broker

Compte-Titres

3.000€

✓ Offre d’instruments très étendue

Voir l'offre

6


eToro

Compte standard

200€

✓ Idéal pour les débutants au trading

Voir l'offre

Le meilleur courtier pour investir en Bourse est donc pour nous Degiro, bien que le classement soit susceptible d’être modifié en fonction de l’évolution des offres de chaque courtier en bourse.

Dans le détail, voici ce qu’il faut faut retenir des meilleurs courtiers en Bourse :

  1. Degiro est le courtier en ligne le moins cher ✅ : très agressif sur les frais, il permet d’acheter des actions sur Euronext Paris avec des frais de courtage de seulement 0,04%, autrement dit imbattables !
  2. Bourse Direct offre un excellent service client ✅: un service en agence à Paris, Lille, Lyon et Toulouse est disponible, et même du coaching pour débuter en Bourse avec succès
  3. Saxo Banque propose des contenus pédagogiques de haute volée ✅ : qu’il s’agisse de tuto, webinaire, guide de trading, conseil pour savoir comment investir en Bourse. Un volet pédagogique idéal pour des investisseurs expérimentés qui souhaitent élever leurs compétences encore plus haut
  4. XTB propose de négocier les actions à 0% de commissions ✅ : dans une limite de 100.000€ mensuels. Autant dire qu’il est idéal pour un investisseur débutant
  5. Lynx Broker propose une offre exceptionnellement large ✅ :  à des tarifs un peu moins compétitifs mais dans la moyenne du marché
  6. eToro se distingue par une plateforme agréable et quasi-ludique ✅ : belle, complète et facile à utiliser !

Le choix du courtier dépend donc de l’avantage qui vous semble le plus correspondre à votre plan d’investissement.
Si vous souhaitez investir sur des Obligations par exemple, Degiro vous séduira par son offre d’obligations large et ses tarifs imbattables sur les obligations d’Etat et d’entreprises.

On passe désormais aux 8 conseils pour bien investir en bourse ! 🙂

8 conseils pour bien investir en Bourse

Comment investir en Bourse en mettant les meilleures chances de votre côté ? Pour vous permettre de débuter en Bourse du bon pied, vous pouvez vous inspirer de nos 8 règles d’or ! 🙂

1. Maîtriser les fondamentaux de la bourse

La maîtrise, c’est l’exécution parfaite des fondamentaux ✅. En Bourse, cela vaut autant que dans une autre discipline : il faut être capable de jongler avec des notions de base. Il ne faut donc pas hésiter à se familiariser avec les plateformes de trading, des marchés financiers spécifiques et une stratégie d’investissement, pour parfaire sa technique et prendre le temps nécessaire pour maitriser ces fondamentaux.

Pour cela, les courtiers en ligne proposent généralement un compte de démonstration, afin que l’investisseur sache comment investir en Bourse en ligne, d’abord dans un environnement sans risque et avec des fonds virtuels mais en condition de marché.

Aussi, nous vous conseillons fortement de vous instruire aussi en autodidacte, en vous formant à travers des livres, des chaines Youtube, voire même des formations spécifiques, en tachant toutefois de bien vérifier au préalable qu’elle est le retour concrets des clients qui l’ont acheté.

S’instruire en permanence est le meilleur moyen de réussir en bourse.

2. Se fixer des objectifs et des échéances

Investisseur prudent ou agressif ? Investisseur de long terme ou de court terme ? Daytrading ou swing trading ? Pour définir concrètement comment investir en Bourse, il faut au préalable faire le point sur ses objectifs d’investissement pour mettre en place une stratégie à adopter tous les jours ✅.

Cela crée une ligne directrice et évite de céder aux « tentations » qui entraînent hors du plan d’investissement initial.

Pour cela, une introspection personnelle est nécessaire, notamment pour définir votre rapport au risque, évidemment corrélé avec votre capital, en sachant que vous ne devez jouer en bourse que l’argent que vous êtes prêt à perdre sans que cela n’impacte votre vie quotidienne.

3. Connaître son appétit face au risque

Aucun investisseur ne gagne à tous les coups ! Encaisser une perte est donc inévitable, avec des conséquences différentes selon la situation personnelle de chaque investisseur. Il est donc très important de démarrer avec des liquidités qui ne rentrent pas dans le budget de son ménage.

Il est aussi important de protéger son capital avec une application rigoureuse d’un bon money management ✅.

4. Choisir un bon courtier pour investir en bourse

Le choix du courtier est une étape cruciale car un courtier adapté vous permettra d’investir sur les bons instruments et aux bons tarifs ✅.
Un investisseur pourra choisir son courtier sur la base des critères suivants :  son offre de produits financiers (actions, obligations, OPCVM), son offre de marchés accessibles (européens, américains, asiatiques), ses plateformes de trading, sa qualité d’exécution, la réputation de son service client, la présence de contenus pédagogiques et d’autres services utiles à votre disposition…

Voici notre top 3 en matière de courtier pour bien investir en bourse :

 

TOP3 courtier bourse en ligne

Courtier

Supports financiers

Dépôt min.

Avantages

En savoir plus

1


Degiro

Compte-Titres

0,01€

✓ Tarifs les plus bas

Voir l'offre

2


Bourse Direct

Compte-Titres
PEA
PEA-PME

0,01€

✓ Meilleur PEA

✓ Service client excellent

✓ Offres promos

Voir l'offre

3


Saxo Banque

Compte-Titres
PEA

2.000€

✓ Excellent PEA

✓ Excellente offre de formation

Voir l'offre

5. Faire des recherches détaillées pour se former

La bourse est un monde complexe où l’expertise des uns fait leur succès au détriment d’autres. L’investisseur particulier ne peut espérer battre les meilleurs intervenants, mais il peut profiter des outils à sa disposition pour trouver les meilleures opportunités au même moment que d’autres intervenants opportunistes !

Il est donc capital de faire des recherches détaillées ✅, de simuler ses stratégies avec un compte de démonstration et de parfaire ses connaissances avec des formations adéquates.

6. Diversifier son risque

« Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » : la diversification répond à cet axiome de la sagesse populaire. En effet, investir sur un seul instrument vous expose à une perte en capital importante si celui-ci se déprécie ⚠️.

Au contraire, en répartissant son capital sur divers actifs qui n’évoluent pas dans le même sens, les pertes générées par le krach boursier sur un marché seront en partie ou intégralement compensées par les gains sur d’autres marchés !

7. Investir de manière logique et non émotionnelle

La psychologie joue un rôle prépondérant dans la gestion des placements boursiers ✅. En tant qu’investisseur il faut donc être capable d’anticiper lorsque le marché entame un mouvement haussier, ou quand un retournement est sur le point de se produire.

Pour cela, il faut s’aider des outils graphiques et techniques, afin de limiter l’impact des émotions dans les prises de décision.

8. Éviter l’effet de levier

Pour un investisseur débutant, il faut à tout prix éviter d’emprunter des fonds à son courtier pour faire jouer l’effet de levier ⚠️.

Par définition, le levier consiste sur le fond à emprunter de l’argent à son courtier pour augmenter son retour sur investissement. Mais si ce procédé permet de multiplier les gains en misant un capital limité, le levier augmente considérablement les risques.

Il ne faut investir que ses propres liquidités, et investir graduellement pour accroître son capital de départ.

Quels sont les supports pour investir en Bourse ?

Les supports pour investir en Bourse sont :

  1. Le Compte-Titres Ordinaire (CTO)
  2. Le Plan d’Epargne en Actions (PEA)
  3. L’Assurance vie
  4. L’Epargne-Retraite
  5. Le Compte Société

Le tableau suivant présente les principales enveloppes en vue de faire des placements boursiers :

Instruments pour investir en Bourse

Enveloppe

Assurance-vie

Compte-Titres

PEA, PEA-PME

Epargne-Retraite

Instruments

✓ Fonds en euro
✓ Actions
✓ Obligations

✓ Actions
✓ Obligations
✓ Dérivés

✓ Actions

✓ Fonds en euro
✓ Actions
✓ Obligations

Plafond

Illimité

Illimité

225.000€

Illimité

Nb par personne

Illimité

Illimité

1 PEA + 1 PEA-PME

Illimité

Traitement fiscal préférentiel

Oui

Non

Oui

Non

Nb d'années de détention pour avantage fiscal

8 ans

-

5 ans

-

Profil d'investisseur

Débutant ⚡

Intermédiaire ⚡⚡


Avancé ⚡⚡⚡

Intermédiaire ⚡⚡

Débutant ⚡

L’enveloppe d’investissement sert à loger ses titres et les revenus générés par ceux-ci. En France, chaque enveloppe possède des règles fiscales un peu différentes, notamment en ce qui concerne le traitement des plus-values, des dividendes et des intérêts.

Nous vous expliquons leurs caractéristiques dans les paragraphes qui suivent :).

Le compte titre ordinaire (CTO)

Le Compte-Titres Ordinaire (CTO) est l’enveloppe “passe-partout” pour investir en Bourse en ligne. Il permet de réaliser toutes sortes d’investissements boursiers, sans aucune restriction sur les versements, les retraits et les encours détenus sur le compte. En revanche, sa fiscalité est très classique et ne bénéficie pas de traitement préférentiel. On peut ouvrir un CTO auprès d’une banque ou d’un courtier en ligne.

Voici notre top 3 des meilleurs courtiers en ligne pour ouvrir un compte titre :

 

Comparatif courtier bourse en ligne - CTO

Courtier

Dépôt min.

Avantages

En savoir plus

1


Degiro

0,01€

✓ Tarifs les plus bas

Voir l'offre

2


Bourse Direct

0,01€

✓ Service client excellent
✓ Offres promos

Voir l'offre

3


Saxo Banque

2.000€

✓ Excellente offre de formation

Voir l'offre

Le PEA

Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) est l’enveloppe fiscale la plus avantageuse pour investir en Bourse. Il permet d’échapper à l’impôt sur le revenu 5 ans après son ouverture. Son autre avantage est que tant qu’aucun retrait n’est effectué, aucun impôt n’est dû : on appelle cela une enveloppe de capitalisation.

En revanche, le PEA est plafonné à 150.000€ de versements  et est limité aux actions européennes. Enfin, tout retrait avant la 5ème année du PEA entraîne en principe la fermeture du plan. Le PEA-PME et le PEA Jeunes sont deux variantes du PEA.

Voici notre top 3 des meilleurs courtiers en ligne pour ouvrir un PEA ou un PEA-PME :

 

Comparatif courtier bourse en ligne - PEA

Courtier

Dépôt min.

Avantages

En savoir plus

1


Bourse Direct

0,01€

✓ Service client excellent
✓ Offres promos

Voir l'offre

2


Saxo Banque

2.000€

✓ Excellente offre de formation

Voir l'offre

3


Fortuneo

1.000€

✓ Portefeuilles-types d'actions (prudent, équilibré, dynamique)

✓ 100 ordres offerts

Voir l'offre

L’Assurance-vie

L’assurance-vie est le placement préféré des Français, et une enveloppe fiscale très avantageuse pour loger des investissements boursiers. Son principal avantage est sa fiscalité réduite après la 8ème année, en plus de règles fiscales préférentielles lors de la succession.

Elle est aussi une enveloppe de capitalisation, comme le PEA. En revanche, elle offre plus de souplesse que le PEA : pas de restriction sur les retraits et les versements, et le capital peut être transformé en rente jusqu’au décès de l’assuré.

Voici notre top 3 des meilleurs courtiers en ligne pour ouvrir un contrat d’assurance-vie :

 

Comparatif courtier bourse en ligne - Assurance-vie

Contrat et Offre

Versement min.

Fonds UC

Site Officiel

1


Yomoni Essentiel
350€ offerts !

1000€

150 Fonds / OPCVM / Tracker

Voir l'offre

2


Fortuneo Vie
200€ offerts !

100€

200 fonds / OPCVM / Tracker / Certificat / Immobilier

Voir l'offre

2


Nalo Patrimoine
3 mois de frais offerts !

1000€

29 fonds /
OPCVM / Trackers / Investissement Socialement Responsable

Voir l'offre

L’Epargne-Retraite

Les contrats d’épargne-retraite sont aussi des enveloppes pour des investissements boursiers, à l’image du Plan d’Epargne-Retraite Populaire (PERP) et du contrat de retraite Madelin, pour ceux qui exercent une profession libérale ou en indépendant.

Compte société

Le compte société est un compte titre ouvert pour une personne morale, autrement dit une société immatriculée qui désire investir en bourse.
En effet, les sociétés peuvent bénéficier de conditions plus avantageuses auprès des courtiers en ligne et des banques en vue d’investir en Bourse, notamment en matière de frais de courtage.

Quels sont les instruments pour investir en bourse ?

Les instruments financiers avec lesquels vous pouvez investir dans la Bourse sont :

  1. Actions
  2. Obligations
  3. Fonds de placement : OPCVM, ETF
  4. Instruments dérivés : options, contrats à terme, turbos, warrants

Le tableau suivant présente les principales caractéristiques de ces instruments financiers :

Les Instruments
pour investir en Bourse

Instrument

Utilité

Rendement

Risque

Profil requis


> Instruments traditionnels


Action

Donne une propriété partielle d'une entreprise

Variable

Variable

Intermédiaire ⚡ ⚡

Obligation

Donne une créance sur une entreprise

+

++

Intermédiaire ⚡ ⚡


> Fonds de placement


OPCVM

Part d'un fonds investi en actions, obligations...

++

++

Intermédiaire ⚡ ⚡

ETF/Tracker

Part d'un fonds qui reproduit un indice / panier d'instruments

++

++

Intermédiaire ⚡ ⚡

Fonds en euro

Part d'un fonds à capital garantie

+

+

Débutant ⚡


> Instruments dérivés


Contrat à terme

Engagement à acheter / vendre un instrument à une date fixée

+++

+++

Avancé ⚡⚡⚡

Option

Option d'acheter / vendre un instrument à une date fixée

+++

+++

Avancé ⚡⚡⚡

Turbo

Option d'acheter / vendre un instrument sans limite de date

+++

+++

Avancé ⚡⚡⚡

Warrant

Option d'acheter / vendre un instrument à une date fixée

+++

+++

Avancé ⚡⚡⚡

Les actions, obligations, OPCVM et ETF sont des instruments simples et traditionnels. Les options, contrats à terme, turbos et warrants sont des instruments plus complexes et plus risqués, faisant appel à l’effet de levier. Nous vous expliquons leurs caractéristiques dans les paragraphes qui suivent.

Actions

Une action est un titre financier qui donne à son détenteur la propriété partielle d’une entreprise. Les actions négociables en Bourse sont émises par des sociétés cotées, c’est-à-dire qu’à tout moment on peut trouver leur valeur d’achat et de vente sous la forme d’une cotation.

Investir dans la Bourse à travers des actions donne droit aux avantages suivants :

  • Percevoir des dividendes, qui sont versées annuellement par la société
  • Pouvoir voter lors des assemblées générales des actionnaires
  • Avoir accès aux informations émises par les dirigeants de l’entreprise
  • Avoir un droit préférentiel lorsque l’entreprise émet de nouvelles actions dans le cadre d’une augmentation de capital
  • Pouvoir revendre ses titres sur les marchés

Obligations

Une obligation est un titre de créance émis par une entreprise ou un Etat, et qui ressemble beaucoup à une reconnaissance de dette. En effet, en émettant des obligations, un Etat emprunte des fonds pour lesquels il verse une rémunération périodique appelée coupon.

Investir dans la Bourse à travers des obligations vous procure les avantages suivants :

  • Percevoir des coupons, c’est-à-dire des intérêts qui représentent la rémunération du capital placé par l’investisseur
  • Etre prioritaire dans le cas d’une faillite de l’entreprise qui a émis l’obligation

OPCVM

Egalement appelé Fonds d’investissement, un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) est un organisme de placement qui collecte des fonds qui sont ensuite gérés par une société de gestion. Les capitaux du fonds sont donc investis par une équipe de professionnels dans des placements boursiers tels que des actions, obligations et d’autres instruments.

Une part d’OPCVM rapporte à son détenteur des revenus annuels, nets de divers frais (frais de gestion, frais de surperformance…).

investir en bourse avec les OPCVM

Selon l’importance des capitaux investis dans un OPCVM, on distingue :

  • les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable), qui réunissent au moins 400.000€ de capitaux sous gestion
  • les FCP (Fonds Communs de Placement), plus importants, qui réunissent au moins 7.500.000€ de capitaux sous gestion

Selon la manière dont la société de gestion va placer son argent en Bourse, on distingue :

  • des OPC Actions, dont les fonds sont investis essentiellement en actions de sociétés
  • des OPCV Obligataires, investis en obligations d’Etat et d’entreprises avec des échéances longues
  • des OPC patrimoniales, investies dans des instruments assez diversifiés
  • des Hedge funds, appelés fonds d’investissement alternatifs, qui sont des fonds spéculatifs qui recherchent une performance plus élevée que d’autres fonds mais au prix d’une prise de risque plus importante

ETF

Egalement appelé Fonds indiciel, un ETF (Exchange Traded Fund) est une forme d’OPCVM, mais qui est cotée en Bourse, et dont les capitaux sont investis sur un indice boursier tel que le CAC40 pour en répliquer la performance. Concrètement, les fonds d’un ETF CAC40 sont donc investis dans les actions des 40 entreprises qui composent l’indice boursier français.

Gérés de manière automatique, les ETF génèrent des revenus similaires aux OPCVM mais avec des frais de gestion nettement inférieurs.

investir en bourse avec les ETF

Selon l’indice suivi par un ETF, on distingue entre autres :

  • les ETF boursiers, qui suivent un indice et permettent d’investir dans le le CAC 40, le NASDAQ 100, le FTSE 100…
  • les ETF sectoriels, qui suivent la performance d’un secteur et permettant d’investir dans le secteur pharmaceutique, pétrolier…

Fonds en euro

Un fonds en euro est un fonds qui réunit les fonds placés par des sociétés d’assurance. Typique, les fonds en euro sont des supports sur lesquels sont investis les capitaux déposés par les titulaires de contrats d’assurance-vie. Son principal avantage est que le capital déposé est garanti, et les intérêts acquis chaque année sont réinvestis (on dit capitalisés) par un mécanisme appelé effet de cliquet.

Les capitaux réunis dans un fonds en euros sont généralement investis dans des obligations d’État et des obligations d’entreprises. Une part minoritaire des capitaux est tout de même investie en actions, dans des instruments dérivés et parfois dans l’immobilier.

Cette partie des capitaux investie dans des instruments plus risqués permet à un fonds en euro de générer de meilleurs rendements.

Instruments dérivés

Les instruments dérivés « dérivent » d’autres instruments financiers, appelés sous-jacents. Autrement dit, ils permettent de spéculer sur le prix d’un autre actif, sans détenir celui-ci directement. Pour cela, un spéculateur qui va placer son argent en Bourse sur un instrument dérivé utilisera son propre capital, mais aussi du capital emprunté.

Ce mécanisme astucieux est appelé le recours au levier et permet de multiplier ses gains potentiels, au prix d’un prise de risque importante.

investir en bourse avec les produits dérivés

Selon leur utilisation, on pourra investir en Bourse en ligne à travers les instruments dérivés suivants :

  • Les Contrats à terme (Futures) : un instrument qui engage son détenteur à acheter ou à vendre une quantité de pétrole brut, par exemple, à une date future fixée dans le contrat
  • Les Options : qui donne la possibilité à son détenteur d’acheter ou de vendre une quantité d’actions, par exemple, à une date future, sans toutefois l’obligation telle qu’elle existe dans un contrat à terme
  • Les Warrants : très similaires aux options, les warrants sont toutefois émis par un établissement bancaire tel que la Société Générale, la BNP Paribas…
  • Les Turbos : similaires aux warrants, mais obéissant à des règles différentes, comme par exemple l’absence d’échéance, le rendant généralement illimité dans le temps

Conseils sur l’investissement boursier : la FAQ

Pour vous aider à réussir dans vos investissements boursiers, voici de nombreux conseils afin de mieux placer son argent en Bourse dans des situations typiques et d’autres plus inhabituelles comme une récession, une crise financière ou un mini krach.

Comment bien investir a la bourse ?

Pour bien investir en Bourse, il faut sélectionner les instruments financiers qui « collent » à son profil d’investisseur. Par exemple, si vous êtes un investisseur prudent, les obligations seront un instrument à privilégier : soit vous investissez directement dans des obligations via un compte-titres ordinaire, soit vous investissez dans un OPCVM obligataire toujours via un Compte-Titres Ordinaire ou un Plan d’Epargne en Actions.

Est-il risqué de placer son argent en bourse ?

Oui, il est risqué de placer son argent en Bourse. Tout investisseur qui place son capital dans des titres négociables en Bourse est exposé à un risque de perte en capital et à un risque que le revenu généré par les titres soit moins intéressant que prévu.

Quel montant pour investir en bourse ?

Il n’y a pas de montant minimum pour investir en Bourse, toutefois la majorité des titres négociables sur les marchés boursiers ont une valeur, sur laquelle l’investisseur doit évidemment s’aligner s’il souhaite acheter ces valeurs.

Par exemple, si l’action Total (FP) cote à 100€, l’investisseur devra miser au moins 100€ pour acquérir une unité de ce titre, sans considérer les frais de transaction à payer à son courtier. Attention également à bien vérifier le minimum de dépôt exigé par les courtiers en bourse qui peuvent grandement varier.

Combien cela coute de miser en bourse ?

Miser en Bourse donne lieu à des frais de courtage, appliqués par le courtier en Bourse. Par exemple, le courtier en ligne Bourse Direct applique des frais de 0,99€ pour un achat d’actions de 500€ placé sur le marché Euronext Paris.

Est-il possible de jouer en bourse avec un petit budget ?

Oui, il est tout à fait possible de jouer en Bourse avec un petit budget, et cela de plusieurs manières. L’une des manières les plus prisées par les boursicoteurs consiste à acheter des valeurs à très bas prix, appelées small caps à la Bourse de Paris, des actions qui cotent à 5€ voire moins. Par exemple, l’action de l’établissement bancaire NATIXIS (KN) cote autour de 3€.

Ainsi, même avec un budget de départ de 500€, on est en mesure d’acheter une bonne centaine de titres !

Banque traditionnelle ou courtier en ligne pour investir en bourse ?

Il est préférable d’investir en Bourse avec un courtier en ligne si l’on souhaite bénéficier de tarifs plus avantageux sur les frais de courtage.

N’ayant pas à financer de coûteux frais de structure, les courtiers en ligne tels que Bourse Direct et Saxo Banque sont en mesure de proposer des grilles tarifaires plus intéressantes que des banques telles que Boursorama Banque ou Fortuneo Banque.

Faut-il ouvrir un compte titre ou un PEA ?

Il n’y a pas de meilleur placement dans l’absolu entre PEA et un compte titre ordinaire. Il y a plutôt une enveloppe plus adaptée qu’une autre à un investisseur. Par exemple, un investisseur en actions à long terme pourra choisir le PEA plutôt qu’un CTO, en raison notamment de la fiscalité plus avantageuse après la 5ème année de détention.

Comment optimiser l’utilisation des enveloppes disponibles ?

Pour optimiser l’utilisation des enveloppes disponibles, il ne faut pas hésiter à confier la gestion de ses capitaux à un professionnel à travers un mandat de gestion.

Avec la gestion sous mandat, le professionnel va se charger de rechercher les meilleures opportunités d’investissement et utiliser l’intégralité du capital confié.
Ce qui n’est pas forcément possible pour un investisseur qui ne dispose pas de temps pour suivre en temps réel les marchés financiers.

Le meilleur choix pour investir en bourse pour un débutant

Pour un investisseur débutant, le meilleur choix est de placer ses capitaux dans un PEA ou un CTO en gestion sous mandat avec Fortuneo. Cela permet de déléguer la gestion de ses capitaux à un professionnel, et de percevoir des revenus nets de frais de gestion en fin d’année.

Par exemple, Fortuneo propose un service de gestion sous mandat avec 3 profils de prise de risques : un profil Prudent, un profil Modéré et un profil Dynamique.

Le meilleur choix pour investir en bourse pour un intermédiaire ?

Pour un investisseur intermédiaire, le meilleur choix est de placer ses capitaux dans un PEA ou un CTO en gestion pilotée chez Bourse Direct. La gestion pilotée lui permet de confier ses capitaux à un gestionnaire professionnel, tout en lui donnant des consignes quant à la prise de risques et à l’utilisation des revenus générés par les placements réalisés.

Aussi, Bourse Direct propose un excellent service de gestion pilotée sur son assurance-vie, avec par exemple un profil “Diversifié Dynamique” qui investit au moins 70% de votre capital en actions pour booster le rendement de vos fonds.

Le meilleur choix pour investir en bourse pour un investisseur avancé ?

Pour un investisseur avancé, le meilleur choix pour investir en Bourse est de pratiquer une gestion active avec le courtier Saxo Banque. Cela consiste à sélectionner soi-même ses titres grâce à des techniques d’analyse technique et fondamentale. Pour un investisseur en actions, cela s’appelle le stock-picking, qui signifie littéralement choix d’actions.

Le courtier Saxo Banque propose un outil puissant appelé “Stock screener” qui permet de détecter les meilleures actions à la hausse ou à la baisse sur 36 places financières dans le monde.

Le meilleur choix pour investir en bourse sur le court terme ?

Pour investir en bourse sur le court terme, le meilleur choix est d’investir sur des actions avec le courtier Degiro. Avec des tarifs imbattables, Degiro permet d’investir à moindre coût et sur plus de 30 places financières. On peut donc trouver facilement des actions à forte croissance, généralement émises par des sociétés récentes et encore à faible capitalisation.

Le meilleur choix pour investir en bourse sur le moyen terme ?

Pour investir en bourse sur le moyen terme, le meilleur choix est d’investir sur une combinaison d’actions et d’obligations avec Bourse Direct. Bourse Direct permet d’investir sur plus de 60.000 obligations, émises par des Etats et des entreprises, et à plus de 20 places financières dans le monde.

Le meilleur choix pour investir en bourse sur le long terme ?

Pour investir en bourse sur le long terme, le meilleur choix est d’investir sur des actions avec le courtier XTB. Avec le trading d’actions à 0% de commission, l’investisseur pourra investir à moindre coût dans les actions à bon rendement, généralement émises par des sociétés déjà bien implantées et à la capitalisation boursière importante.

Le meilleur choix si j’ai peu de temps à consacrer pour l’investissement en bourse ?

Pour un investisseur qui manque de temps à consacrer à l’investissement en Bourse, le meilleur choix reste de confier ses capitaux à un service de gestion sous mandat comme celui de Fortuneo ou celui de Bourse Direct. Ces deux courtiers affichent des rendements très satisfaisants depuis plusieurs années sur les différents profils de leur gestion sous mandat (prudent, équilibré et dynamique).

Faut-il investir en Bourse maintenant ?

Oui, vous pouvez investir en Bourse maintenant, à condition d’être bien formé et de disposer de temps à consacrer au suivi de son portefeuille. Ainsi, vous devez faire le point sur votre situation : votre temps disponible, votre niveau de connaissance des marchés boursiers, votre motivation, votre degré de risque acceptable, votre budget d’investissement et enfin votre résistance au stress.

Comment protéger son portefeuille boursier en cas d’absence ?

Pour protéger son portefeuille boursier en cas d’absence, il vaut mieux placer des stops de protection sur ses positions ouvertes. Grâce à cet outil de gestion des risques, la position est automatiquement coupée si votre perte dépasse un certain seuil, mais continue à « prospérer » si la tendance des cours penche en votre faveur !

Faut-il investir dans des actions ?

Oui, il faut investir dans des actions si cet instrument convient à votre profil d’investisseur. Ainsi, vous devez faire le point sur votre situation : votre temps disponible, votre niveau de connaissance des marchés boursiers, votre motivation, votre degré de risque acceptable, votre budget d’investissement et enfin votre résistance au stress.

Si tous ces éléments sont au vert pour vous permettre d’investir dans des actions, alors il ne faut pas hésiter !

Quelles actions acheter ?

Avant d’acheter des actions, il faut choisir les titres les mieux adaptés à vos objectifs de performance et au niveau de risque que vous êtes prêt à accepter. Généralement, un investisseur prudent investira en priorité sur des actions peu volatiles, liquides et émises par des sociétés déjà bien implantées.

Un investisseur plus dynamique investira sur des actions plus volatiles et émises par des sociétés à forte croissance.

Comment gagner de l’argent en bourse ?

Pour gagner de l’argent en Bourse, il faut faire des placements adaptés à son profil d’investisseur et appliquer rigoureusement des techniques de gestion de risques appelées techniques de money management. Avant de débuter en Bourse, il est donc crucial de se former sur le plan technique mais aussi de se préparer sur le plan psychologique à maîtriser ses émotions.

Pourquoi investir en bourse ?

Investir en Bourse est une activité qui est mise en œuvre pour faire fructifier son capital, que ce soit en percevant des revenus tels que des dividendes, ou en enregistrant une plus-value perçue lors de la revente des titres financiers.

Nous allons vous présenter les avantages et inconvénients de faire des placements boursiers pour vous aider à voir plus clair :).

Quels sont les avantages d’investir en bourse ?

Les principaux avantages d’investir en Bourse sont :

  •  faire fructifier son capital : à un rythme plus important que dans une épargne classique dans un livret
  •  diversifier son patrimoine : autrement dit le fait d’investir en actions une partie de son épargne permet de percevoir des revenus qui évoluent différemment de ses autres revenus.

Concrètement, investir en Bourse donne des avantages précis selon le type investisseur qu’on est amené à devenir :

  • Diversifier ses revenus ✅ : conformément à l’adage qui consiste à « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier », un placement dans des actions à hauteur de 10% de son patrimoine permet par exemple de se créer un revenu qui est susceptible de fluctuer différemment des 90% restants, qui sont par exemple investis dans un placement immobilier
  • Faire fructifier ses liquidités ✅ : au lieu de laisser ses liquidités inexploitées ou dormantes dans un compte-épargne, un placement en Bourse permet d’obtenir des rendements atteignant généralement les 10% annuels, très loin des 0,5% annuels procurés par un livret A !
  • Percevoir des revenus fixes ou réguliers ✅ : un peu comme le propriétaire d’un immeuble qui perçoit des loyers mensuels de ses locataires, un capital placé sur des obligations permet de percevoir chaque année des montants fixes, ce qui a l’avantage d’être prévisible et peu risqué. Le même principe est applicable avec des actions, qui versent des dividendes annuels même si ceux-ci sont variables et non garantis.
  • Préparer un projet futur ✅ : de nombreux produits d’épargne évoqués dans vos discussions de tous les jours sont en fait adossés à des placements boursiers. Par exemple, l’assurance-vie, les contrats Madelin, le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) visent à préparer la retraite, et leurs capitaux sont investis en Bourse par les sociétés d’assurance.

Il est donc important de définir clairement ses objectifs d’investissement, car le type de placement boursier adapté dépendra beaucoup de cela. Concrètement, un placement en obligations conviendra par exemple à un investisseur qui souhaite préparer un projet qu’il mettra à exécution dans 5 à 8 ans, échéance typique des obligations d’Etat ou obligations souveraines.

Prenez donc le temps de réfléchir à vos objectifs ! 🙂

Quels sont les inconvénients d’investir en bourse ?

Les inconvénients d’investir en bourse sont les suivants :

  • le risque de perte en capital
  • les incertitudes économiques / de la société
  • le risque lié au taux de change
  • le risque lié à la liquidité

Les inconvénients d’investir en Bourse sont les risques plus élevés qu’un placement dans un produit d’épargne traditionnel comme le livret A. L’investisseur peut perdre son capital ou percevoir un revenu inférieur au revenu prévu.

Concrètement, un capital investi en actions est exposé aux incertitudes suivantes :

  • Le risque d’une faillite de la société ⚠️: comme l’a montré le scandale Wirecard un tel évènement peut survenir, bien qu’une société cotée bien implantée et à la solidité financière reconnue par les observateurs présentera un risque de faillite plus réduit qu’une société récente et en pleine croissance
  • Les incertitudes économiques ⚠️ : une action est soumise à des fluctuations haussières et baissières, son cours dépendant grandement de la conjoncture économique du secteur de la société et d’évènements géopolitiques parfois inattendus ! Un secteur fragilisé ou en crise comme l’a été l’immobilier en 2008-2009 peut conduire à une perte en capital importante et très brusque pour l’investisseur, et qui se matérialise au moment où il revend ses titres
  • Le risque lié au change ⚠️ : c’est le cas lorsqu’un investisseur français investit en actions d’une compagnie américaine, libellées en dollars. Son investissement est donc exposé aux fluctuations du dollar par rapport à l’euro, autrement dit même si le cours de l’action reste stable, une moins-value peut se réaliser lorsque le dollar perd de la valeur par rapport à l’euro !
  • Le risque de liquidité ⚠️: la liquidité fait référence à la possibilité de revendre un lot d’actions rapidement sur un marché, un marché liquide signifiant alors un achat et une revente sans difficulté. Une action avec un fort volume en circulation et une capitalisation boursière importante sera généralement plus liquide. Investir en Bourse sur des actions peu liquides voire carrément illiquides expose l’investisseur à des risques importants

Perdre son capital ou percevoir un revenu inférieur au revenu prévu sont les inconvénients auxquels on s’expose à placer en Bourse des capitaux. En faisant un bilan préalable sur ses investissements, on peut réduire ces risques considérablement, mais pas les éliminer complètement.

Plus un investissement présente des rendements potentiels élevés, plus les risques de perte en capital sont élevés : c’est une loi immuable de l’investissement boursier !

Bourse ou Immobilier ?

Entre mettre de l’argent en Bourse ou investir dans l’Immobilier, il n’y pas de meilleur placement que l’autre dans l’absolu : tout dépend de chaque investisseur, et notamment de sa situation patrimoniale, son niveau d’imposition, sa capacité d’épargne, la nature de ses projets et surtout de sa sensibilité par rapport aux risques concrets de chaque type de placement.

D’ailleurs on retrouve dans un investissement immobilier les mêmes types de risques que dans un investissement boursier, c’est-à-dire le risque de perte en capital ou d’un revenu moins intéressant que prévu :

  • Le manque de liquidité du marché ⚠️: il y a un risque que l’on ne trouve pas d’acheteur pour un bien qu’on souhaite céder, ou à l’inverse de se trouver en compétition avec un nombre trop important d’acheteurs sur un bien particulier
  • Le risque de taux d’intérêt ⚠️: lorsqu’on souscrit à un crédit immobilier à taux variable, il y a un risque de voir le taux augmenter jusqu’à un niveau qui plonge l’emprunteur dans des difficultés. C’est ce qui se passe notamment lorsque l’immobilier subit une crise qui se traduit par l’effondrement des loyers et des prix
  • Un bien immobilier inadapté ⚠️: on peut être amené par de mauvais conseils à investir sur un bien qui se révèlera au final inadapté, avec de mauvaises surprises liées à une demande locative insuffisante dans la localité, un mauvais état des équipements…
  • L’incidence de la fiscalité ⚠️: comme les plus-values produites sur les produits boursiers, les revenus immobiliers sont eux aussi soumis à des impôts et des taxes. Il y a toujours un risque que les règles fiscales changent, et que l’investisseur investisse sur la base de règles fiscales qui ne sont plus d’actualité, comme c’est le cas des dispositifs fiscaux qui permettent de réduire sa facture fiscale (Pinel, Denormandie…)
  • Le risque de faillite ⚠️: le bien peut en effet être saisi lorsqu’on se retrouve en difficulté pour honorer les échéances sur son crédit immobilier

Comme un investissement boursier, un investissement immobilier est exposé à des pertes de valeur et à des manques à gagner. L’exemple le plus courant reste le manque à gagner créé par une mauvaise évaluation des charges liées à un bien, qui modifient considérablement le revenu net créé pour son propriétaire.

Quelques mots de vocabulaire pour débuter en Bourse

Voici quelques notions importantes à retenir, et dont nous vous donnons une définition précise pour vous permettre de débuter en Bourse dans les meilleures conditions ! 🙂

Qu’est-ce que la Bourse ?

La Bourse est un marché où s’échangent des instruments financiers. La Bourse est un marché réglementé, encadré et surveillé par un régulateur financier. La Bourse de Paris ou Euronext Paris est un lieu où s’échangent par exemple des actions émises par des sociétés françaises. Elle est régulée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Qu’est-ce qu’une action ?

Une action est un instrument financier qui donne la propriété d’une partie d’une société. Le détenteur d’une action est donc un actionnaire, ce qui lui donne le droit de voter aux assemblées générales d’actionnaires et le droit de percevoir un dividende versé annuellement par la société.

Qu’est-ce le CAC40 ?

Le CAC 40 est le principal indice boursier de la Bourse de Paris. CAC signifie Cotation Assistée en Continu : il suit les cotations de 40 entreprises françaises sélectionnées parmi les 100 plus importantes. Chacune de ces 40 entreprises a un poids déterminé selon la capitalisation boursière sur le marché boursier Euronext Paris. Investir dans le CAC40 permet ainsi de miser sur les entreprises les plus importantes en France.

investir dans le CAC40

L’indice CAC 40 reflète donc la tendance générale des plus grandes entreprises françaises : un CAC 40 en hausse est donc un signe importante d’une bonne santé économique de la France.

Qu’est ce que le Money Management ?

Le money management désigne des techniques et des procédés pour protéger un capital investi en Bourse. Le money management vise à limiter les pertes tout en préservant les chances de gain sur un placement. La règle la plus courante du money management consiste à investir moins de 2% de son capital total sur un placement donné.

Qu’est-ce que l’effet de levier ?

L’effet de levier fait référence à l’effet que peut avoir l’emprunt de fonds en vue d’un placement financier. L’investissement total sur un placement est constitué par un capital limité apporté par l’investisseur (par exemple, 20%), le reste du capital étant emprunté auprès d’un courtier en Bourse (dans notre exemple, 80%).

En cas de gain, le revenu de l’investisseur est donc multiplié : on a un effet de levier positif. Mais en cas de perte, la perte en capital de l’investisseur est également amplifiée : on a un effet de levier négatif.

Qu’est-ce qu’un ordre de bourse ?

Un ordre de Bourse est un ensemble d’instructions d’achat ou de ventes données à l’opérateur de Bourse. Pour un investisseur particulier en France, un ordre de Bourse est donné à un courtier en Bourse qui va se charger de le communiquer à la société Euronext chargée de son exécution. Un ordre de Bourse peut être un achat ou une vente, avec diverses options qui permettent à l’investisseur de personnaliser son exécution en fonction des prix atteints par un instrument financier.

Maîtriser l’utilisation des différents ordres de Bourse est fondamental pour faire des placements boursiers !

Investir en bourse : en conclusion !

investir en boursePlacer en Bourse ses capitaux et réaliser des profits sur le court et long terme est à la portée de tout investisseur débutant. Pour y arriver, il y a comme nous l’avons vu des principes de base à respecter avant de savoir ou investir en bourse.

Voici les 4 plus importants :

  1. Faire le point sur ses objectifs et de sa situation : autrement dit, savoir dans quel objectif et à quel horizon on investit, avant de travailler à la recherche des « bons » instruments, ce qui finalement est une question secondaire. Il faut adapter ses placements boursiers à ses projets : performer à court terme ? Investir pour préparer son départ à la retraite ? C’est donc à vous de bien orienter votre plan, afin que vos investissements en Bourse soient cohérents avec votre plan d’ensemble et non dictés par l’intuition d’un bon coup boursier ou la lecture d’une chronique financière sur comment jouer en Bourse.
  2. Choisir la bonne enveloppe d’investissement / enveloppe fiscale : Compte-titres, PEA, assurance-vie… placer en Bourse ne s’improvise pas, il faut simuler l’impact des investissements et des gains potentiels sur sa situation. Concrètement, on peut être amené à faire un choix de supports d’investissement sur la base de considérations fiscales, afin de respecter le premier principe.
  3. Bien choisir ses instruments financiers : actions, obligations, OPC, options, contrats à terme… on peut miser en Bourse en sélectionnant soi-même ses instruments, ou en confiant cette tâche à un professionnel expert. Pour un débutant, déléguer la gestion et le suivi de ses placements est une option intéressante et qui peut rapporter plus qu’en y travaillant seul. Les courtiers proposent d’ailleurs ce service depuis longtemps, qu’il s’agisse d’un service expert ou d’un robo-advisor !
  4. Garder le cap : l’investisseur de long terme peut paniquer lorsqu’une fluctuation à court terme et à la baisse lui fait perdre 15% : cela est normal et humain. Toutefois, il ne faut pas céder à la panique et se laisser emporter par ses émotions en considérant qu’il s’agit d’un krach à tous les coups. Investir à terme et spéculer sont deux approches bien différentes quand il s’agit de mettre de l’argent en Bourse.

Une suggestion ou une remarque sur l’investissement boursier ? Mettez-nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *