Prime carburant : comment bénéficier de l’aide de 300€ ?

 

Sur une année en France, le gazole a augmenté de 52,3 centimes le litre, soit presque 36% de différence par rapport à 2021. Le Sans Plomb 98 (E5) a connu la même trajectoire, avec 25,5% d’augmentation. Ainsi, pour un plein d’essence, un automobiliste peut aujourd’hui dépenser une centaine d’euros. Un coût élevé pour les Français et auquel le gouvernement répond notamment par une prime carburant.

1. Qu’est-ce que la prime carburant ?

Chaque année, les Français utilisent environ 33 millions de tonnes de gazole pour se déplacer en voiture. Avec plus de 50% du parc automobile français en diesel en 2022, les carburants continuent d’être un enjeu crucial pour les automobilistes.

Or, avec la reprise économique post-covid, la demande pour les carburants a explosé. De plus, la tension sur les marchés internationaux s’est accrue avec le déclenchement de la guerre en Ukraine. En réaction à l’invasion, les gouvernements occidentaux ont décidé de sanctions à l’encontre de la Russie. A son tour, celle-ci a répliqué par l’augmentation des prix du gaz et du pétrole.

Du fait de leur dépendance aux hydrocarbures russes, les pays européens connaissent une inflation importante et dont les niveaux se rapprochent dangereusement de l’année 1973, à la suite du premier choc pétrolier.

Afin de faire face à l’augmentation des prix, en France, le gouvernement Borne a annoncé la mise en place d’une prime carburant sous la forme d’un versement exceptionnel. Le but : accorder une aide financière unique aux Français utilisant leur voiture pour se rendre au travail.

Pour l’instant, les modes de versement de cette indemnité ne sont pas encore connus, reste à savoir si l’indemnité sera directement créditée au compte bancaire en ligne ou classique par exemple.

2. Les conditions de l’indemnité carburant

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a donné les contours de cette prime carburant qui devrait concerner près de 12 millions de foyers français.

Cette indemnité sera versée exclusivement les travailleurs qui prennent leur voiture pour se rendre au travail ou pour accomplir leurs missions. C’est par exemple le cas pour un commercial qui utilise son véhicule personnel pour ses tournées s’il n’a pas de véhicule de fonction ou d’une infirmière libérale.

A l’origine, la prime carburant devait être sans condition de ressources : tout automobiliste aurait donc pu en bénéficier. Désormais, les revenus devraient être pris en compte et ne devront pas dépasser un certain plafond. Les autorités examineront donc votre « Revenu Fiscal de Référence » (RFR), qui ne doit pas dépasser 14 100€ afin d’être éligible à cette indemnité.

boursorama prime inflation

3. Le calcul du montant

Le montant maximal de la prime carburant est de 300€. Néanmoins, toutes les personnes éligibles ne recevront pas cette somme.Pour chaque personne, le calcul de l’indemnité dépend donc de ses revenus et du nombre d’enfants à charge (nombre de parts). Ainsi, vous recevrez :

  • 200€ pour un revenu de référence inférieur à 9400€
  • 100€ pour un revenu de référence compris entre 9400 et 14 100€

Le gouvernement prévoit de plus une surprime pour les « gros rouleurs », c’est-à-dire les personnes qui habitent à plus de 30 km de leur lieu de travail et / ou qui utilisent leur véhicule personnel plus de 12 000 km par an pour leur activité professionnelle.

Une majoration de 50% sera donc appliquée pour les personnes concernées. Ainsi, si vous bénéficiez de la prime de 200€ et que vous êtes considéré comme un « gros rouleur », vous percevrez 300€ au total. Au prix du diesel aujourd’hui, cela représente environ trois pleins de carburant.

4. Quand sera versée la prime carburant ?

Pour l’instant, aucune date officielle pour le versement de la prime carburant n’a été communiquée par le gouvernement. Bercy souhaite un versement dès le 1er octobre 2022.
Pour les personnes éligibles à cette indemnité, le versement ne sera pas automatique.

Vous devrez vous rendre sur un site internet dédié, puis y faire une déclaration en indiquant que vous utilisez votre véhicule à des fins professionnelles. Vous pourrez ensuite percevoir la prime. A l’heure actuelle, le site Internet n’a pas été officialisé, mais nous vous tiendrons informé.

Pour éviter des déconvenues administratives, le gouvernement a indiqué que des SMS et e-mails seront envoyés aux ayants-droits.

5. D’autres mesures face à l’inflation

La prime carburant s’inscrit dans une loi pour le pouvoir d’achat proposée par le gouvernement Borne. Présentée en Conseil des ministres le 7 juillet 2022, la loi doit maintenant être débattue devant l’Assemblée nationale à compter du 18 juillet prochain. Plusieurs aides pourront donc soutenir le pouvoir d’achat des Français dans un contexte d’inflation, si le texte est bien voté.

Les mesures les plus emblématiques de la loi pour le pouvoir d’achat sont notamment :

  • Bouclier tarifaire : la remise à la pompe sera prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022
  • Prime inflation : d’un montant de 100€ + 50€ par enfant, pour les foyers modestes
  • Pensions de retraite et d’invalidité : revalorisation de 4%
  • Minimas sociaux (RSA, Aspa…) : revalorisation de 4%
  • Allocation logement (APL) : augmentation de 3,5%
  • Hausse des loyers : plafonnement à 3,5%
  • Point d’indice (pour les fonctionnaires) : revalorisation de 3,5%
  • Baisse de charges pour les indépendants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.