De nouveaux produits et services chez Memo Bank

De nouveaux services et peoduits chez Memo Bank
Grande nouvelle dans le secteur bancaire. Memo Bank vient d’annoncer qu’elle venait d’obtenir la licence d’établissement de crédit lui permettant de passer du statut de banque mobile à une banque à l’offre complète.

Memobank, un établissement de crédit

Memo Bank risque de créer une réelle distance avec les autres acteurs du secteur que sont les néo-banques comme Shine et Qonto. En effet, ces deux dernières ont souhaité se placer sur le marché bancaire en proposant une offre bancaire simple aux professionnels comme les TPE, PME et les auto-entrepreneurs.

En parallèle, ces néo-banques mettent à disposition de leurs clients professionnels des outils pour faciliter certaines tâchés liées à leur activité comme leur comptabilité, la facturation, la mise en place de virements automatiques pour le règlement des salaires par exemple. Néanmoins, ces banques mobiles n’ont pas les mêmes avantages que les banques traditionnelles qui peuvent proposer des solutions de financement et d’épargne.

En effet, Qonto et Shine ne sont pas des établissements de crédit comme les banques classiques, mais comme des établissements de paiement et par conséquent l’offre de produits bancaires proposés est assez limitée.
Ces derniers jours, Memo Bank a su faire parler d’elle après avoir obtenu une licence d’établissement de crédit lui permettant de proposer des produits adaptés aux entreprises comme les PME et réussi à lever une vingtaine de millions d’euros.

Connue auparavant sous le nom de Margo Bank, la banque mobile destinée aux pros n’était pas sous le feu des projecteurs, mais avec l’obtention de la licence d’établissement de crédit par la Banque Centrale Européenne et l’Autorité de contrôle prudente et de résolution (institution dépendant de la Banque de France), elle arrive sur le devant de la scène.

Ce renouvellement passe également par le recrutement des bons collaborateurs comme l’ex-DG d’Arkéa Ronan Le Moal, le co-fondateur de Fortuneo Banque Paul Mizrahi ou encore l’ex-DG délégué d’HSBC France Gilles Denoyel. Grâce à l’obtention de cette licence, Memo Bank pourra proposer à ses clients les mêmes produits et services qu’une banque traditionnelle : un compte bancaire, un moyen de paiement, des solutions de financement sous la forme de prêt, etc.

L'appli de MemoBank
© memo.bank

L’objectif pour son fondateur Jean-Daniel Guyot est de pouvoir rester indépendant et ne pas être tributaire d’un autre établissement pour proposer des solutions de financement à ses clients par exemple. En parallèle Memo Bank réunit également les avantages d’une néo-banque : une offre claire, des tarifs transparents et des outils web ergonomiques, performants et faciles d’utilisation pour ses clients.

Les clients de Memo Bank pourront effectuer des demandes de crédit et obtenir une réponse en seulement quelques jours, ils pourront même bénéficier de crédits garantis par l’État.
L’établissement bancaire souhaite miser sur des conseils prodigués par des humains et ne pas se laisser tenter par l’intelligence artificielle. Par ailleurs, Memo Bank a fait appel à Azure et AWS (filiale d’Amazon) pour stocker les données chiffrées de ses clients afin de les rendre inaccessibles.

Un objectif de 4000 clients

Contrairement aux autres néo-banques, Memo Bank souhaite être méticuleuse dans le choix de ses nouveaux clients. En effet, pour ouvrir un compte dans l’établissement, il faut être une PME composée de minimum 10 personnes et le chiffre d’affaires annuel doit être de 2 millions d’euros minimum. Pour devenir client Memo Bank, il faudra remplir ces conditions.

De plus, Memo Bank fait preuve d’humilité et en visant uniquement 4000 clients dans les quatre prochaines années, ce qui crée un décalage avec les néo-banques destinées au professionnels que sont Shine et Qonto qui comptent des dizaines de milliers de clients. Dans un premier temps, seules les PME établies à Paris seront concernées par ces offres bancaires, mais la prochaine étape sera de s’implanter à Lyon et à terme dans l’ensemble des pays d’Europe avec une idée claire : réunir les avantages d’une néo-banque pour les pro et d’une banque classique.

Afin de proposer à ses clients plus qu’une expérience bancaire, Memo Bank souhaite également assister les PME dans leur transition digitale en proposant des outils intuitifs et performants adaptés aux besoins et au budget de chaque PME.

Les nouveaux produits et services de la banque fondée par Jean-Daniel Guyot seront proposés dès le mois de septembre, et il faudra patienter jusqu’à la rentrée pour connaître l’ensemble de sa grille tarifaire. Le but de Memo Bank est de proposer une liste de tarifs claire et transparente, afin que ses clients évitent les mauvaises surprises une fois la souscription finalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *