Ouverture LDDS : Qui est Concerné ?

Vous vous demandez qui peut ouvrir un LDDS ? Vous êtes au bon endroit 🙂 !

Le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) est un produit d’épargne réglementé par les pouvoirs publics. La particularité de ce livret est qu’il permet de contribuer à l’économie sociale et solidaire et au développement des PME. Qui peut ouvrir un Livret Développement Durable et Solidaire ? Dans quelles banques ? Quelles sont les conditions à respecter ?

Voici les banques où créer un LDDS : 👇

Les banques où ouvrir un LDDS

Banque

Taux

Depôt

Offre

En savoir plus


Fortuneo

3%

10€

✅ Jusqu'à 210€ Offerts !


BoursoBank

3%

15€

✅ 80€ Offerts !


Monabanq

3%

10€

✅ 240€ Offerts !


Hello bank

3%

15€

✅ 180€ Offerts + Hello Prime à 1€ pendant 6 mois !


SG

3%

10€

✅ 160€ offerts + Sobrio à 1€ la première année !


BNP Paribas

3%

15€

✅ 80€ Offerts + 1 an Gratuit Esprit Libre !

Qui peut ouvrir un LDDS ?

Les contribuables français âgés d’au moins 18 ans peuvent ouvrir un LDDS. Pour être considéré comme contribuable français, il faut être domicilié fiscalement en France et disposer de ressources personnelles. A noter que les conditions pour ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire n’imposent aucun minimum de revenus. Seul un premier versement est requis pour alimenter le livret, entre 10 et 15€ selon les banques.

Qui peut ouvrir un ldd

Le LDDS est réservé aux particuliers. Ce produit d’épargne n’est donc pas disponible pour les personnes morales, comme les entreprises, les associations, l’Etat, les organismes et les collectivités publiques, etc. En revanche, les professionnels à leur compte, tels que les professions libérales ou les auto-entrepreneurs, peuvent ouvrir un LDDS, car ils ne sont pas considérés comme des personnes morales.

👉 L’ouverture d’un LDDS n’est normalement pas possible pour les mineurs. Ils sont encore sous la responsabilité de leurs représentants légaux et ne sont pas financièrement indépendants. En revanche, si le mineur est détaché du foyer fiscal (à partir de 16 ans), il peut ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire à condition de disposer d’une autorisation écrite de la part de ses parents ou tuteurs légaux.

Ouverture Livret de Développement Durable et Solidaire : la FAQ !

Cette FAQ sur l’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire répond aux questions les plus fréquemment posées, comme les conditions, les étapes, les avantages, la banque à choisir, etc.

🔍 Quelles conditions pour ouvrir un LDDS ?

Voici les conditions pour ouvrir un LDDS :

  1. Résider fiscalement en France
  2. Être contribuable français
  3. Être majeur
  4. Effectuer un premier dépôt
  5. Ne pas déjà détenir un LDDS

Les conditions pour ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire sont accessibles. Il est tout d’abord nécessaire d’être contribuable français, c’est-à-dire de résider fiscalement en France et de disposer de ressources personnelles. Il n’y a toutefois pas de conditions de revenus et tous les contribuables sont autorisés à ouvrir un LDDS. A noter que seul un livret de ce type peut être ouvert par personne, et au maximum 2 par foyers fiscaux.

Par exemple, si deux parents disposent chacun d’un LDDS et que leur enfant majeur souhaite en ouvrir un à son nom, il ne doit plus être rattaché au foyer fiscal des parents. Cela signifie également qu’il n’est pas possible d’ouvrir un LDDS dans plusieurs banques. Si le client détient déjà un livret de ce type et souhaite en ouvrir un autre dans une autre banque, il doit d’abord clôturer le premier LDDS.

Conditons ouverture LDDS

Par ailleurs, l’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire est normalement réservée aux personnes majeures. Dans la grande majorité des cas, les mineurs sont fiscalement rattachés au foyer de leurs représentants légaux. Ils ne disposent donc pas de leurs propres ressources et ne peuvent être considérés comme contribuables français.

Ainsi, ils ne sont pas autorisés à ouvrir un LDDS. Il y a toutefois une exception. A partir de 16 ans, il est possible pour un mineur d’être indépendant financièrement et détaché du foyer fiscal de ses parents. Dans ce cas, malgré la condition d’âge pour ouvrir un LDDS, le mineur peut être accepté par la banque. Il lui faut néanmoins fournir une autorisation écrite signée par ses représentants légaux.

👉 Enfin, pour ouvrir un LDDS, un apport est demandé. Le montant est fixé par les banques et varie généralement entre 10 et 15€. Ce premier dépôt est nécessaire pour confirmer la création du LDDS. Les versements ultérieurs sont libres, mais imposent, eux aussi, un minimum entre 10 et 15€ en fonction de la banque. Le client peut disposer du premier dépôt comme il le souhaite, mais il est nécessaire de maintenir le solde du versement initial. Si le solde du LDDS est inférieur à 10 ou 15€, la banque peut exiger de régulariser la situation ou procéder à la clôture du Livret de Développement Durable et Solidaire, le cas échéant.

🔍 À quel âge ouvrir un LDDS ?

Il est possible d’ouvrir un LDDS à partir de l’âge de 18 ans. L’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire est réservé aux contribuables français. En principe, cela exclut les mineurs. Il existe néanmoins une exception. Si le mineur est fiscalement indépendant de ses parents ou tuteurs (à partir de 16 ans min.) et dispose de ses propres ressources, il peut remplir les conditions d’âge pour ouvrir un LDDS (ex-LDD).

👉 Néanmoins, toutes les banques ne le permettent pas. Par exemple, chez Fortuneo, il est explicitement indiqué qu’être majeur fait partie des conditions d’ouverture d’un LDDS. D’autres établissements bancaires autorisent les mineurs à souscrire à ce livret, comme Hello bank!. Dans ce cas, il est nécessaire de transmettre une autorisation écrite des représentants légaux.

 

🔍 Peut-on ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire à un mineur ?

Il n’est pas possible d’ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire à un mineur. La personne qui ouvre un LDDS ne peut le faire qu’en son nom propre et, ainsi, ne peut pas l’ouvrir pour un mineur. Par exemple, un parent ne peut pas ouvrir un LDDS à son enfant. Par ailleurs, les mineurs ne peuvent pas, en principe, ouvrir un LDDS. Ce produit bancaire d’épargne est réservé aux majeurs et contribuables français.

👉 Néanmoins, un mineur peut ouvrir un LDDS malgré la condition d’âge. Pour ce faire, il doit nécessairement remplir une déclaration fiscale séparée de celle de ses responsables légaux. C’est possible pour les mineurs à partir de 16 ans et en capacité de subvenir à leurs besoins. A noter que toutes les banques n’autorisent pas l’ouverture d’un LDDS pour mineur et qu’il est impératif de transmettre une autorisation écrite de la part des responsables légaux.

🔍 Quel revenu fiscal pour ouvrir un LDDS ?

Il n’y a pas de revenu fiscal minimum exigé pour ouvrir un LDDS. Les conditions d’ouverture d’un LDDS spécifient que le souscripteur doit être un contribuable français. Cela signifie, d’une part, que sa résidence fiscale doit être en France (métropolitaine ou Outre-Mer), et d’autre part, que le client dispose de revenus personnels. Il n’existe en revanche aucune condition de revenu minimal ou maximal pour ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire.

👉 Afin de prouver que le souscripteur est un contribuable français, la banque demande de transmettre l’avis d’imposition pour l’ouverture d’un LDDS. Il est possible d’ouvrir un LDSS quelle que soit la situation professionnelle. Le client peut être salarié (en CDI ou CDD), en intérim, auto-entrepreneur ou profession libérale, chef d’entreprise, etc. Il n’y a pas de restrictions tant que le souscripteur est en mesure de fournir son avis d’imposition afin d’ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire.

🔍 Comment ouvrir un LDDS ?

Voici les 6 étapes à suivre pour ouvrir un LDDS :

  1. Ouvrir un compte en banque
  2. Vérifier les conditions d’éligibilité
  3. Remplir un formulaire en ligne
  4. Signer le contrat
  5. Transmettre les justificatifs
  6. Effectuer un premier versement

Avant l’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire, il est nécessaire de disposer d’un compte dans la banque concernée. Il faut donc suivre les étapes classiques de création de compte. Ensuite, il est possible de souscrire aux différents produits bancaires d’épargne, comme le LDDS. Le plus souvent, la souscription se déroule intégralement en ligne. Certaines banques exigent néanmoins de prendre rendez-vous par téléphone ou en agence. C’est notamment le cas des banques physiques.

Comment ouvrir un LDDS

En ligne, il faut d’abord compléter un questionnaire pour créer le LDDS. Il est également nécessaire de transmettre plusieurs justificatifs. Normalement, la banque possède déjà la plupart des documents, comme la pièce d’identité, puisqu’ils ont été demandés lors de l’ouverture de compte bancaire. Il peut toutefois être nécessaire de transmettre des pièces justificatives supplémentaires, comme la déclaration d’impôt sur le revenu.

👉 Après signature du contrat, il faut déposer un apport pour ouvrir le LDDS. Il s’agit d’un premier dépôt dont le montant dépend des banques. Il est par exemple de 10€ chez Fortuneo, Monabanq et SG, et de 15€ chez BoursoBank, Hello bank! et BNP Paribas. Une fois le premier versement effectué, l’ouverture du Livret de Développement Durable et Solidaire est confirmé par la banque et le client peut commencer à épargner.

🔍 Où ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire ?

Ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire est possible dans une banque en ligne ou un établissement bancaire classique. Le LDDS est un produit réglementé par les pouvoirs publics, mais commercialisé par les banques, à l’instar du Livret A. Il est donc nécessaire de choisir une banque pour ouvrir un LDDS. Il faut en effet être client de la banque avant de pouvoir souscrire à ce produit d’épargne. Celle-ci doit disposer d’une licence bancaire pour les établissements dits de “crédit”.

👉 Pour savoir où ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire, il est préférable de comparer les banques. Les conditions du LDDS (ouverture, rémunération, plafond, etc.) sont déterminées par les autorités et ne changent pas en fonction des établissements bancaires. C’est pourquoi il faut prendre en compte d’autres critères pour faire son choix, comme le montant du premier versement, la procédure d’ouverture (en ligne ou sur rendez-vous) ou l’offre de bienvenue.

🔍 Quelle banque choisir pour créer un LDDS ?

La banque à choisir pour créer un LDDS est Fortuneo. Les conditions d’ouverture du Livret de Développement Durable et Solidaire sont souples. La souscription se déroule intégralement en ligne. Les clients Fortuneo doivent simplement se rendre dans la section “Épargne” depuis l’espace client. Il faut ensuite suivre les étapes de souscription, à savoir remplir le formulaire en ligne, envoyer les pièces justificatives, signer le contrat et effectuer un premier versement sur le livret de 10€.

Le montant de l’apport pour ouvrir un LDDS chez Fortuneo est inférieur à d’autres banques. Par exemple, chez BoursoBank, BNP Paribas et Hello bank!, le montant du premier dépôt est de 15€.

👉 Par ailleurs, ouvrir un LDDS chez Fortuneo permet de potentiellement bénéficier d’une prime de bienvenue de 80€ pour toute souscription à la carte Gold Mastercard. Il est possible d’ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire dans d’autres banques et de bénéficier de primes de bienvenue différentes. Il peut aussi s’agir de programme de cashback (remboursement partiel sur les achats).

🔍 Combien peut-on ouvrir de LDDS ?

Il est possible d’ouvrir au maximum 1 LDDS par personne et 2 LDDS par foyer fiscal. Le Livret de Développement Durable et Solidaire est un produit bancaire réglementé par les autorités publiques. La loi dispose qu’un seul LDDS peut être ouvert par souscripteur. Par ailleurs, le nombre de livrets de ce type est limité à 2 par foyer fiscal. Dans le cas d’une famille, si les deux parents souscrivent chacun à un LDDS, les enfants majeurs doivent donc se déclarer fiscalement à part pour ouvrir leur Livret de Développement Durable et Solidaire.

👉 Cela signifie également qu’il n’est pas possible d’ouvrir un LDDS dans plusieurs banques. Un client ne peut détenir qu’un seul livret de ce genre. S’il est titulaire de plusieurs comptes dans différentes banques, il doit choisir l’une d’elles pour ouvrir son Livret de Développement Durable et Solidaire. Ainsi, si un client détient déjà un LDDS dans une banque, il doit le clôturer avant de l’ouvrir dans une autre banque.

🔍 Pourquoi ouvrir un LDDS ?

Voici pourquoi ouvrir un LDDS :

  • Ouverture rapide en ligne
  • Aucun frais d’ouverture ni de gestion
  • Versements libres
  • Rémunération de 3% nets
  • Intérêts non-imposables
  • Soutien à l’ESS et aux PME

L’ouverture d’un LDDS a l’avantage d’être facile. Les conditions pour ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire sont souples et, le plus souvent, il est possible de souscrire en ligne. A noter que certaines banques exigent un rendez-vous, ce qui est souvent le cas des établissements bancaires avec agence. Par ailleurs, ouvrir un LDDS (ex LDD) est rapide : il ne faut pas plus de quelques minutes en ligne.

Pourquoi ouvrir un LDDS

Par ailleurs, l’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire permet d’obtenir une rémunération avantageuse. Le taux est de 3%, ce qui est équivalent au livret A. Le plafond est certes inférieur : 12 000€ pour le LDDS contre 22 950€ pour le livret A. Néanmoins, une fois que le plafond d’un des deux livrets est atteint, il est possible de continuer à épargner sur le livret restant. Les intérêts ne sont pas comptés et il est donc possible de continuer à les cumuler même si le plafond est atteint.

👉 Enfin, l’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire permet de contribuer au développement des PME et à l’économie sociale et solidaire. Les investissements des LDDS sont en effet concentrés sur ces secteurs d’activité. De plus, il est possible d’effectuer des dons pour des entreprises éligibles grâce aux fonds épargnés. Chaque année, les banques doivent communiquer une liste d’au moins 10 entreprises pouvant bénéficier d’un don via le LDDS. Ce n’est toutefois pas obligatoire.

Ouvrir Livret Développement Durable Solidaire : en Conclusion !

En conclusion, il est possible d’ouvrir un Livret Développement Durable Solidaire pour tous les contribuables. Ce produit bancaire d’épargne est destiné aux contribuables français majeurs, à raison d’un LDDS par personne. Parmi ceux qui peuvent ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire, les mineurs ne sont normalement pas autorisés. C’est cependant possible chez plusieurs banques, à condition d’être détaché du foyer fiscal et de présenter une autorisation écrite signée par les représentants légaux dudit mineur.

Voici les banques où la création d’un LDDS est possible :

  1. Fortuneo : 100€ Offerts + 100€ pour la préservation des océans !
  2. BoursoBank : 110€ Offerts !
  3. Monabanq : 120€ Offerts + 3% sur son livret pendant 6 mois !
  4. Hello bank! : Hello Prime : 6 mois à 1€ !
  5. SG : 80€ Offerts !
  6. BNP Paribas : 80€ Offerts + 1 an Gratuit Esprit Libre !

👉 Le LDDS est similaire dans de nombreuses banques, étant donné que ce livret est réglementé par les pouvoirs publics. Quelle que soit la banque, le taux de rémunération est fixé à 3% et le plafond est de 12 000€. Pour choisir la banque où ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire, il faut prendre en compte d’autres critères. Il s’agit par exemple du montant du premier dépôt et des versements ultérieurs (entre 10 et 15€), la rapidité de souscription (en ligne ou sur rendez-vous), etc.

Une suggestion ou une remarque sur l’ouverture d’un compte LDDS ? Mettez-nous un petit commentaire, on se fera une joie de vous répondre ou de rebondir sur vos remarques ! 🙂